Brutalité Policière

Patrick Bellerose

La méthode Québec

On peut être pour le gouvernement, pour les coupes, pour «l'austérité». Mais on ne peut pas cautionner des actes d'une telle barbarie à l'égard de notre jeunesse. La jeune femme blessée jeudi dernier, Francis Grenier, Maxence Valade ou... avaient-ils le profil du fameux «casseur», black-bloc-terroristo-communiste?
PC

L'intimidation policière...

Il y a quelques temps, Patrick Lagacé nous informait dans La Presse qu'il avait été intimidé par un policier de la SQ, qui voulait connaitre le nom d'une de ses sources. Cette façon de faire l'avait complètement surpris et décontenancé. Ceci m'a ramené directement en arrière, en 2005 pour être exact.
Radio-Canada

Quand la police tue

Non seulement les meurtres commis par les différents services de police se concluent sans grandes conséquences, mais souvent il arrive que les policiers impliqués reçoivent un honneur et montent de grade au sein de l'institution.
Radio-Canada

Chroniques d'un État policier

Quelques journalistes ont parlé de confusion dans les déclarations policières, mais lequel a demandé des comptes au SPVM au lendemain de la descente dans les rues des partisans du Canadien? Le roi était pourtant nu : jamais le mandat politique du règlement P6 n'avait été aussi clairement visible.
Philos8/Flickr

Le foulard, le pavé et le cocktail - Adis Simidzija

Toi l'ouvrier ou l'ouvrière qui porte le foulard. Toi l'étudiant(e) qui lance le pavé. Toi l'anarchiste qui allume le cocktail. On te dit violent(e), on te dit intransigeant(e), on te dit criminel(le). Toi le flic qui charge ton arme, toi le journaliste qui allume ta caméra, toi le politicien qui ment. On te dit nécessaire, on te dit critique, on te dit leader.
PC

Brutalité policière: un devoir de résistance - Isabelle Baez

Je dirais simplement que la brutalité policière m'est insupportable, que je ne peux accepter que le SPVM règne en maître dans nos rues et qu'un jour une personne qui m'est chère joue de malchance en tombant sur un policier nerveux qui décide de frapper, qui décide de tirer. Que cette violence affecte quelqu'un qui m'est complètement inconnu m'est d'ailleurs tout aussi insupportable.
TASSO MARCELO via Getty Images

Derrière chaque vitre brisée, il y a une vie brisée - Adis Simidzija

Je dis à maman: «C'est triste maman ils ont tué un itinérant qui avait un marteau dans les mains». Maman me dit: «Tiens-toi loin d'eux, mon fils». Je lui réponds: «Mais maman, l'itinérant n'était pas menaçant avant que huit chars de flics arrivent sur les lieux et que les flics pointent leurs armes sur lui». Maman me dit: «Non mon fils, je te parle des policiers, tiens-toi loin d'eux»...
Pierre Robert

Judiciarisation de la grève étudiante: un cas d'école - 50 profs défendent un des leurs

La 2e semaine des travaux de la Commission Ménard vient de s'achever. Alors que le gouvernement poursuit un exercice qui se situe à 1000 lieux d'une véritable enquête publique, de nombreuses personnes doivent vivre avec les séquelles engendrées par la brutalité policière omniprésente durant le printemps 2012. Plusieurs d'entre elles demeurent, de plus, judiciarisées. C'est le cas de Hadi Qaderi, professeur en sciences politiques au Collège de Maisonneuve.
Getty

Manifestations à Montréal: quand l'arbitraire a force de loi

Ce vendredi 30 août aura lieu une «masse critique», c'est-à-dire une manifestation à vélo, pour revendiquer, entre autres, le droit à la ville. À quoi devraient s'attendre les personnes qui y participeront? Se feront-elles arrêter par le Service de police de la ville de Montréal (SPVM)? Recevront-elles des amendes salées, comme le SPVM se plait à le faire si souvent depuis le «Printemps érable»?