Marlo Thomas

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Marlo Thomas
 

Intimidation: Le film le plus pertinent de l'année

Publication: 1/04/2012 07:52

Le film Intimidation doit sortir en salle au Québec le 13 avril.

Je ne suis pas une critique de cinéma professionnelle, mais je vous recommande vivement d'amener vos enfants voir le documentaire Intimidation (ou Bully, en version originale anglaise).

Sachez toutefois que ce film ne sera pas à l'affiche dans beaucoup de salles. Aux États-Unis, la controverse au sujet de son classement « R » (présence d'un adulte requise) s'est soldée par un retour au statut « non classé ». La décision de le projeter ou non revient maintenant aux propriétaires de salles.

Même si vous devez faire beaucoup de kilométrage pour arriver à destination, ce sera une sage décision. Sans même que vous ne le sachiez, il se peut que vos enfants fassent partie des quelque 13 millions de jeunes qui sont victimes d'intimidation et de taxage chaque année en Amérique du Nord. On ne parle pas de fiction ici, mais bien de la vraie vie.

Et dans la vraie vie, les parents sont absents plus souvent qu'il ne le devraient. Ils sont absents de la cafétéria, du terrain de jeux et des corridors de l'école. Sans le vouloir, ils laissent leurs enfants seuls et dans un état de grande vulnérabilité à plusieurs moments clés de la journée. Même le foyer ne constitue plus un sanctuaire, puisque le harcèlement se poursuit désormais en ligne.

Le documentaire souligne ces problèmes avec une précision remarquable. Un père de famille s'en lave les mains en disant : « Les enfants seront toujours des enfants ». Une directrice d'école, interrogée par un parent inquiet, fait l'autruche et affirme que ses élèves ont un comportement exemplaire dans l'autobus. Sa déclaration est aussitôt entrecoupée d'une séquence où l'on voit un enfant se faire étouffer dans ce même autobus. Je dois vous avertir que l'on ressort de la projection avec la rage au cœur et un sentiment d'impuissance.

Le classement établi par la Motion Picture Association of America (MPAA) avait pour prétexte le langage grossier et violent que contient le documentaire, et obligeait les mineurs de moins de 17 ans à être accompagnés. Je crois pourtant que cette restriction jouait en leur faveur. En effet, des recherches démontrent que les victimes d'intimidation ont de grandes difficultés à rapporter les faits à leurs parents. Dans ces conditions, le film fait le travail à leur place, et fait comprendre aux adultes à quel point il est difficile d'affronter un environnement hostile jour après jour.

Tout compte fait, les spectateurs les plus estomaqués par le contenu du film seront probablement les parents. Les enfants et adolescents connaissent déjà très bien la dure réalité de la cour de récréation, ainsi que l'angoisse et les larmes qui en découlent. Réalisé par Lee Hirsch, Intimidation se penche sur les batailles quotidiennes que doivent mener trois jeunes Américains, et les suicides commis par deux autres.

La décision initiale de la MPAA a fait l'objet de beaucoup de critiques. Une pétition pour assouplir le classement du film a été lancée sur Change.org par une adolescente du Michigan nommée Katy Butler. Cette victime d'intimidation âgée de 17 ans a su rallier à sa cause des activistes bien en vue comme Meryl Streep et Johnny Depp. Par conséquent, la MPAA s'est résignée à apposer un visa « non classé », qui constitue malheureusement un frein à la grande distribution du film.

Pendant ce temps, le phénomène du harcèlement continue de prendre de l'ampleur et des milliers de jeunes songent à se suicider. Voilà la raison de mon insistance. Qu'ils soient parents, éducateurs ou gardiens, les adultes doivent accompagner leurs enfants au cinéma au mois d'avril. Les directeurs et directrices d'école pourraient également organiser des sorties de groupe.

La campagne anti-harcèlement que nous avons mise sur pied l'an dernier a reçu l'appui du Département de l'Éducation des États-Unis et du Ad Council. Elle peut compter sur l'appui financier d'AOL, de Facebook, ainsi que des fondations Waitt Family et Free To Be. Pour éradiquer ce fléau, il faut prendre le taureau par les cornes et faire un effort véritablement collectif.

 

Suivre Marlo Thomas sur Twitter: www.twitter.com/MarloThomas