LES BLOGUES

Qu'est-ce qui vous motive à apprendre?

15/08/2014 12:15 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

La curiosité, le besoin de découvrir, d'expérimenter ou de comprendre, le désir de rencontrer de nouvelles personnes et les plaisirs associés à une formation font partie des facteurs intrinsèques qui incitent des individus à s'inscrire à une activité d'apprentissage. Gouvernées par ces motivations, plusieurs personnes recherchent spontanément les occasions ou les offres de formation qui rejoignent leurs intérêts. Nul besoin d'être convaincus de l'importance de se garder à la fine pointe dans son secteur ou d'élargir ses horizons; les personnes qui sont intrinsèquement mobilisées investiront temps personnel et argent dans leur carrière ou leur développement personnel dans un seul but de satisfaction.

Les motivations extrinsèques

Par ailleurs, de nombreuses autres personnes ont besoin de stimuli ou bénéfices secondaires pour se mobiliser face à leur développement personnel ou professionnel. Ainsi, cinq principaux facteurs extrinsèques favorisent leur participation à une activité de formation ou font en sorte d'éveiller leur intérêt envers l'apprentissage et le développement de compétences.

Les bénéfices économiques

Dans certains secteurs d'activité, le salaire d'un employé est établi en fonction du nombre d'années de scolarité ou du niveau académique complété. En conséquence, tout gain de formation peut procurer des avantages au plan financier. Aussi, certains titres de formation ajoutés à la compétence initiale engendrent des avantages professionnels à ne pas négliger. On pense, par exemple, à la certification professionnelle PMP (Project Management Professional) à laquelle peuvent accéder les ingénieurs, architectes, spécialistes en télécommunications, finances, etc. En informatique, par exemple, c'est une pratique courante de créer des systèmes d'experts qualifiés. On pense aux certifications Java (Oracle) ou SAP. La plupart des secteurs d'activités ont leurs propres certifications, normes de qualifications ou reconnaissances du milieu, lesquelles ajoutent de la valeur et des bénéfices professionnels.

Les législations ou nouvelles réglementations

Les formations regroupées dans cette catégorie sont obligatoires. Elles sont le résultat d'un changement de loi ou d'une pression sociale quelconque. On peut penser ici à la loi 21, laquelle est venue modifier les actes réservés aux professionnels de la relation d'aide en obligeant ces derniers à se doter de formations professionnelles reconnues, les autorisant à pratiquer la psychothérapie. Depuis, n'est pas psychothérapeute qui l'affirme. Un permis de pratique est obligatoire. Dans d'autres secteurs, comme celui du bâtiment, plusieurs intervenants doivent réussir des examens et se maintenir à jour afin de continuer à exercer leur métier.

Les dérivatifs

Certaines personnes choisissent d'investir en formation pour échapper à une situation personnelle désagréable, fuir une mauvaise ambiance de travail, des conflits familiaux ou améliorer une vie sociale plutôt limitée. Ainsi, chaque activité d'apprentissage devient une porte ouverte sur un monde nouveau dans lequel on peut se créer une nouvelle réalité, se doter d'une identité, devenir quelqu'un d'autre. Cette catégorie comprend une variété d'activités au plan récréatif, culturel, scientifique, ludique, etc.

Les formations continues

Pour de nombreuses personnes, acquérir des connaissances, habiletés et attitudes est une façon de s'adapter à des changements, perfectionner ses pratiques, élargir ou diversifier son portefeuille de compétences, rester à l'affut de sorte à demeurer concurrentiel dans son secteur d'activité. Pour d'autres, la formation continue est une façon de développer sa carrière dans l'objectif de se préparer vers une nouvelle trajectoire professionnelle.

Les projets parallèles

On cherchera ici des possibilités d'acquérir des connaissances, habiletés et attitudes visant à devenir apte à occuper un nouveau rôle familial ou social, par exemple devenir parent, acquérir des responsabilités associatives au sein d'une communauté, une équipe sportive, s'investir en politique, etc. Pour certaines personnes démotivées dans leur milieu de travail et qui se sentent incapables de quitter l'organisation pour laquelle elles travaillent, le projet parallèle devient une sorte de sortie de secours. Par exemple, on peut choisir d'entreprendre une formation à temps partiel ou à distance pour devenir homéopathe ou massothérapeute afin d'exercer en pratique privée à son domicile tout en maintenant les acquis associés à son emploi.

L'apprentissage adulte : un acte volontaire

La motivation est un puissant moteur d'apprentissage, tout comme l'utilité sociale et professionnelle des connaissances acquises. Pour une intégration fructueuse des connaissances, toute formation se doit d'être volontaire, sans contrainte. On apprend définitivement mieux lorsque le climat est centré sur la confiance, la réciprocité et les échanges. Contrairement aux enfants, les apprenants adultes assimilent les notions qui leur paraissent nécessaires ou pertinentes à la satisfaction de leurs besoins. L'apprentissage adulte étant un acte volontaire, on ne peut donc rien apprendre, à moins d'y consentir. Il n'y aura pas d'acquisition d'apprentissages sans désir, sans motivation quelconque. Il convient donc d'identifier ses besoins et ses désirs afin de susciter l'acte d'apprendre à l'âge adulte.

Si les apprentissages ont pour avantage de stimuler notre vivacité intellectuelle, nous garder curieux et éveillés, il serait vraiment dommage de cesser d'apprendre. Je vous souhaite donc toute une variété de désirs, propices à aiguiser largement votre intérêt pour apprendre, et ce, tout au long de votre vie.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?