LES BLOGUES

Tolérante et ouverte est la société québécoise et canadienne-française

16/09/2013 02:18 EDT | Actualisé 16/11/2013 05:12 EST

- mais qu'en est-il des conditions préalables d'intégration positive des nouvelles vagues d'immigrants ? -

Kriegoff témoigne de l'accueil canadien-français traditionnel

ici lien internet, deux reproductions de peintures

--------

Nous avions auparavant fait valoir que Burka, Niqab, tchador, Kippa ... n'étaient que la manifestation visible distanciée de la tradition de la société d'accueil canadienne et québécoise ( Canada, état binational) .

Tel le tatouage (notre article sous Huffington Post...), les signes font partie de la nature humaine et sociétale. Ce sont des symboles qui établissent un message entre les humains, un dialogue entre le visible et l'invisible.

Une société ouverte et tolérante - et la société canadienne et québécoise plus particulièrement le sont (ainsi par l'accueil traditionnel dont témoignent les peintures de Cornelius Kriegoff)- peut donc s'accommoder de quelques symboles nouveaux issus d'une immigration culturelle enrichissante. Et elle le fait. Mais les Canadiens-français et le Québec sont minoritaires au sein du Canada, et l'histoire nous renseigne des haines que le Canada anglais leur aura prodigué -, et leur professe encore quoique de manière plus douce et plus sournoise, tel le souffrent beaucoup de sociétés minoritaires à travers l'Histoire et le monde contemporain-. Ainsi, s'inscrit sans relâche le Québec bashing dont se rehaussent de petits esprits; et l'Anglais est particulièrement un ''culture and language killer''. Dans un tel contexte le dialogue qu'aura entrepris le Québec sur le thème du multiculturalisme et des valeurs communes aura été et sera encore le prétexte de plus de Québec bashing et de pressions à l'assimilation de moult Canadiens-français de l'Ouest canadien...

Ce ne sont pas les signes extérieurs qu'il faille craindre, mais les attitudes et les intentions revendicatrices de personnes qui les portent ou contraignent à les porter en signe d'autorité ou de subordination ... et qui nouvellement arrivées, avant même de s'intégrer positivement et de s'instruire des sus et coutumes du pays d'accueil, revendiquent et font la propagande d'idéologies émanant d'un certain intégrisme porteur de malheurs dans des pays dont ils originent. Ces revendicateurs transposent alors par des attitudes et des discours intransigeants et irrespectueux -là de la dignité de la femme, là de l'égalité entre les hommes et les femmes, là de la liberté démocratique, là des appels à des actions belliqueuses envers le Canada et ses lois fondamentales ...- des haines ou des luttes que la vaste majorité des immigrants de confession musulmane auront fui pour trouver ici un climat de liberté et de tolérance, au sein d'un pays qui les invite positivement à contribuer à la vitalité du pays. Personne ne veut de ces luttes idéologiques ni des provocations sous la forme d'accusations d'intolérance ou d'islamophobie. Les Canadiens et les Québécois ne veulent pas de ces provocateurs qui abusent de l'accueil et de la liberté démocratique et civile ... La condition préalable à l'inclusion aux sociétés démocratiques passe toutefois par le respect du patrimoine, des traditions, des valeurs communes, des Lois fondamentales et de l'esprit des lois... En particulier, la culture canadienne communique à visages découverts, l'expression faciale se donne en lecture ouverte, même en visages tatoués de la culture Inuit. Le message facial est net, sans masque ...

Ainsi, en dépit de discours provocateurs (A. Charkaoui ...La Presse, vendredi le 6 septembre 2013; journaux de Toronto : de violences de gangs raciales, des crimes d'honneur, honor-killing ce cas du meurtre par le père et le fils en 2007 d'une jeune fille qui avait retiré son foulard à l'école afin d'être comme ses amies, etc... Toronto anglophone semblerait couver une situation explosive à terme), le problème n'est pas avec l'Islam mais avec des islamistes intégristes alimentant un climat malsain dans une sorte d'agenda pour promouvoir certaines mouvances idéologiques contraires aux valeurs canadiennes. La communauté musulmane aurait alors avantage à réitérer à ces quelques-uns les valeurs et les attitudes d'intégration positive avant que le débonnaire Canada ne ferme ses portes ouvertes... (Référence à l'ensemble des études de l'institut Simon Fraser...)

Ainsi, les signes (religieux) ne doivent pas être interdits ou contraints outre mesure, et les signes de la tradition et du patrimoine religieux de la société canadienne-française doivent retrouver toute leur place naturelle et normale, selon l'ordre des choses, au sein d'un système social cohésif. Ce sont les attitudes de non-intégration à la langue française, aux traditions, à la culture religieuse patrimoniale qu'il faille écarter, et que des pratiques de recrutement, de sélection et d'intégration claires et normales d'une politique d'immigration auraient dû et devraient clairement préciser et faire valoir...

Alors au lieu de risquer des dérapages que nous ne pourrions contrôler autour de ce brouhaha de notions évolutives et qui sauraient être arrêtées dans une document restrictif que l'on nommerait Charte, il vaudrait mieux reconnaître que : 1. ce problème est propre de la région métropolitaine de Montréal où bon an mal an plus de 85-90% des immigrants s'établissent; 2. le MICC fasse ce que doit, aurait dû depuis longtemps et devrait faire, à savoir réorganiser ses fonctions de sélection, de recrutement et d'inclusion par une intégration positive des nouveaux arrivants.

Le Canada a enregistré en moyenne de 245 000 immigrants par année depuis 2000. Per capita, c'est presque trois fois plus qu'aux États-Unis. On aurait abandonné le concept de « capacité d'absorption » économique ( et de capacité d'intégration sociale et linguistique). L'immigration s'est accru aux niveaux actuels sans être déterminée par la conjoncture, ainsi depuis 2008., sans ajuster à la baisse les niveaux d'immigration en situation économique difficile depuis 2008. Ce manque de vision introduit un problème de haut taux de chômage dans la région métropolitaine, et des récriminations justifiées.

On aura certes établi certaines pratiques plus éclairées ( dont l'initiative heureuse de faire signer une lettre d'engagement par l'ancienne ministre Mme Y. James), mais tout du site du MICC ressemble trop à une réclame d'invitation aux voyages d'une agence de voyages... Ainsi, le MICC pourrait simplement, nous le suggérons à nouveau (réf. 1) conditionner la sélection des immigrants à un engagement d'adhésion et de respect des valeurs québécoises.. Bien des situations de problèmes sont évitées quand les termes sont clairs et nets.

DÉCLARATION D'ENGAGEMENT

au respect des valeurs communes de la société québécoise

Le Québec est une société distincte, moderne et démocratique, de langue officielle française, de tradition judéo-chrétienne. Son Histoire a été enrichie de contributions de la culture amérindienne autochtone.

Le Québec accueille des personnes immigrantes venues des quatre coins du monde et perçoit leur venue tel un enrichissement humain et culturel. Le Québec offre des services aux immigrants pour faciliter leur intégration et leur participation pleine et entière à la société québécoise afin de relever les défis d'une société moderne et contribuer à la prospérité économique, à la vitalité de la langue française et à l'évolution d'une société démocratique progressiste. En retour, les immigrants doivent s'engager à s'intégrer aux valeurs communes et traditionnelles de la société québécoise et à la langue française.

Tous les Québécois ont des droits et des responsabilités. Tous doivent respecter toutes les Lois, quelles que soient leurs convictions personnelles, et les valeurs traditionnelles de la société québécoise et canadienne. En assumant ses responsabilités et ses obligations, dans le respect d'autrui, du Bien commun et des lois, chaque citoyen acquiert des droits de citoyens libres et égaux.

L'État québécois et ses institutions reposent sur un principe fondamental de séparation des pouvoirs politiques et religieux.

Tous les citoyens jouissent des droits et des libertés reconnus par la Charte des droits et libertés de la personne et d'autres Lois. Ils ont la responsabilité de respecter les valeurs qui y sont énoncées.

VALEURS COMMUNESLes principales valeurs énoncées dans la Charte québécoise des droits et des libertés de la personne et d'autres Lois fondent le socle de la société québécoise. Ce sont les suivantes :

· Le Québec est une société libre et démocratique.

· Les pouvoirs politiques et religieux sont totalement séparés.

· Le Québec est une société de langue officielle française et aux traditions respectueuses des diversités culturelles.

· La société québécoise est basée sur la primauté du Droit.

· Les hommes et les femmes sont égaux et ont les mêmes droits.

· L'exercice des droits et libertés individuels doit se faire dans le respect de ceux d'autrui et du Bien général.

La société québécoise est aussi régie par la Charte de la langue française laquelle consacre le français la langue officielle du Québec et contribue à établir un équilibre salutaire à la promotion du français au sein du Canada. En conséquence, le français est la langue normale de l'Administration, de l'enseignement, des communications, du commerce interne et des affaires et du travail nommément au sein des grandes institutions publiques.

DÉCLARATION ET ENGAGEMENT

Ayant été informé des tenues et aboutissants de la présente déclaration et COMPRENANT la portée et la signification de ce qui précède

et

ACCEPTANT de respecter les valeurs communes de la société québécoise,

JE DÉCLARE vouloir vivre au Québec dans le cadre et le respect de ses valeurs communes et de ses traditions; vouloir apprendre le français, si je ne le parle pas déjà, et le parfaire si ma maîtrise n'en est que partielle.

À défaut de respecter mon engagement, je pourrais ne pas jouir des avantages des différents programmes sociaux et des services offerts par le gouvernement québécois.

____________________ ________

Signature du requérant date

_______________________________________

Signature de l'enfant à charge de 18 ans et plus

En définitive

Cette manière pragmatique de procéder en amont de la situation de problèmes permet d'éviter d'ouvrir une boîte de Pandore, des chicanes et un glissement potentiel vers des procédures légalistes épuisantes... Alors cela acquis ( Ce qui est compris s'énonce aisément et les mots pour le dire viennent aisément... Boileau), la société serait en droit d'espérer un

Pax vobiscum

__________________________

Références :

1. consulter l'Annexe du livre: Un passé, un destin ou l'avenir d'un peuple.

http://www.librairie.umontreal.ca/Products.aspx?keys=michel+pag%c3%a9,

2.The Effects of Mass Immigration, Immigration levels and threat to Canadian Security. Fraser Institute;

3. Net immigration will be capped in GB countries, D. Cameron;

4. Immigrants a 'fiscal burden,' Fraser Institute report suggests

Those who arrived in Canada after 1986 less successful economically, CBC News, jeudi 29 août 2013