LES BLOGUES

C2-MTL ou être touché par la grâce du visionnaire

26/05/2014 11:31 EDT | Actualisé 26/07/2014 05:12 EDT

Innovation, créativité, avant-gardisme. Voilà ce que propose C2-MTL, événement élitiste montréalais qui en est à sa troisième édition. Organisé par l'agence Sid Lee et le Cirque du Soleil, l'événement accueille encore cette année pléthore d'entrepreneurs, visionnaires, artistes, gens d'affaires, et organise activités exploratoires et balades en bicyclette au bord du canal Lachine. Pourvu qu'il fasse beau!

D'emblée, ça m'intéresse - la bicyclette aussi - étant issue du monde de la télévision et des arts. Peut-être que ces grands conférenciers sauront répondre à la question qui en ronge plus d'un depuis quelques années : qu'en est-il de l'avenir de la diffusion de l'art? Tous médias confondus d'ailleurs. Et puis parlant médias, va-t-on nous annoncer (enfin) la mort définitive de la télévision? Et au profit de quoi, de qui?

Alors je regarde avidement la liste de ces conférenciers. L'année passée, il m'avait semblé qu'ils faisaient surtout étalage de leur réussite. Espérons que cette fois-ci, ils offriront davantage de perspectives à leur auditoire.

Fièrement annoncé depuis un an, le réalisateur et producteur James Cameron y sera. Bon. Il a sans doute innové par le développement de nouvelles techniques de réalisation 3D et à mon avis, surtout par l'introduction de budgets de productions monstrueux. Mais on ne pourra dire qu'il a révolutionné le genre cinématographique. Ni le modèle de production et de distribution de film, typique aux productions des grands studios américains.

Alors Google. Il y a évidemment beaucoup à apprendre de LA corporation qui définit actuellement notre conception de ce qu'est un « nouveau média », et qui a démocratisé à large échelle la culture et l'information. Ironiquement, C2-MTL présente Abigail Posner, chef de planification stratégique pour Google, par cette courte parabole: «Un homme voyage dans le passé et y croise quelqu'un des années 1950. Il lui dit : dans ma poche, j'ai un appareil capable d'accéder à toutes les informations connues de l'humanité. Je m'en sers pour regarder des photos de chats et pour m'obstiner avec les gens. » Amusant n'est-ce pas? On imagine pourtant sa démarche qui cherchera sans doute à allier ludisme (pour rester polie) et information. C'est pourtant Google qui a créé la très belle plate-forme dédiée à l'art, Google Art Project: l'Institut culturel de Google. Cette conférence est donc un incontournable.

Et puis, il y aura de nombreux créateurs publicitaires et innovateurs marketing pour lesquels mon opinion restera toujours mitigée. Il va sans dire que la fin justifie les moyens pour qui cherche à vendre un maximum de produits. Mais avouons notre admiration devant leur capacité de percevoir les courants tant sociaux que culturels et de créer de petits morceaux d'anthologie publicitaire. Revenons par pur plaisir à cette publicité de Apple pour le Macintosh, Think Different, diffusée durant le Super Bowl en 1984 ou tout récemment, A-Z for Dance de Diesel Jeans. Voilà qui est inspirant.

Notons aussi la présence de la volubile Nathalie Bondil directrice et conservatrice du Musée des Beaux-arts de Montréal, de la riche héritière Phoebe Greenberg fondatrice du centre d'art expérimental le Centre Phi, et de l'auteur et leader d'opinion Norrena Hertz, désignée par The Observer comme faisant partie des « plus importants jeunes penseurs de la planète ».

Forts de toutes ces inspirations, comment ne pas être touchés par la grâce de l'entrepreneuriat visionnaire? Peut-être que ça descendra sur moi dans la file d'attente du stand à hotdogs aux homards au bord du canal Lachine?

Tout commence par une idée. Exprimez-la. Essayons.

Quelques photos de C2-MTL 2014

C2-MTL: l'édition 2014 en images

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?