LES BLOGUES

Je prédis la Coupe Stanley aux Canadiens!

26/10/2016 08:22 EDT | Actualisé 26/10/2016 08:23 EDT

Imaginez le scénario suivant:

Un de vos amis commence une carrière de journaliste sportif. Il vous informe qu'il est à la recherche d'une stratégie pour se démarquer.

Quel conseil lui donneriez-vous?

De mon côté, je lui suggérerais de prédire la Coupe Stanley aux Canadiens! Après une saison décevante, peu de gens croient aux chances de la Sainte-Flanelle de remporter les grands honneurs. Ainsi, avec une telle prédiction, il attirera grandement l'attention. En effet, parmi les experts de la chaîne TVA Sports, aucun d'entre eux n'a établi le Tricolore comme grand favori. Alors, advenant qu'il ait raison, votre ami obtiendrait une notoriété instantanée.

«Qui ne risque rien ne perd ni ne gagne» - Proverbe breton

Peu importe votre opinion concernant cette éventualité, il faut admettre que le ratio rendement/risque est intéressant. D'une part, les Canadiens représentent une formation améliorée. Avec le retour de Carey Price, le pilier de l'équipe, ainsi que l'ajout d'éléments clés comme Shea Weber, Alexander Radulov et Andrew Shaw, la prédiction d'une Coupe Stanley à Montréal est loin d'être farfelue. D'autre part, le risque lié à la réputation est limité. Si les Canadiens remportent le championnat, votre ami sera reconnu par la communauté sportive, mais dans le cas contraire, personne ne s'en souviendra.

L'année passée, le journaliste sportif Renaud Lavoie avait affirmé avec conviction ceci:

«Le CH a le meilleur gardien et le meilleur joueur de la LNH. C'est une ligue de gardiens, alors le CH va gagner la Coupe Stanley.»

Bien que les Canadiens n'aient pas participé aux séries éliminatoires, la réputation de Renaud Lavoie est demeurée intacte. Évidemment, pour sa défense, Carey Price n'a joué que 12 parties. Il est sans contredit avantageux d'y aller avec des prédictions audacieuses, car il sera toujours possible de trouver des excuses advenant qu'elles ne se réalisent pas...

Il y a plus de chances que les Canadiens remportent la Coupe Stanley cette année que nous vivions une débâcle boursière d'importance...

Préparez-vous à un krach boursier

Comme je l'ai mentionné précédemment, d'un point de vue de gestion de carrière, il est pertinent d'y aller avec des prévisions osées. Étant donné qu'il est reconnu que le marché boursier baisse en moyenne sept fois plus vite qu'il ne monte, un effondrement des cours boursiers est un événement spectaculaire permettant une présence médiatique accrue à ceux qui l'ont correctement prédit. Sans surprise, plusieurs gourous financiers émettent régulièrement des avertissements de corrections boursières sévères.

Par exemple, en août dernier, Marc Faber, le réputé investisseur suisse, a avancé que le S&P 500, l'indice de référence américain, pourrait reculer de 50% lors de la prochaine année. La réalisation d'un tel scénario serait donc grandement bénéfique à la promotion de ses services-conseils. De plus, bien qu'il ne cesse de prédire, en vain, un krach boursier imminent, il est encore fort respecté. Ses arguments étant logiques et convaincants, son «risque réputationnel» reste inchangé. À vrai dire, peu d'experts financiers seraient encore crédibles après une telle séquence de prédictions infructueuses...

- Marc Faber : We Could See A 1987- Style Crash This Year. Business Insider, 10 mai 2012

- Marc Faber : Look out! A 1987-style crash is coming. CNBC, 8 août 2013

- 2014 crash will be worse than 1987's : Marc Faber. CNBC, 10 avril 2014

- Marc Faber : Markets Could Crash Like 1987. Bloomberg, 5 octobre 2015

Considérant qu'une prédiction pessimiste procure plus d'avantages que d'inconvénients, les investisseurs doivent faire fi de ce type de recommandations dans leur gestion de portefeuille, faute de quoi ils seraient constamment tentés par l'idée de vendre leurs placements et rateraient ainsi le potentiel haussier des marchés boursiers à long terme. Selon moi, il y a plus de chances que les Canadiens remportent la Coupe Stanley cette année que nous vivions une débâcle boursière d'importance...

Sources

Mark Decambre. Why Marc Faber is calling for an ugly stock market crash-again, MarketWatch, 11 août 2016.

TVA Sports. Renaud Lavoie prédit la Coupe aux Canadiens, 14 avril 2015.

TVA Sports. Saison 2016-2017 : Prédictions des experts, 13 octobre 2016.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Canadiens (3) @ Sénateurs (4) | 15 octobre 2016

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter