LES BLOGUES

L'option crédible pour vaincre la corruption

02/11/2013 12:12 EDT | Actualisé 01/01/2014 05:12 EST

Le sentez-vous, le vent du changement qui souffle sur Montréal ? C'est ce même souffle, ce désir de mettre un point final à la corruption et à la vieille politique, qui m'ont poussée à annoncer ma candidature à la mairie de Montréal le 17 juin dernier. Et c'est cette même force qui amènera, je l'espère, un maximum d'électeurs montréalais à faire entendre leur voix dimanche, le 3 novembre et à voter pour le vrai changement.

Le Vrai changement pour Montréal n'est pas seulement le nom d'un parti. C'est le désir de toute une population, qui a souffert de voir ses élus escortés par des policiers, sa ville malmenée sur la place publique. Des Montréalais qui se demandent où va l'argent de leurs taxes, alors que les infrastructures ne suivent tout simplement pas. Cônes oranges, chaussée qui s'effondre, trafic monstre, projets qui ne voient jamais le jour ; le bilan des dernières administrations n'est pas reluisant. Cela doit changer.

Les Montréalais méritent mieux. Mon équipe et moi nous engageons leur offrir le meilleur.

Cela débute le 3 novembre, en élisant une administration du Vrai changement pour Montréal. Je vous propose une équipe intègre. Les candidats du Vrai changement sont qualifiés, professionnels, impliqués. Plusieurs sont également des gestionnaires d'expérience, qui veulent contribuer concrètement à améliorer la qualité de vie des Montréalais, mais surtout, ils sont intègres.

L'intégrité a été au cœur de la campagne électorale que je viens de mener. Et je m'engage à la garder au cœur de la vision et des actions de mon parti lorsque nous serons élus. Je m'engage également, si vous m'accordez votre confiance pour la mairie de Montréal, à travailler avec les élus de tous les partis qui auront la crédibilité pour combattre la corruption.

Voter pour le Vrai changement pour Montréal, c'est choisir une administration transparente et imputable. C'est mettre la vieille politique dehors. Nous en avons assez du cynisme qui prévaut : nous devons changer les choses. C'est pourquoi comme mairesse, je m'engage à rendre des comptes à la population, mon véritable patron : je suis bien consciente qu'être élue, ce n'est pas un chèque en blanc pour les quatre prochaines années. Vous pourrez juger le travail de mon équipe sur le bilan des 10 actions concrètes que nous proposons aux Montréalais :

  • La construction de 130 km de SRB, pour rendre la ville accessible d'un bout à l'autre
  • Données ouvertes et transparence de l'administration
  • Opération 30 000 familles
  • Octroi de contrats municipaux : probité et qualité
  • S'approprier l'espace public par l'art
  • Dynamiser les mouvements communautaires et l'initiative citoyenne locale
  • Lutter contre l'exclusion sociale et pour les populations vulnérables
  • Créer un guichet unique pour les entreprises et simplifier la réglementation
  • Verdir Montréal
  • Des artères commerciales vibrantes

Nos actions sont complémentaires : elles contribueront à offrir aux Montréalais la meilleure qualité de vie au monde d'ici 2021. Vous trouvez cela ambitieux? Ça l'est, mais si on ne se fixe pas des objectifs, comment peut-on les atteindre?

C'est cela entre autres qui doit changer, cette vision d'une métropole devant se contenter de peu. Montréal est une ville de classe mondiale, elle est le poumon économique du Québec. Mais c'est aussi une « junkie » du foncier. Cela doit changer. Montréal doit avoir un statut particulier, lui permettant de diversifier ses sources de revenus et de réaliser ses ambitions. Pour cela, mon administration demandera au gouvernement du Québec l'obtention de 0,5% de la TVQ, ce qui représente aujourd'hui 300M$. Des discussions ont déjà cours à ce sujet.

À ceux qui disent : vous ne l'aurez jamais, je réponds : si on ne demande pas, les Montréalais n'auront rien. Nous avons fini de nous contenter de peu et nous n'accepterons pas de nous faire dire que cela n'est pas possible. Montréal est la ville du possible. Ville d'avenir. Le gouvernement du Québec doit comprendre que si Montréal se porte mal c'est tout le Québec qui en souffre.

Je veux construire avec vous la nouvelle ville de Montréal. Une ville dont l'administration, efficace, est la plus intègre qui soit. Je veux que les Montréalais choisissent d'habiter la métropole parce qu'elle leur offre la meilleure qualité de vie, un emploi, mais aussi parce qu'ils ont confiance en leur administration municipale, transparente et intègre, où l'octroi des contrats est basé sur la probité et la qualité.

Je veux qu'ensemble, nous construisions NOTRE Montréal. Une ville où l'on fait de la politique autrement - et pour les bonnes raisons. Avec mon équipe, je veux travailler dès maintenant à améliorer notre qualité de vie à tous, mais aussi celle des générations à venir. Et je souhaite, qu'ensemble, nous redonnions à la fonction politique ses lettres de noblesse, pour que tous, vous comme moi, voulions nous impliquer. Et que nous soyons fiers d'être Montréalais.

Le 3 novembre, donnons à notre ville le vrai changement dont elle a besoin.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Ce que les maires ont laissé à Montréal

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.