Auteurs Québécois

Getty

Le PQ et le prix du livre: affirmer l'identité québécoise, mais laisser mourir sa littérature? - Gabriel Nadeau Dubois

Depuis près de trois mois, le gouvernement du Parti québécois se présente comme le champion de l'identité québécoise et de son patrimoine historique. Pendant ce temps, le milieu du livre crie au secours. Des appels qui, pour le moment, restent sans réponse. Entre la fermeté du PQ dans le dossier de la « Charte » et sa tergiversation dans celui du prix réglementé du livre, le contraste est frappant. L'affirmation culturelle du PQ s'arrête-t-elle là où les marges de Costco commencent à diminuer?
courtoisie

Une histoire d'amour sur fond parisien et montréalais

Béatrice Chevreau est enseignante au primaire et désire tomber amoureuse. Christophe Keller souhaite s'établir et fonder une famille. La première est québécoise; le second, français. Leur relation amoureuse se développe en sol québécois. Malgré tout, le désir profond de Béatrice de vivre à Paris vient assombrir leur histoire.
courtoisie

Maud Graham enquête à nouveau dans <em>Saccages</em>

Maud Graham, la célèbre enquêtrice créée par l'auteure Chrystine Brouillet, est de retour dans Saccages. Maud Graham s'ennuie et espère une nouvelle enquête bientôt. Son souhait est rapidement exaucé : un comptable apparemment sans histoire est retrouvé poignardé dans son domicile de Québec. Cet homme, pourtant dévoué et impliqué dans sa communauté, a été tué de sept coups de couteau. Comment se fait-il qu'un individu à propos duquel ses voisins n'ont rien trouvé de négatif à dire ait été assassiné avec tant de violence?
courtoisie

Le syndrome de la vis, par Marie-Renée Lavoie

Josée Gingras est enseignante en français. Elle souffre d'insomnie chronique depuis un bon moment déjà. Son imagination débordante et ses pensées ne cessent de la hanter, le jour comme la nuit. Elle compare sa situation à une vis sans fin. Elle dit : « J'ai dans la tête une vis sans fin qui ne me laisse tranquille qu'une fois mes idées, mes peurs, mes souvenirs hachés menus, désubstantialisés par les engrenages qu'elle met en marche.
courtoisie

Chronique livre: Deux petits pas sur le sable mouillé, d'Anne-Dauphine Julliand

L'auteure remarque un jour, alors que sa fille marche devant elle sur la plage, que le pied de sa petite pointe vers l'extérieur. Après une série de tests et d'examens, elle découvre qu'il lui reste peu de temps à vivre puisqu'elle est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Anne-Dauphine, l'auteure, fait alors le serment suivant à sa fille chérie : « Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour. » Elle tiendra sa promesse.