LES BLOGUES

Comment se mettre enfin à la course à pied

24/09/2014 03:50 EDT | Actualisé 24/11/2014 05:12 EST

C'est seulement quand «course» rime avec «loisir» que l'on peut se considérer comme un coureur.

Mais ça ne vient pas comme ça, il y a toute une discipline à respecter.

Et voici ce qui peut finalement rendre la course amusante.

Les deux écoles de la course amusante

Deux choses rendent la course amusante:

  1. Un objectif puissant, basé sur l'obsession, ou,
  2. Un intérêt dans le bien-être corps-esprit qu'offre la course à pied.

Je vais détailler chacun d'entre eux, mais d'abord, le facteur commun qui les rassemble.


La première règle pour aimer la course: ralentissez.

Si vous avez du mal à courir avec un rythme constant, ralentissez. Si vous courez un kilomètre en neuf minutes, essayez un jour de le faire en onze minutes. Marchez quand vous le voulez. Courez sur de courtes distances.

80% de mes distances parcourues le sont à un rythme conversationnel, ce qui veut dire que je peux tenir une conversation sans difficulté en courant.

Courir lentement rend l'exercice plus confortable, plus agréable. Et le lendemain, lorsqu'il faut recommencer, ça n'a pas l'air si horrible.

Maintenant, voyons les deux façons différentes d'apprécier la course à pied.

Approche #1: un objectif haut, «irraisonnable»

Quand je parle d'objectifs incroyables, je parle du type d'objectifs si haut placés, si incroyables, qu'imaginer l'atteindre vous fait transpirer des paumes.

Cette seule vérité peut vous changer la vie. Car précisément parce que le résultat final est si fascinant, les étapes intermédiaires pour y parvenir deviennent bien plus agréables.

Trouver l'inspiration: lisez un livre sur la course qui va faire fantasmer votre esprit. Born to Run est un classique.

Les films peuvent être encore puissants. J'ai toujours aimé The Spirit of the Marathon.

S'entraîner: trouver un projet adapté à ce que vous voulez atteindre.

Consultez des blogues comme Rock Creek Runner et iRunFar.

Outils: certains outils vont vous aider à garder l'intérêt de l'exercice.

  • iPod --j'aime beaucoup les livres audio et les podcasts, mais beaucoup préfèrent la musique.
  • GPS -- gardez la trace de vos performances et en parler avec d'autres coureurs sur des réseaux sociaux peut entretenir votre motivation.

Concentrez-vous sur:

  • Ce que vous écoutez, pour passer le temps
  • L'objectif que vous voulez atteindre

Approche #2: l'expérience corps-esprit

Ce que je préfère c'est de me fixer un objectif irraisonnable. Mais quand ce n'est pas possible, j'ai une deuxième méthode.

Cette approche consiste à ignorer les performances et courir à un rythme conversationnel, Il s'agit ici de laissersa respiration dicter son rythme.

Il s'agit ici de n pas écouter de musique mais sa respiration, les oiseaux, ou tout autre son présent dans le moment même.

Trouver l'inspiration: Mon livre préféré pour ce type d'exercice s'intitule Body, Mind, and Sport, par John Douillard. <

S'entraîner: le passage le plus important, pour moi, est de se concentrer sur les kilomètres, pas sur le chrono.

Outils: moins il y en a, mieux c'est.

À voir aussi sur Le HuffPost:

8 Exercises That Burn Calories

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter