24 Juin

PC

Fêter quoi ?

Qu'y a-t-il donc à célébrer en ce 24 juin pluvieux à part la fin d'un hiver exécrable et un printemps minable? Sans doute plusieurs choses et beaucoup d'avancées. Mais j'avoue aujourd'hui avoir beaucoup de difficulté à les apercevoir et à m'en réjouir.
Agence QMI

La St-Jean-Baptiste ou le nationalisme à retrouver

Il est tout à fait navrant de constater qu'on veuille, année après année, faire davantage de la Saint-Jean-Baptiste une fête « comme les autres », c'est-à-dire à caractère familial et aseptisé au possible. Pas à pas, on vide de son sens cette fête. La dimension subversive et la force revendicatrice ne sont plus ce qu'elles étaient. Désormais on chantonne « vive le Québec » comme on chante « joyeux anniversaire ».
CP

Fête nationale et fin du monde... à Jean Charest

C'est assez! Sans blague et trêve de paraphrasage à la Péloquin, je vais vous faire une confidence: 2012 ne sera pas l'année de la fin du monde. Mais si on s'y mettait, elle pourrait être l'année de la fin du monde à Charest. Une fois cette première étape glorieuse, franchie, il faudra se souhaiter d'aboutir. Vite, avant la prochaine fin du monde annoncée.