Chantal Lavigne

Courtoisie

Mourir de confiance

Le 29 juillet 2011, il faisait chaud, très chaud et ma meilleure amie a suivi toutes leurs instructions. Elle s'est déshabillée, s'est laissée enduire de boue, s'est allongée et s'est laissée recouvrir d'un plastique et de plusieurs couvertures de style douillettes. On lui a aussi mis une boîte de carton sur la tête.

Mourir pour guérir

Je vous avertis tout de suite: ce blogue ne fait pas dans la dentelle. Eh oui, je mets tout dans le même paquet. Tout ce qui n'est pas scientifique. C'est comme ça. L'été dernier, Chantal Lavigne, une maman de 35 ans, est morte « cuite » dans sa sueur à la suite d'un traitement de sudation administré par une gourou de 5-10-15 se croyant investie d'une mission chamanique pour sauver l'humanité souffrante.