Huffpost Canada Quebec qc
LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Michelle Blanc Headshot

Monsieur Couillard, expliquez-moi la logique du plan Nord

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Cher monsieur Couillard. J'ai fait des cours d'économie, de politique et comme vous le savez, parce que l'automne dernier je vous ai gentiment secoué les oreilles (avec quelques mots d'église) à propos du manque de vision numérique, j'ai aussi étudié en commerce électronique. Tout ça pour vous dire que dans cette période dite « d'austérité », j'entends qu'en grande pompe, vous relancez le Plan Nord? Expliquez-moi s'il vous plait? Parce que lorsque je regarde les chiffres, je ne comprends vraiment pas cette fixation à tirer notre argent par la fenêtre.

Bon, tirer l'argent par la fenêtre est une figure de style. Je comprends que vous investissez dans notre avenir. Vous avez la vision de léguer « de grands travaux » et de « grandes retombées » pour les générations futures. C'est très louable et je vous félicite pour l'audace. Je comprends aussi que le Québec est très grand, que nous n'habitons qu'une infime partie de ce territoire et que nous aurions intérêt à « coloniser » le Nord. Cependant, je me trompe certainement, mais à ce qu'on en rapporte, votre plan ne parle pas de colonisation. Il parle plutôt d'exploitation des ressources naturelles du Grand Nord. Il parle de faire un Jean Charest de vous-même. Il ne parle pas d'avoir une vision originale de ce que sera le Québec, il parle de la suite, plus modeste, de la vision de votre prédécesseur.

Que disent les chiffres que je ne comprends pas?

Radio-Canada nous informe que :

Québec investira environ 2 milliards de dollars dans des projets d'infrastructure d'ici 2035. Hydro-Québec investira pour sa part quelque 19,5 milliards au cours de cette période. Le gouvernement espère ainsi convaincre le secteur privé d'investir environ 29,7 milliards, pour des investissements totaux d'un peu plus de 51 milliards de dollars.

Humm, c'est du bidou. Maintenant, si je regarde les chiffres de l'institut de la statistique du Québec (PDF), qui doivent sans doute être ceux que vous consultez aussi pour prendre vos décisions, on y apprend, dans sa plus récente mouture, que le secteur économique Extraction minière, exploitation en carrière et extraction de pétrole et de gaz, représente pour 2013 (en chiffre actualisé de 2007) des retombées de 3,5 milliards. Je comprends aussi qu'essentiellement, le Plan Nord servira à ce secteur économique. J'imagine aussi que si Hydro-Québec investit 20 milliards, c'est qu'ils s'attendent à avoir des retombées à tout le moins équivalentes, mais qui ne sont pas comptabilisées dans le fascicule des secteurs économiques du Québec (bon je ne m'obstinerai pas avec l'Institut de la statistique du Québec pour leur catégorisation).

Mais j'apprends aussi, la journée avant votre annonce, que le flyé américain inventeur de la Tesla, Elon Musk, s'apprête à rendre publique sa batterie pour maison qui permettra aux consommateurs de ne plus être dépendants des fournisseurs d'électricité et d'emmagasiner l'électricité nécessaire à leur maison via des panneaux solaires et cette batterie révolutionnaire. Incidemment, après un seul tweet de sa part, la valeur de ses actions a bondi de 1 milliard (je dis bien 1 milliard). Disons que pour un seul tweet, c'est du bidou. Mais bon, cet original est issu du monde des technologies de l'information, pas des mines. Ce n'est pas sérieux, quoi. C'est de l'intangible. Les banques n'aiment pas ça. C'est d'ailleurs pourquoi (j'imagine) que vous venez de donner la batterie développée depuis des années par Hydro-Québec, aux Français? D'ailleurs, à terme, si les gens peuvent emmagasiner l'énergie dans ces super batteries à l'aide d'éoliennes personnelles ou de cellules photovoltaïques, est-ce toujours opportun de faire d'autres mégabarrages? D'ailleurs, est-ce que je me trompe ou ai-je lu que les minerais sont aussi à un bas historique?

Bon avec toutes ces questions, et si peu de réponses qui me semblent logiques, vous comprenez sans doute mon manque de compréhension.

Le plan nerd

L'automne dernier, mon ami Sylvain Carle vous disait ce passage prophétique, que vous avez applaudi chaudement.

Pourquoi Twitter, sérieusement qui l'aurait cru, pourquoi cette compagnie vaut maintenant 32 milliards?

Elle optimise au maximum toutes les méthodes des hackers pour créer une immense valeur à partir de rien.

Ben pas de rien, à partir de cellules grises. C'est super renouvelable en plus comme matière.

C'est pour ça que je parle de "Plan Nerd" plutôt que de "Plan Nord".

L'ère industrielle et des ressources naturelles, c'était le 20e siècle. Ça ne va pas disparaitre.

Mais il s'ajoute toute une couche additionnelle de valeur, Michelle Blanc avait de bons chiffres hier.

On ne peut pas ne pas profiter de cette nouvelle richesse.

Je disais hier à la blague, l'économie ça ne m'inquiète pas.

Je n'en reviens pas qu'on donne tant d'efforts pour réduite les dépenses par rapport à augmenter les revenus. L'un n'exclut pas l'autre, je le sais bien, mais me semble qu'on pourrait au moins mettre des efforts égaux.

La mine qui va nous sortir du trou (ok, mauvaise métaphore), la matière première de l'ère du savoir, de la société en réseau, elle n'est pas dans le sol, elle est dans la tête des Québécois.

Et pis là, on est tous en réseau. Il faut apprendre à travailler ensemble. À collaborer. Sinon, on va passer à côté.

Sinon on va manquer le bateau et devenir un pays du tiers monde numérique.
Je ne veux pas ça. Vous non plus. Pis le bateau, il a déjà commencé à quitter le quai.

15% du 21e siècle est déjà passé.

Vous avez conclu ce fameux week-end, pour lequel j'étais bé-né-vo-le, par l'assurance que vous développeriez une stratégie numérique pour le Québec. Et là, vous nous ressortez le Plan Nord des boules à mites? Je vous disais que les mines, c'est 3,5 milliards du PIB du Québec. Industrie de l'information et industrie culturelle, c'est 10,2 milliards. Services professionnels,scientifiques et techniques, c'est 16 milliards. Les technologies de l'information touchent directement tous les secteurs d'activités économiques et tous les aspects de la société. Pourtant, pas encore de ministre, de ministère, de vision ou de stratégies. Le secteur des TIC est celui qui est le plus en croissance de toutes les activités économiques, quelles qu'elles soient. Pourtant, vous voulez investir 21 milliards, pour une activité économique qui en rapporte 3?

Je ne comprends pas. Je suis perdue. Éclairez-moi de votre sagesse, parce qu'à la lecture des éléments que je viens de vous présenter, votre logique m'échappe...

Je vous rappellerai aussi que j'avais « sauté une coche » à propos de nos infrastructures numériques et cellulaires pitoyables. Je vous parlais de notre très haute vitesse qui tourne autour de 40 MBPS, mais qui est plutôt de 5MBPS dans les régions. Vous vous en souvenez? Je vous donnais l'exemple de Google Fiber ou de Chattanooga avec leur 1GBPS (c'est mille fois 1MBPS juste pour être certaine que vous suivez). J'étais « su'l cul ». Et là, COMCAST annonce qu'ils livreront désormais à leurs clients le 2GBPS!!!

Ça ne vous tenterait pas de nationaliser les infrastructures numériques et cellulaires et que ça devienne votre legs pour les futures générations? Ça ne vous tenterait pas de développer une vision du numérique pour tous les Québécois et de mettre une couple de milliards là-dedans? En supposant évidemment que vous fassiez en même temps le ménage dans les milliards qui sont déjà dépensés inutilement par le gouvernement avec les firmes de trois lettres qui sont suivies depuis des mois par les journalistes et l'UPAC avec l'élogieuse épithète de « bordel informatique »?

J'ose croire que mes réflexions porteront fruit et que prochainement, vous nous annoncerez votre vision numérique et que vous songerez à mettre à niveau nos infrastructures cellulaires et internet? L'économie du savoir, ça passe aussi sur des infrastructures.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST
Close
Les vitesses de téléchargement par pays
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter