Marie-Claire Girard
RECEVEZ LES NOUVELLES DE Marie-Claire Girard
Marie-Claire Girard possède une formation en littérature et en histoire de l’art. Journaliste et professeur, elle est passionnée de romans, de théâtre et de poésie mais aussi de baseball et d’histoire romaine. Elle est accro à sa dose d’information quotidienne et croit profondément au pouvoir salvateur de l’art.

Les articles de Marie-Claire Girard

Terminus: vivre une catharsis

(0) Commentaires | Publication 23 septembre 2016 | 14:45

Je n'ai absolument aucun reproche à faire à Terminus, cette production de La Manufacture présentée à La Licorne, un texte du dramaturge irlandais Mark O'Rowe, parfaitement traduit par Olivier Choinière et mis en scène impeccablement par Michel Monty.

Les trois comédiens, Martine Francke, Agnès Pascual et Mani...

Lire le billet

«Les inconnus»: une façon nouvelle de dire les choses

(0) Commentaires | Publication 14 septembre 2016 | 12:24

Dans un bar, une jeune fille a perdu son portefeuille et demande à un jeune homme s'il l'a vu.
C'est ainsi que débute le dialogue écrit par Julie-Anne Ranger-Beauregard. Intitulée Les inconnus et présentée à La Licorne, cette pièce apporte un vent de fraîcheur...

Lire le billet

«Le Royaume des animaux»: le paradoxe identitaire du comédien

(0) Commentaires | Publication 12 septembre 2016 | 11:22

Qui dira l'ampleur du travail du comédien de théâtre dont le corps, les sentiments, la voix, les gestes, le passé, tout l'être contribuent au rôle qu'il investit? Qui peut comprendre la souffrance, le fardeau émotif, l'insécurité financière, le doute constant, la féroce compétition et le danger que représente l'identification à...

Lire le billet

«En cas de pluie, aucun remboursement»: le pouvoir et la corruption

(0) Commentaires | Publication 9 septembre 2016 | 12:31

Il y a beaucoup de similitudes entre En cas de pluie, aucun remboursement et As is de Simon Boudreault. Dans les deux cas, on y retrouve une illustration exemplaire du thème de l'étranger dans un lieu clos et dans les deux pièces des personnages issus de classes sociales quelque peu...

Lire le billet

«L'écolière de Tokyo»: le voyage comme fuite

(0) Commentaires | Publication 7 septembre 2016 | 15:20

J'ai beaucoup d'affection pour Jean-Philippe Lehoux dont j'ai vu Comment je suis devenue touriste, Napoléon voyage et Normal. Sa dernière création, présentée au Théâtre Denise-Pelletier, L'écolière de Tokyo, aborde de nouveau le thème du voyage, une constante chez ce jeune et talentueux dramaturge. Mais cette fois-ci c'est pas mal moins...

Lire le billet

«J'aime Hydro», ou le complexe du castor

(0) Commentaires | Publication 1 septembre 2016 | 16:58

Quelle joie, une nouvelle saison de théâtre! Guillerette et primesautière, je me rends à la Licorne pour J'aime Hydro, dont les trois premiers volets ont été présentés en juin dans le cadre du FTA et sont maintenant repris en ouverture de saison par le théâtre de la rue Papineau. Christine...

Lire le billet

«Éloges de la fuite»: un dosage mal équilibré entre gravité et humour

(0) Commentaires | Publication 20 mai 2016 | 10:50

Éloge de la fuite, tout d'abord un essai d'Henri Laborit publié en 1976, puis un film d'Alain Resnais, Mon oncle d'Amérique, auquel d'ailleurs Laborit a participé, analysait cette idée selon laquelle la fuite est ce qui caractérise en grande partie l'être humain, toujours à la recherche de nouveaux...

Lire le billet

Papoul: les papas poules, il était temps!

(0) Commentaires | Publication 16 mai 2016 | 15:08

Dans ma jeunesse, lors d'un projet étudiant d'été j'avais participé à une production de théâtre pour enfants. Le personnage principal était Joss Rantab, le chasseur de primes dans les boîtes de détersif; l'histoire était pas mal échevelée et malgré quelques trous dans la structure de cette pièce qui n'avait ni...

Lire le billet

«Pôle sud»: unique et fascinant

(0) Commentaires | Publication 13 mai 2016 | 14:17

Anaïs Barbeau-Lavalette vient de recevoir le Prix des Libraires pour son magnifique livre La femme qui fuit qui a d'ailleurs été le sujet d'intenses discussions et commentaires à mon Club de lecture. Et cette jeune femme cinéaste et auteur, étourdissante de talent nous propose, avec son plus grand complice, Émile...

Lire le billet

Les Zurbains 2016: irrésistible

(0) Commentaires | Publication 29 avril 2016 | 16:22

Si l'avenir de notre belle jeunesse suscite chez vous des inquiétudes et que vous vous réveillez la nuit en vous faisant du souci pour la génération Y, je vous recommande de vous précipiter au Théâtre Denise-Pelletier pour voir Les Zurbains 2016. Vous en ressortirez ragaillardis et complètement ravis...

Lire le billet

«Te tenir contre moi»: ???

(0) Commentaires | Publication 27 avril 2016 | 16:33

Je vais vous dire une chose, résultat des observations que j'ai pu faire après avoir vu des centaines de pièces de théâtre: si quinze minutes après le début de la pièce vous n'avez aucune idée du sujet, du thème, de ce que l'on veut vous dire, ce n'est pas bon...

Lire le billet

«Unité modèle»: sous les apparences

(0) Commentaires | Publication 20 avril 2016 | 14:03

J'ai déjà comparé le théâtre de Guillaume Corbeil au film Blue Velvet de David Lynch. Tout comme chez le cinéaste, Corbeil nous présente des univers léchés, esthétisants, où tout semble harmonieux alors que la réalité dissimulée se révèle beaucoup plus sombre. C'est la monstruosité qui sommeille en chacun de nous...

Lire le billet

«Encore une fois si vous le permettez»: mère et fils

(0) Commentaires | Publication 18 avril 2016 | 11:48

Ça me jette par terre lorsque je pense à ces jeunes gens qui, dans leur vingtaine, ont créé des trucs incroyables. Ça peut être les Beatles qui, à 27 ans, ont composé des chansons comme She's leaving home ou For no one. Ou Egon Schiele, mort à 28 ans, après...

Lire le billet

«Televizione»: qui trop embrasse, mal étreint

(0) Commentaires | Publication 14 avril 2016 | 15:16

Je viens de terminer la tétralogie napolitaine d'Elena Ferrante (un chef-d'œuvre, et je pèse mes mots) et en me rendant voir Televizione de Sébastien Dodge au Quat'Sous, je me disais que j'allais retrouver l'atmosphère italienne dans laquelle j'ai baigné au cours des deux dernières semaines et qui m'a tant enchantée....

Lire le billet

«Photosensibles»: tout est dans la perception

(0) Commentaires | Publication 11 avril 2016 | 13:00

Susan Sontag, dans son essai On photography (1977) soulignait la mission artistique et sociale de la photo. Écrire sur la photographie, c'est écrire sur le monde, disait-elle et elle ajoutait que la photo n'était que la surface, qu'il fallait y appliquer une réflexion, une sensibilité, une intuition pour y...

Lire le billet

«La mort des éternels»: Oh boy!

(0) Commentaires | Publication 7 avril 2016 | 14:23

Bon alors, disons tout de suite que La mort des éternels, la pièce d'Isabelle Vincent présentée à La Licorne, ne laissera pas de sillage lumineux dans le firmament de la dramaturgie québécoise. Ce texte décousu, à la structure indécelable, erre sans ressort narratif entre réalité et fiction et...

Lire le billet

«Simone et le whole shebang»: pipeline et désespoir

(0) Commentaires | Publication 6 avril 2016 | 16:38

Eugénie Beaudry, l'auteur de Simone et le whole shebang qu'on pourrait traduire librement par Simone et toute la patente, confirme le talent de cette jeune dramaturge qui a le rare don de créer des personnages à la fois ordinaires et inouïs.

Sur la scène du Théâtre Denise-Pelletier,...

Lire le billet

«Les diablogues»: complètement irrésistible

(0) Commentaires | Publication 4 avril 2016 | 00:46

Le premier dialogue des Diablogues, cette pièce du dramaturge français Roland Dubillard mise en scène par Denis Marleau au Rideau vert, nous plonge dans un univers exquis avec le décor ravissant d'un salon bourgeois où deux hommes discutent de Beethoven et de sa surdité. Les propos des deux...

Lire le billet

«L'orangeraie»: écrire la violence

(0) Commentaires | Publication 25 mars 2016 | 16:25

On ne pouvait souhaiter mieux que cette adaptation théâtrale du roman L'orangeraie par son auteur. La voix de Larry Tremblay, si sentie dans son écriture, est magnifiée par la mise en scène sensible de Claude Poissant et par le jeu des excellents comédiens qui donnent vie à cette troublante et...

Lire le billet

«Quills»: les infortunes de la vertu

(0) Commentaires | Publication 18 mars 2016 | 12:36

Dans ma jeunesse, j'avais refusé d'aller voir Salò ou les 120 journées de Sodome, le film de Pasolini tiré de l'œuvre du marquis de Sade. Des amis m'avaient raconté des passages du film et j'en avais fait des cauchemars. Par la suite, je n'ai jamais eu envie de lire les...

Lire le billet