COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE

Tom Le Goff via Getty Images

Le projet de loi 59: un pacte avec le diable

L'idée de modifier les lois afin de protéger la religion contre la critique fait son chemin dans les esprits. Le gouvernement Couillard voudrait permettre des poursuites pour propos haineux au civil, avec une preuve allégée. Une plainte anonyme suffirait. Le risque est faible, mais il se pourrait qu'une critique acerbe contre une religion, bien argumentée, puisse être interdite.
PC

Drainville s'est disqualifié

La commission parlementaire sur la Charte a tourné à la bouffonnerie. On a sciemment placé des mémoires costauds, mais défavorables, plus loin dans le calendrier parlementaire. Ce sont des fuites dans les médias qui ont permis de connaître le point de vue du Barreau, de la Commission des droits de la personne, des hôpitaux....Pendant ce temps, la commission accordait de la visibilité aux Pineault-Caron, aux druides, aux citoyens qui ont peur des zombies.