LES BLOGUES

S'unir pour avancer

20/03/2014 10:10 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

Ce billet est cosigné par Natacha Engel, Hélène Leonard, Jolyane Caron, Stéphanie Pagé.

Nous voilà déjà en campagne électorale. Pourquoi déjà? Quelle cause est-ce que cela fait avancer? Arrêtons de nous mettre la tête dans le sable : si on se retrouve à nouveau en élections, c'est le résultat d'un calcul politique et les citoyens québécois sont les grands oubliés. Les élections devraient nous permettre de nous pencher sur la vision qu'on veut du Québec, alors profitons-en pour se poser les vraies questions. Bientôt, nous aurons un choix à faire. Il est temps de faire le point.

Nous sommes face à un Québec qui se divise. Les débats sociaux actuels qui ont émergé dans les derniers mois fragmentent et fragilisent le Québec. Plutôt que d'utiliser la division pour accéder au pouvoir, pourquoi ne pas rassembler tous les Québécois et travailler ensemble à rétablir les priorités? Nous ne voulons pas d'un Québec éclaté, mais d'un Québec uni. Nous sommes un Québec riche. Riche de sa diversité. Pourquoi ne pas nous unir pour propulser le Québec?

Nous unir pour une économie forte, mais une économie forte au service du citoyen. S'unir et travailler ensemble sur des projets mobilisateurs, porteurs.

Cessons d'avoir peur de placer l'économie au premier plan. Cessons d'avoir peur de parler de la prospérité, de l'excellence, du succès des gens et entreprises de chez nous. Travailler pour une économie forte, c'est œuvrer à la création d'emplois. C'est aussi travailler pour assurer la pérennité de nos services publics, c'est travailler pour soutenir les Québécois et leur donner les moyens d'envoyer leurs enfants à la garderie, d'avoir une éducation abordable et de qualité, des soins de santé, des fonds de pension pour les aînés, des routes décentes, des ponts qui se tiennent... L'économie est l'outil pour assurer la viabilité de nos services. C'est aussi ce qui nous permet de soutenir nos artistes et de valoriser notre culture.

Présentement, le bilan est négatif et cela ne cesse de s'alourdir d'année en année. On ne parle plus d'une situation temporaire, mais d'un problème qui perdure depuis longtemps. Trop longtemps. Le Québec porte sur ses épaules une dette de plus de 256,4 milliards de dollars (ministère des Finances du Québec, Plan budgétaire 2014-2015, p. E.16.), ce qui constitue le plus gros fardeau fiscal de toute l'Amérique du Nord. Ce n'est pas seulement la dette du gouvernement, c'est notre dette. L'endettement des foyers ne cesse d'augmenter; la dette moyenne du consommateur québécois atteint maintenant presque les 20 000$ (données publiées par l'agence de surveillance du crédit TransUnion, Q4 2013). Les soldes des cartes de crédit explosent. S'il est clair que la situation pourrait être améliorée en travaillant sur une meilleure efficience de notre système, en bout de ligne, il ne faut pas se le cacher, nos options sont limitées: soit nous coupons dans les dépenses, soit nous augmentons les revenus. Mais peu importe l'option sur laquelle nous misons, impossible même d'agir dans le climat de division et de crise sociale actuelle.

Pour relancer notre économie, nous avons besoin de garder notre relève au Québec, de favoriser la réussite de nos entreprises et de nos entrepreneurs, en plus d'attirer et de redonner confiance aux investisseurs privés locaux et étrangers. Nous devons encourager nos leaders et attirer de la même manière plus de sièges sociaux internationaux, afin d'avoir des emplois à temps plein, bien rémunérés et de générer aussi des emplois indirects. Nous avons donc besoin d'unir nos forces pour être plus compétitifs et faire preuve de stabilité au lieu de choisir la division.

Pourquoi ne pas utiliser notre diversité comme une force et mettre en commun notre potentiel? Soyons fiers de faire partie d'un Québec uni afin de faire avancer notre société. Qu'est-ce qui nous manque pour accomplir de grands projets? Redonnons-nous les moyens de faire grandir notre économie au service du citoyen. Et surtout, soyons des citoyens à part entière en allant voter pour l'avenir d'un Québec dont nous serons tous fiers.

Les quatre auteures vous invitent à appuyer leur démarche en signant leur lettre ouverte sur sunirpouravancer.com.

>Élections 2014: les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les promesses en vrac

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



>Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?