André Boisclair

CDPQ Infra

REM: demeurons enthousiastes

Jamais, depuis que je m'intéresse à la chose publique, n'ai-je connu de projet aussi structurant pour la métropole. Ensemble, nous avons à portée de main l'occasion de transformer notre ville, de faciliter l'accès à son centre et de contribuer comme jamais à la modernisation de nos infrastructures en transport.
David Cooper via Getty Images

Qu'est-ce qu'on en à faire que Rob Ford fume du crack? - Olivier Grondin

J'ai un malaise. Parce que j'ai l'impression qu'en 2013, au Canada, on peut forcer un maire à démissionner, non pas parce qu'il fait preuve d'incompétence, non par parce qu'il tient des propos dangereux, non pas parce qu'il manque de respect à l'institution démocratique qu'il représente. Au Canada en 2013, on veut qu'un maire démissionne parce qu'on n'aime pas ses mœurs.
PC

André Boisclair perd sa permanence

Le ministre des Relations internationales du Québec, Jean-François Lisée, confirme que le Conseil des ministres retire à André Boisclair son poste de sous-ministre adjoint qui lui assurait une permane...
PC

Boisclair rencontrera les médias lundi

L'ex-ministre péquiste André Boisclair s'adressera à la presse lundi matin, à Montréal, a-t-il annoncé vendredi sur son compte Twitter. M. Boisclair a été la cible d'allégations cette semaine de la pa...
PC

André Boisclair quitte ses fonctions

Le délégué général du Québec à New York, André Boisclair, a été relevé temporairement de ses fonctions, à sa demande, afin de lui permettre de laver sa réputation, a appris Radio-Canada. Cette semaine...
Agence QMI

Plaidoyer en faveur des nominations partisanes

Imposer des processus complètement non partisans pour désigner la haute direction de l'appareil gouvernemental québécois serait contraire aux principes fondamentaux de la démocratie. Le peuple a élu ses représentants, et le parti arrivant en tête à l'Assemblée nationale est choisi pour gouverner. À ce titre, il est non seulement nécessaire, mais demandé au gouvernement de nommer des gens proches du pouvoir aux postes stratégiques.
Capture

Prix Glouton: et le gagnant est...

MONTRÉAL - Comme elle le fait depuis 6 ans, la Ligue des contribuables du Québec a décerné dimanche ses prix Glouton pour l'année 2012.Ces prix sont remis symboliquement à ceux qui ont fait preuve «d'...
PC

Pauline Marois était-elle prête à devenir première ministre du Québec?

Les Québécois vont devoir endurer pendant encore quelques mois, l'incompétence et l'improvisation du gouvernement Marois. Cela a pris trente-cinq ans à Pauline Marois pour réaliser son rêve. Force est de constater qu'elle n'était pas encore prête pour assumer la plus haute fonction québécoise. En tout cas, il faut saluer la prudence de l'électorat québécois qui a refusé de donner une majorité au Parti québécois le 4 septembre dernier.