LES BLOGUES

Cinquième conférence annuelle de l'APGQ

14/10/2013 08:38 EDT | Actualisé 14/12/2013 05:12 EST

Les gens me demandent toujours ce qui se passe au Québec dans l'industrie du pétrole et du gaz avec la grande certitude que la réponse sera qu'il ne se passe pas grand-chose.

Étonnamment, il se passe beaucoup de choses au Québec. La présence des initiés de l'industrie à notre conférence annuelle en témoigne. Nous avons une équipe de conférenciers plus forte que jamais.

Le gouvernement ainsi que tous les partis d'opposition sont favorables à la poursuite des projets pétroliers et ce n'est probablement pas une coïncidence si nos conférenciers porteront un intérêt particulier et discuteront de tous les aspects de l'exploitation locale des hydrocarbures.

Seront aussi présents des experts qui exposeront les différentes caractéristiques du modèle albertain et norvégien. Il s'agit là des deux meilleurs modèles connus relativement à la réglementation dans le monde. Il ne faut pas manquer ces présentations si vous vous intéressez au modèle auquel le Québec devrait aspirer. Des experts techniques viendront parler des deux projets qui retiennent l'attention au Québec, soit ceux de l'île d'Anticosti et d'Old Harry. Même moi, je souhaite en apprendre plus sur ces ambitieux projets qui soulèvent l'enthousiasme.

Nous aurons également, à titre de conférencier principal, le président d'une entreprise qui s'avère être le chef de file mondial en technologie au niveau du pétrole et du gaz. Je m'attends à assister à une conférence sur les nouvelles technologies qui, à elle seule, vaudra l'entrée.

Pour la première fois, nous entendrons également des entreprises de services qui feront partie de la programmation de cette année. Ce sont les entreprises qui travaillent directement sur le terrain et qui utilisent l'équipement. Ils sont à même d'identifier les avantages ainsi que les impacts locaux. Venez leur poser vos questions.

De plus, deux représentants gouvernementaux de haut niveau ont été invités à prendre la parole lors de la conférence (nous attendons la confirmation de leur présence et nous espérons qu'ils pourront nous adresser quelques mots malgré leur horaire chargé).

Finalement, l'un des grands opérateurs de pipelines au Québec prendra la parole devant les participants, ce qui sera assurément très intéressant dans le contexte actuel.

Fait intéressant en marge de la conférence, plusieurs entreprises locales ont obtenu du financement et les cours boursiers sont présentement volatils. Ceci nous permet de conclure que le marché a compris qui se passait quelque chose dans le domaine au Québec.

Donc, si vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans l'industrie du pétrole et du gaz au Québec, venez à notre conférence annuelle. Vous pouvez vous inscrire ici ou contactez l'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) au 1-877-461-1205 ou au conference@apgq-qoga.com.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Comprendre les projets de pipelines


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.