Carré Rouge

Getty Images

Une «tentation fasciste»

Le projet de loi 78 s’apparente à « la tentation fasciste », selon Jacques Parizeau, qui défend les étudiants dans leur volonté de revendiquer la gratuité scolaire, ce qui était, à la base, la volonté...
PC

C'est le 22: jour de manif!

MONTRÉAL - On a maintes fois prédit l'essoufflement du mouvement étudiant, surtout depuis que la majorité des grévistes a repris le chemin de l'école. Mais «la rue», elle, n'a pas montré de signe d'ac...
Myriam Lefebvre

Salut le jeune

Ça commençait comme ça. Salut le jeune. Tu te souviens? je t'avais écrit une lettre, en mars. Je t'en demandais beaucoup, sans savoir que tu m'en donnerais autant. REER, hypothèque, flos et pli au pantalon, je te parlais de mon impuissance, et je te demandais de leur dire non, pour nous. Je te disais combien j'avais besoin de ton euphorie, de ta rage, de ta force, de ta liberté. Aujourd'hui c'est fini. Tu retournes en classe. Étudier. Tu n'as jamais eu d'autre projet. Ta cohérence honore ton printemps et ton carré de tissu.
JJ Thompson/medianeeds.ca

Occupons Montréal... en blanc

"Élégance, convivialité et savoir-vivre... le temps d'une soirée, les invités se réapproprient une part de leur patrimoine en le mettant en valeur par leur simple présence ... tous les convives se démarquent par leur élégance tant sur le plan de leur comportement que dans leur tenue". Dixit le site web du Dîner en blanc.

Être contre la candidature de Léo Bureau-Blouin

Sans farce, j'adore ce gars-là. Comme beaucoup de Québécois, même des Verts. S'il était dans mon comté, je voterais pour lui. Parce qu'il est un des seuls à ne pas être un extrémiste borné. Il a compris que le carré rouge n'est pas un gage de réussite pour se faire élire et que des convictions, on ne porte pas ça sur son chandail, mais dans son coeur et sa tête.
PC

Quand parlera-t-elle à Fred Pellerin?

MONTRÉAL - La ministre de la Culture, Christine St-Pierre, n’a pas encore réussi à joindre le conteur Fred Pellerin qui a récemment refusé d'être fait chevalier de l'Ordre national du Québec.Dans une...
Crédit photo: Myriam Lefebvre

Sylvain Simard aura finalement eu raison de ne pas porter le carré rouge

« Certains gestes ne peuvent s'effacer. Enlever le carré rouge laissera la même marque qu'un cadre retiré du mur. » Ce tweet de Michel David du Devoir pourrait bien resurgir au moment du déclenchement des élections générales, si le scrutin a bel et bien lieu à la rentrée de septembre. Pauline Marois a suffisamment longtemps porté le carré rouge pour qu'il laisse des traces, effectivement.
Alamy

Jeff Fillion et le temps de trop longue sécheresse

Elle détestait ma virilité en construction, mais elle appréciait mes travaux. Grâce à ça, elle me gratifia de quelques précieuses minutes supplémentaires d'échanges de fins de cours tout au long de l'année, minutes que je ne savais pas encore déterminantes. Pirandello, Kant, Voltaire, les Grecs, l'école allemande. - Vous écrivez bien Étienne, votre réflexion commence à se structurer, mais je ne me fais pas d'illusions, vous allez sécher, comme presque tous les autres.
Shutterstock

Ça veut dire quoi, prendre pour les étudiants?

J'aime parler des sondages. Ça m'amuse. J'aimerais donc vous parler du sondage - d'une firme bien connue - auquel j'ai répondu très récemment et qui portait sur la politique provinciale. Il y avait sûrement aussi des questions sur la bière et les chars, comme d'habitude, mais j'm'en souviens plus. Évidemment, LA question était posée : Pour qui voteriez-vous s'il y avait des élections aujourd'hui, au Québec ?
AFP

Le carré rouge

Même si je partage pas leurs idées, j'éprouve beaucoup de respect pour ceux qui portent le carré rouge pacifiquement, afin de véhiculer un message d'équité, voire de revendication sociale. J'ai quelques problèmes avec ceux qui tentent de le récupérer politiquement pour afficher une fausse solidarité sur le gel des droits de scolarité.
AFP

Carré rouge: une équation grotesque et perfide

Le carré rouge signifie avant tout « Non à la hausse des frais de scolarité ». Depuis que le mouvement est devenu une crise sociale, il est devenu un symbole de protestation contre le gouvernement Charest et, plus largement, contre le système mondial prédominant du néolibéralisme. Prendre position ne veut évidemment pas dire être adepte de la violence et du terrorisme.