Classe

SRC

120 heures de travaux pour GND

L'ex-porte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), Gabriel Nadeau-Dubois, est condamné à effectuer pendant 6 mois 120 heures de travaux communau...
CP

Mouvement étudiant: Inspirer, oui. Se rendre coupable non.

La condamnation d'un jeune leader étudiant crée des remous au sein de la communauté internaute... Le titre d'un billet récemment publié sur ce site m'a interpelé : «Coupable d'inspirer». Le problème est qu'on peut inspirer et respecter la loi en même temps - peu importe qu'on soit d'accord avec la loi ou pas. Précisons d'abord qu'il est important d'avoir des jeunes qui se « tiennent debout ». Peut être pourront-ils « inspirer » une génération plus âgée qui a depuis longtemps plié l'échine devant des situations inacceptables: corruption, iniquités sociales croissantes, pauvreté chez les enfants, etc.
PC

GND de retour en cour

QUÉBEC - L'ex-leader étudiant Gabriel Nadeau-Dubois devra patienter encore quelques jours avant de connaître le sort que la justice lui réserve.Le juge Denis Jacques, de la Cour supérieure, a pris ven...
PC

L'ASSÉ se tire (encore) dans le pied...

Je n'ai aucun problème à ce que des groupes et des individus revendiquent la gratuité scolaire, le droit à la dissidence, ou n'importe quoi qui reste dans les limites du bon sens. Là où je fulmine, c'est lorsque les menaces sortent avant même qu'on débatte réellement du sujet. On retrouve ici la bonne vieille ASSÉ, celle-là même pour qui les compromis sont signes de faiblesse, pour qui la grève est un moyen de pression parmi tant d'autres et non le dernier recours.
Agence QMI

Coupable d'outrage au tribunal, point

Combien de fois a-t-on entendu les gens de la CLASSE défendre l'idée de désobéissance civile? Un concept très noble en soi, mais il ne peut être appliqué à moitié. Quand des individus décident de défier l'État de droit, ils le font en toute connaissance de cause et doivent impérativement assumer les répercussions judiciaires au risque de passer pour révolutionnaires de pacotille.
PC

GND fustige le gouvernement Marois

De passage au Salon du livre de Rimouski dimanche, l'ex-coporte-parole de la défunte Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), Gabriel Nadeau-Dubois s'en est p...
PC

Coupable d'inspirer

Montréal est une ville de coupables. Depuis des mois, les voleurs et les corrompus font la sellette oubliant même les sommes dérobées, les dates, les autres dérobeurs de biens publics impliqués. Ces gens se promènent en cravate et beaux atours, sont invités et applaudis à Tout le monde en parle et retournent tranquillement dans leurs maisons récemment léguées à leurs femmes ou enfants. Pourtant aujourd'hui c'est un jeune militant de 22 ans qui est trouvé coupable pour avoir fait valoir des droits collectifs.
PC

Au Sommet ou dans la rue?

MONTRÉAL - L'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) pourrait de nouveau battre le pavé dans l'éventualité où ses membres décideraient de faire l'impasse sur le Sommet sur l'éducati...
CP

Une bataille de gagnée, pas la guerre

MONTRÉAL - L'annulation de la hausse des droits de scolarité par décret ministériel promise par la première ministre désignée du Québec, Pauline Marois, à peine 24 heures après son élection, est une v...
PC

La CLASSE reste sur ses gardes

MONTRÉAL - La première ministre élue, Pauline Marois, a beau avoir confirmé son intention d'annuler par décret la hausse des frais de scolarité, la CLASSE se dit prudente et réclame des précisions sur...
PC

Nadeau-Dubois: une démission à point nommé

En pleine saison électorale, Nadeau-Dubois quitte donc le devant de la scène et je dois dire que c'est tant mieux! Après avoir été outrageusement diabolisé par le gouvernement Charest, ce qu'il déplore à juste titre, Nadeau-Dubois vient de retirer une carte importante d'entre les mains du premier ministre: en s'évacuant du débat public, il vient peut-être de poser le geste le plus habile (sans le vouloir?) de cette jeune campagne électorale.
PC

Gabriel Nadeau-Dubois démissionne

Six mois après le début du conflit étudiant, le coporte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante, Gabriel Nadeau-Dubois, démissionne, disant avoir la « con...
AFP

La CLASSE reprend les manifs

Quelques centaines de personnes ont répondu à l'appel de la Coalition large de l'association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) et se sont réunies pour bloquer l'entrée du siège social d...
PC

Manifester contre... contre quoi, donc?

Saviez-vous que même Camille Robert, co-porte-parole de la CLASSE, ne sait plus pourquoi ils manifestent? «Tout ça s'inscrit dans un contexte. C'est pas seulement la hausse des frais de scolarité, mais c'est aussi la taxe santé, la hausse des tarifs d'électricité, donc c'est tout ça qu'on dénonce aujourd'hui (La Presse).» Un contexte. Tarifs d'électricité. Tout ça, dit-elle. Hum.
PC

Le manifeste qui fait grincer des dents

Il fallait bien sûr s'attendre à ce que le manifeste de LA CLASSE fasse jaser. Bien qu'à mille lieues du brûlot, le simple fait d'appeler ça un "manifeste" semble raviver chez plusieurs des souvenirs... explosifs? Personne n'a encore évoqué la FLQ, à ce que je sache, mais des images de bombes doivent bien trotter dans la tête de certains. Hier, on apprenait que la police de Montéal a transféré le dossier étudiant au département (tenez-vous bien) du crime organisé. LA CLASSE et le crime organisé, même combat?
PC

Normand Lester: le droit à l'insignifiance

Au hasard de la grève étudiante, il suffisait de faire un tour sur les différents médias sociaux pour se rendre compte à quel point il était désormais facile, en trois coups de cuillère à pot, de clore un débat en assenant les mots « Staline », « fasciste », « communiste » et ce, pour désigner tantôt les associations étudiantes soupçonnées de préparer l'avènement du Grand soir, comme les représentants du gouvernement accusés de vouloir transformer le Québec en nouveau Reich.