Minou Petrowski

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Minou Petrowski
 

Après la neige, film de Paul Barbeau

Publication: 05/09/2012 20:25

Pourquoi choisir ce film me direz-vous ? Je ne connais ni le réalisateur, il n'y a pas vraiment de synopsis et la forme est particulière. Depuis quelques mois je vois émerger un cinéma nouveau qui prend des risques, devient plus personnel, cherche une autre façon de filmer.

Le cinéma québécois se distingue d'un film à l'autre et d'un cinéaste à l'autre. Je pourrais nommer «Nuit 1# d'Anne Emond, un huis clos: un homme et une femme, une rencontre, un dialogue élaboré et un accent venu d'ailleurs. « Camion »: Un père qui tue une femme accidentellement avec son poids lourd et ses deux fils viennent à la rescousse. Beaucoup de sensibilité ressenti, économie de dialogue et charge d'émotion réservée. « Le vendeur »: la simplicité tranquille la vie d'un vendeur de voiture, émouvant et sobre dans un paysage de neige.

De trop bavard le cinéma québécois cesse de tout expliquer, il montre des images significatives. C'est le cas pour le film « Après la neige »: Un homme seul dans une maison qui se vide peu a peu. Personne ne se parle, ni le père ni le fils (Emile Schneider). L'homme visiblement a des problèmes financiers , il rend visite a son vieux père qui ne parle plus mais écoute de vieux 33 tours. Le temps passe et la neige arrive, le froid et la solitude pour chacun. Il y a un lien entre la parole muette, et l'activité de l'homme avant la neige ! Si je devais résumer le film je dirais que c'est l'Histoire d'un homme: Paul Barbeau producteur de films qui a décidé d'entreprendre de faire un film sur sa vie perdue quand il a pris la décision de fermer sa maison de production au lendemain d'une nomination aux Grammy Awards pour le clip de l'année 2009 . Ce film, il l'offre à son fils et l'invite à la première.

Le fils décline l'invitation et la projection n'a pas lieu. Je n'en dirai pas plus mais ce film (« Après la neige « ) est un beau risque touchant et triste mais surtout un bel exemple de courage. Paul Barbeau a le talent de nous bluffer jusqu'au bout de son étrange histoire.

Paul Barbeau ira à Londres présenter son film, « Après La Neige » au Festival de Raindance du 26 septembre au 7 octobre au Festival de cinéma de Québec le 15 septembre prochain dans la section Découvertes

Le film distribué par Métropole Films sortira en salles le 21 septembre au Québec.

 
Suivre Le HuffPost Québec