LES BLOGUES

Le parti de toutes les Québécoises et de tous les Québécois

29/03/2014 09:08 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

Je ne crois pas qu'il y ait un parti dans l'histoire du Québec qui a eu autant à cœur la condition féminine que le Parti québécois. Pas un seul. À chacune de ses présences au pouvoir, il a fait avancer la cause des femmes. Lise Payette - Lise Payette! - est devenue la première ministre déléguée à la Condition féminine. Dans son premier mandat, le Parti québécois a adopté la première Loi sur les services de garde, ouvert les premières cliniques de planification familiale, établi l'égalité juridique des conjoints au sein du mariage, le retrait préventif. C'est même le Parti Québécois qui a permis aux femmes d'entrer dans les tavernes!

La première politique familiale de l'histoire du Québec, la reconnaissance des sages-femmes, l'équité salariale, les garderies à 5 dollars, la maternelle à plein temps, le congé parental... Tout ça, c'est le Parti Québécois.

Il était naturel que ce soit ce parti qui donne au Québec sa première femme première ministre.

Le Parti québécois a aussi déposé la Charte des valeurs, établissant clairement que l'égalité entre les femmes et les hommes est une valeur fondamentale au Québec, qui doit être respectée sans compromis.

Le Parti québécois a toujours fait avancer la cause des femmes. Et, comme femme, je suis extrêmement fière de me joindre à ce parti.

C'est ce même parti qui a mis fin à la crise sociale engendrée par les libéraux et qui, dès son arrivée au pouvoir en 2012, a mis de l'avant le dialogue pour régler la question de l'accessibilité aux études avec le Sommet sur l'enseignement supérieur de 2013.

Les résultats sont éloquents :

  • Plus de 7 000 personnes ont reçu une bourse pour la première fois cette année grâce à l'augmentation du plafond de la contribution parentale. Cette mesure est le résultat du chantier sur l'aide financière aux études, qui contribue à favoriser l'accessibilité aux études supérieures.
  • Plus de 120 000 personnes ont vu leur bourse augmenter à la suite des bonifications du chantier sur l'aide financière aux études et des mesures découlant du Sommet. Ce sera la première fois depuis 1985 que le gouvernement du Québec accordera plus de bourses que de prêts, puisqu'en 2013-2014, 52 % de l'aide financière accordée prendra la forme de bourses et 48 % sera sous forme de prêts.
  • Une aide financière supplémentaire de 5 millions de dollars est accordée aux cégeps afin de renforcer le soutien aux élèves ayant des besoins particuliers.
  • Une injection de 15 millions de dollars annuellement pour la création du Programme d'arrimage collèges-universités permettra d'améliorer la collaboration et la synergie entre ces deux paliers.
  • Près de 34 500 personnes en difficulté financière bénéficieront d'une bonification du programme de soutien pour le remboursement différé de leurs dettes d'études.
  • Un réinvestissement de près de 1,8 milliard de dollars sera injecté dans nos universités jusqu'en 2018-2019.

Les résultats sont éloquents, et il y a de quoi être fiers!

Ce n'est pas tout. Grâce au Parti québécois, les jeunes ont pu voter directement sur leur campus le 28 mars dernier, exercice qui se poursuivra les 1er, 2 et 3 avril prochain. La voix des jeunes compte au Québec et mérite d'être entendue.

Enfin, il faut saluer le travail immense de Léo Bureau-Blouin, adjoint parlementaire de la première ministre, de même que celui des jeunes députés du Parti québécois qui ont développé tout récemment une politique sur la jeunesse. Le livre blanc Une génération aux multiples aspirations touche l'ensemble des enjeux qui concernent la jeunesse québécoise. Une vision dynamique et sincère pour un meilleur avenir collectif, qui témoigne du leadership de Pauline Marois.

Depuis sa fondation, le Parti québécois a toujours soutenu les femmes et les jeunes du Québec, nos ainés, les moins bien nantis de notre société, nos travailleurs et nos familles. Il a toujours travaillé aux intérêts du Québec, et c'est dans la poursuite de ces objectifs que je me présente aux côtés de Mme Marois.

Pour que nous puissions continuer le travail, le 7 avril, il nous faut un gouvernement du Parti québécois majoritaire. On compte sur vous.

Le vote par anticipation a lieu dimanche et lundi. Dès maintenant, faites entendre votre voix!

>Élections 2014: les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Rencontre avec Pauline marois

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



>Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?