LES BLOGUES

Pourquoi j’aime tant la Thanksgiving américaine

En ce moment où l’Amérique n’a jamais été aussi divisée, c’est le meilleur temps de se rassembler autour d’une bonne table et de se rapprocher de nos familles et amis.

21/11/2017 09:00 EST | Actualisé 21/11/2017 09:01 EST
GMVozd via Getty Images
J’aime la Thanksgiving, car c’est aussi célébré par toutes les religions aux États-Unis.

Je ne me rappelle pas d'avoir célébré la Thanksgiving (l'Action de grâce) au Québec, mais seulement de me réjouir d'un jour férié au mois d'octobre qui me permettait de fuir Montréal pour aller apprécier les belles couleurs de l'automne.

Quand je suis partie vivre dans la région de Boston, j'ai pu constater que ma réalité québécoise ne collait pas avec celle des États-Unis. Non seulement il s'agit de la fête la plus populaire des États-Unis avec celle de l'Indépendance qui a lieu le 4 juillet, mais c'est aussi célébré le quatrième jeudi de novembre. Le rassemblement familial est sacré pour la Thanksgiving et toutes ses familles éparpillées aux quatre coins du pays se réunissent autour d'une table pour déguster le repas traditionnel : la dinde farcie. On calcule qu'environ 46 millions de dindes seront mangées le jour de la Thanksgiving. Les jours qui précèdent cette fête, c'est l'agitation surtout sur les routes : le site AAA a annoncé en 2016 qu'il prévoyait qu'environ 48.7 millions d'Américains voyageraient durant cette période, dont 89% sur la route. Le moment le plus achalandé ? Le mercredi et le dimanche. Vous êtes donc avisé si vous désirez voyager aux États-Unis durant cette période !

J'aime la Thanksgiving américaine, car c'est la seule fête qui n'est pas commercialisée aux États-Unis, fait rarissime.

J'aime la Thanksgiving américaine, car c'est la seule fête qui n'est pas commercialisée aux États-Unis, fait rarissime. C'est vrai que le jour suivant, c'est le Black Friday et que les commerçants en profitent pour mettre beaucoup d'articles en solde. Certains magasins sont même ouverts 24/24. En 2016, on estime que plus de 682 milliards ont été dépensés durant le Black Friday... mais j'aimerais éviter de parler des déboires de consommation et revenir sur mon sujet principal, la Thanksgiving.

J'aime la Thanksgiving, car c'est aussi célébré par toutes les religions aux États-Unis. Pour une rare fois, on oublie nos croyances et traditions religieuses et on se regroupe autour d'une bonne table. Pour certaines familles, c'est aussi une tradition de regarder le défilé de la Thanksgiving organisée par le grand magasin Macys à New York. C'est une longue tradition qui perdure depuis 91 ans. On évalue qu'il y aura environ 50 millions d'Américains qui seront rivés devant leur téléviseur. Et si le défilé ne vous attire pas, vous pouvez toujours regarder le Football professionnel américain, la NFL. Depuis 1920, Les Lions de Detroit et les Cowboys de Dallas affrontent des équipes au grand bonheur des amateurs de football.

Ce que j'aime le plus de la Thanksgiving est ce moment de rassemblement que l'on prépare depuis des jours, voire des semaines. Je connais beaucoup de parents qui attendent impatiemment le retour de leur enfant qui est dans un collège éloigné. C'est souvent leur premier retour à la maison depuis la rentrée scolaire, presque trois mois loin du cocon familial. Dans ce cas, on y met plus d'effort pour décorer la table et la nourriture est plus abondante. Un repas majestueux digne du célèbre film le festin de Babette. On estime que chaque personne va engouffrer environ 4500 calories lors de ce repas gargantuesque.

Je me rappelle d'avoir été invité plusieurs fois pour le repas de la Thanksgiving quand mes valises venaient à peine de se déposer. Les Bostonnais sont plutôt réticents à ouvrir leur porte à des étrangers. Mais quand la Thanksgiving approche, il laisse tomber leur crainte et vous accueille chaleureusement.

En ce moment où l'Amérique n'a jamais été aussi divisée, c'est le meilleur temps de se rassembler autour d'une bonne table et de se rapprocher de nos familles et amis.

En ce moment où l'Amérique n'a jamais été aussi divisée, c'est le meilleur temps de se rassembler autour d'une bonne table et de se rapprocher de nos familles et amis. L'origine de la Thanksgiving est le remerciement de l'abondance des récoltes. Pourquoi ne pas en profiter pour rendre grâce aux petits bonheurs que nous avons reçus au cours de l'année?

Bonne Thanksgiving à mes amis américains !

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost