Benhabib

Agence QMI

Benhabib et Tremblay, deux faces d'une même pièce

La dernière canicule remonte au jour où « Saint-Tremblay » de Saguenay s'est soulevé contre « Hadja Benhabib » de Trois-Rivières pour lui indiquer le chemin par lequel il faut passer pour accéder à la sainteté. En fait, il n'y a aucune sainteté et encore de sagesse dans les propos d'aucun de ces deux politiciens
Agence QMI

Le vrai visage du bigot

Jean Tremblay, qui s'est drapé des prétendues « valeurs canadiennes-françaises» pour imposer une prière catholique avant les séances du conseil de sa ville et la lancer dans une croisade judiciaire à l'encontre du Tribunal des droits de la personne avait déjà cette fâcheuse tendance mégalomaniaque à assimiler les convictions de l'ensemble des Québécois à ses propres lubies mystiques.
AP/Shutterstock

Clarifier le caractère laïc de l'État Québécois

Je doute fort que, dans l'état actuel des choses, les moins de quarante ans se sentent interpelés par la question de la laïcité. Les assemblées publiques au cours desquelles ce thème a fait l'objet de débats toujours forts passionnés rassemblaient une majorité de têtes blanches. La religion dont on veut séparer l'État a le plus souvent ici la forme fantomatique de l'institution catholique-romaine prête à retrouver sa domination d'antan, ou celle, aussi imaginaire, d'un islam de l'immigration dissimulant dans les mosquées des fanatiques violents en mal d'imposer chez nous comme ailleurs les règles de la charria.