AMADOU TOUMANI TOURÉ

ap

Un pas en avant, deux en arrière

Le 21 mars dernier, le Mali a subi un coup d'État. Coup d'État que je ne comprends absolument pas... L'armée a le droit de contester les décisions du président dans la gestion de la crise qui sévit dans le nord du pays. Peut-être effectivement, il n'est pas assez dur avec la rébellion, et leur laisse de l'espace... Mais de là à faire un coup d'État, il n'ya pas un pas... il y'a un fossé.
YouTube

Le Mali, deux pas en avant, un pas en arrière!

Bien qu'il y ait eu un consensus à condamner ce coup d'état, je trouve que certaines réactions ont été très complaisantes dont celle de l'ONU qui s'est contentée de demander le retour de la démocratie. Mais comment et quels sont les moyens qui peuvent être mis en oeuvre pour rétablir la légitimité constitutionnelle de ce pays?