Mario Asselin

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Mario Asselin
 

Ne le prenez pas personnel Mesdames

Publication: 08/03/2013 08:32

Femmes. En politique. Un défi de tous les instants.

On dit de la politique que c'est un milieu d'hommes. Être une femme et faire de la politique, c'est donc exercer un métier non traditionnel.

Depuis plusieurs années, quelques-unes ont néanmoins ouvert le chemin et sont devenues des modèles.

Bien sûr, il y a eu Thérèse Casgrain et Idola Saint-Jean qui ont dirigé le mouvement pour le vote des femmes au Québec. Ont suivi les Claire Kirkland-Casgrain, Monique Bégin, Lise Bacon, Lise Payette et plusieurs autres qui ont marqué l'imaginaire autant qu'elles ont inspiré les hommes et les femmes qui ont voulu s'investir dans ce type d'engagement citoyen.

En 2012, une femme est devenue première ministre, Pauline Marois. C'est tout dire... Plus rien n'empêche une jeune femme de se projeter vers un avenir politique couronné de succès.

Aujourd'hui, une nouvelle génération de politiciennes prend place et j'ai le bonheur d'en côtoyer quelques-unes au détour de mon propre cheminement.

À la Coalition avenir Québec, elles ne sont pas encore reconnues par le grand public, mais doucement, elles font leurs marques. Dominique Anglade est probablement celle qui a le plus de visibilité. Toutes les formations politiques voudraient Dominique comme présidente...

Mais en cette journée du 8 mars, c'est Brigitte Legault que j'aimerais mettre à l'avant-scène. Je viens de lire son billet sur le blogue de la Coalition et je me suis senti interpellé par sa démarche. Suffisamment pour avoir envie de contribuer par ce petit texte, à célébrer cette journée bien spéciale où chacun souhaite souligner que notre quotidien est encore meilleur parce que des femmes occupent des places importantes dans l'organisation de notre société.

Brigitte est l'organisatrice en chef de notre parti. Elle porte le regard sur tout ce qui est important. Et plus. Autant par son souci de bien faire les choses que par son approche franche et directe, elle impressionne. Elle rassure, elle gronde, elle rassemble et elle prévoit. Si nous sommes devenus un parti politique important, c'est beaucoup grâce à elle.

Dans son billet, un passage m'a beaucoup frappé: «Ne jamais rien prendre de personnel». C'est bien elle...

«Je crois sincèrement que les femmes ont beaucoup à apporter à la politique parce que nous avons un autre regard sur les enjeux et une sensibilité particulière que les hommes, malheureusement pour eux, n'ont pas souvent. Je blague un peu évidemment, mais je crois que les femmes ont aussi beaucoup à apporter au niveau d'un parti politique. Outre notre point de vue, nous sommes aussi souvent plus organisées, plus minutieuses et plus ouvertes à discuter de sujets plus sensibles et émotifs.»

La présence des femmes en politique ne relève plus de l'anecdote et notre monde s'en porte mieux. Je reconnais chez les partis adverses d'autres contributions originales comme chez celle qui tient souvent le clavier au PQ ou chez cette autre qui est reconnue pour son ton constructif chez QS ou encore cette dernière avec qui j'échange parfois par l'entremise des médias sociaux et qui porte le PLQ avec honneur.

Mais pour toutes celles que je viens de nommer et les autres, beaucoup d'autres que j'oublie : merci d'être là.

Et surtout, chacune, ne le prenez pas personnel!

VOIR AUSSI

Loading Slideshow...
  • 1. Islande

    <a href="http://images.transcontinentalmedia.com/LAF/lacom/wef_gendergap_report_2013.pdf" target="_blank">Tout d'abord: les 25 meilleurs pays pour les femmes.</a>

  • 2. Finlande

  • 3. Norvège

  • 4. Suède

  • 5. Philippines

  • 6. Irlande

  • 7. Nouvelle-Zélande

  • 8. Danemark

  • 9. Suisse

  • 10. Nicaragua

  • 11. Belgique

  • 12. Lettonie

  • 13. Pays-Bas

  • 14. Allemagne

  • 15. Cuba

  • 16. Lesotho

  • 17. Afrique du Sud

  • 18. Royaume-Uni

  • 19. Autriche

  • 20. Canada

  • 21. Luxembourg

  • 22. Burundi

  • 23. États-Unis

  • 24. Australie

  • 25. Équateur

  • 112. Bahreïn

    <a href="http://images.transcontinentalmedia.com/LAF/lacom/wef_gendergap_report_2013.pdf" target="_blank">Et maintenant, les pires pays pour les femmes!</a>

  • 113. Zambie

  • 114. Guatemala

  • 115. Qatar

  • 116. Koweït

  • 117. République des Fidji

  • 118. Éthiopie

  • 119. Jordanie

  • 120. Turquie

  • 121. Népal

  • 122. Oman

  • 123. Liban

  • 124. Algerie

  • 125. Égypte

  • 126. Bénin

  • 127. Arabie Saoudite

  • 128. Mali

  • 129. Maroc

  • 130. Iran

  • 131. Côte d'Ivoire

  • 132. Mauritanie

  • 133. Syrie

  • 134. Tchad

  • 135. Pakistan

  • 136. Yémen

 

Suivre Mario Asselin sur Twitter: www.twitter.com/marioasselin

Suivre Le HuffPost Québec