LES BLOGUES

Est-ce que ça vaut la peine de payer 40 000$ pour envoyer son enfant à l’école privée?

Si on habite la ville de Boston, la question se pose.

27/09/2017 06:00 EDT | Actualisé 27/09/2017 06:00 EDT
Getty Images/iStockphoto
L’Université d’Harvard et le MIT (Massachusetts Institute of Technology) sont parmi les collèges les plus prestigieux au monde et ils influencent grandement ce milieu compétitif.

La question revient souvent quand on discute entre amis, voisins et collègues: pourquoi payer un prix aussi exorbitant que 40 000$ pour envoyer son enfant à l'école privée? Les écoles privées à Boston coûtent cher, même très cher. On parle d'une moyenne de 40 000$ par enfant par année et les familles ont souvent de deux à trois enfants qui vont à la même école, alors faites un petit calcul rapide...

La question hante les parents quand les écoles publiques de leur district ont une excellente réputation. Les écoles publiques du Massachusetts sont classées par l'État. Chaque année, les étudiants sont soumis à un test, appelé MCAS, du département de l'état du Massachusetts dans le but de classer les écoles. Que ce soit au primaire, au Middle School (6e à la 8e année) ou au High School (9e à la 12e année), les étudiants doivent passer des examens de mathématiques, d'anglais et de sciences. Les résultats vont déterminer le classement de l'école et du district dans tout l'état du Massachusetts. Il est important de noter que les résultats des examens n'affectent pas le bulletin scolaire de l'étudiant. Alors, quand c'est la semaine des examens, la pression repose davantage sur les épaules du professeur que sur celles de l'étudiant. Voyez-vous, un test de mauvais résultats affectera le bilan du professeur, celui de l'école et par le fait même celui du district. Un quartier qui possède d'excellentes écoles publiques est un quartier valorisé, recherché, et souvent, la valeur des maisons est liée à ce classement, il y a donc une pression énorme sur les professeurs.

L'Université d'Harvard et le MIT (Massachusetts Institute of Technology) sont parmi les collèges les plus prestigieux au monde et ils influencent grandement ce milieu compétitif.

Donc, je reviens à ma question: pourquoi payer 40 000$ quand vos écoles publiques sont très bien classées? Parce qu'on est dans le Massachusetts et que l'éducation est un milieu extrêmement compétitif. L'Université d'Harvard et le MIT (Massachusetts Institute of Technology) sont parmi les collèges les plus prestigieux au monde et ils influencent grandement ce milieu compétitif. D'ailleurs, lors du classement de tous les États sur l'éducation, le Massachusetts arrive en premier sur la liste. Les écoles primaires sont premières au classement et les High Schools sont parmi le top 5. Le milieu est donc très compétitif. Alors, si votre porte-feuille le permet, vous fermez les yeux sur les coûts exorbitants quand vient le temps d'envoyer votre progéniture à l'école et surtout, vous espérez qu'il aura son ticket d'entrée pour une université prestigieuse.

Je suis chanceuse, j'habite dans un quartier dont les écoles publiques sont très bien classées. Ma fille de 12 ans est un produit de l'école publique, du primaire au Middle School. Elle aime l'école et je suis satisfaite de l'enseignement et pourtant il y a toujours ce doute qui plane dans mon esprit... serait-elle mieux à l'école privée ?

C'est certain que les écoles privées sont choyées. Plus de matières à étudier, plus d'heures de cours, des activités parascolaires très intéressantes, etc.. L'environnement physique n'est même pas à comparer avec celui de l'école publique même si l'école de ma fille a un auditorium, deux gymnases, un terrain de soccer et un terrain de football. Si vous visitez une école privée, vous aurez l'impression parfois d'être sur un campus universitaire tellement les bâtiments sont imposants et le terrain, immense. Le sport est omniprésent et les équipes sportives sont prises très au sérieux. Mais il y a un problème de taille: si votre enfant a de la difficulté dans une matière, l'école ne lui offrira pas un support additionnel. C'est à vous de payer un tuteur pour qu'il soit à la hauteur de ses camarades de classe. Imaginez, des frais de tuteur qui s'additionnent aux droits de scolarité...

Oui, Boston est une ville qui valorise beaucoup l'éducation et certaines familles ont amassé des fortunes colossales qui se sont transmises de génération en génération.

Alors, est-ce que ça vaut la peine de payer 40 000$ pour envoyer son enfant à l'école privée? La majorité des parents admettront que le prix est beaucoup trop élevé, mais qu'ils n'ont pas le choix, car c'est le prix à payer pour avoir une excellente éducation. Oui, Boston est une ville qui valorise beaucoup l'éducation et certaines familles ont amassé des fortunes colossales qui se sont transmises de génération en génération. Mais Boston est aussi une ville de clans et de réseau sociaux. Envoyer son enfant à l'école privée pour qu'il reçoive une bonne éducation est compréhensible, mais est-ce l'unique motivation des parents? Je les suspecte de vouloir préserver leur réseau social ou vouloir accéder à un réseau plus sélectif. Peut-on le leur reprocher si on habite Boston?

​​​​​​​