Marie-Claire Girard
RECEVEZ LES NOUVELLES DE Marie-Claire Girard
Marie-Claire Girard possède une formation en littérature et en histoire de l’art. Journaliste et professeur, elle est passionnée de romans, de théâtre et de poésie mais aussi de baseball et d’histoire romaine. Elle est accro à sa dose d’information quotidienne et croit profondément au pouvoir salvateur de l’art.

Les articles de Marie-Claire Girard

Edgar et ses fantômes, mais sans se prendre au sérieux

(0) Commentaires | Publication 18 avril 2014 | 14:16

En sortant de voir Edgar et ses fantômes ma complice de ce soir-là me dit d'un ton docte : «Edgar Fruitier est à la musique ce que Jeannette Bertrand est à la vie.» Ben, c'est à peu près ça.

Ne vous méprenez pas. J'éprouve beaucoup de respect et d'admiration pour...

Lire le billet

Villes: une collection très particulière

(0) Commentaires | Publication 14 avril 2014 | 11:22

Il faisait beau samedi dernier pour faire changement, la vie était belle et j'étais dans un complet état de réceptivité en me rendant au théâtre des Écuries pour tomber sous le charme de ces Villes racontées par le talentueux Olivier Ducas.

Même s'il possède une formation en théâtre,...

Lire le billet

Le dragon d'or: la vie c'est comme une dent

(0) Commentaires | Publication 11 avril 2014 | 14:53

Il y a plusieurs bonnes idées dans la pièce de Roland Schimmelpfennig présentée sur la scène du Prospero, mais ces bonnes idées se perdent dans un salmigondis d'histoires parallèles et de pistes narratives qui ne mènent à rien, ayant laissé la spectatrice que je suis quelque peu frustrée. 25 minutes...

Lire le billet

The Dragonfly of Chicoutimi ou la libellule de Saguenay

(0) Commentaires | Publication 9 avril 2014 | 16:34

J'ai lu récemment le roman L'Orangeraie de Larry Tremblay (c'est très bon, soit dit en passant) où on retrouve, comme dans sa pièce The Dragonfly of Chicoutimi , les thèmes de l'enfance et du double, où la mère exerce une considérable influence, pas toujours bienveillante d'ailleurs, et où de terribles...

Lire le billet

L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn

(0) Commentaires | Publication 28 mars 2014 | 13:11

Cinq beaux jeunes gens, une scène couverte de vêtements épars et un écran comme toile de fond. Un texte de Guillaume Corbeil d'une rare intelligence mis en scène par un Claude Poissant au sommet de sa forme qui a compris combien cette pièce est à la fois séduisante et pernicieuse....

Lire le billet

Rouge: Rothko et la couleur

(0) Commentaires | Publication 21 mars 2014 | 14:59

J'ai aperçu Phyllis Lambert à la première de Rouge, ce qui n'est pas étonnant puisque la pièce porte principalement sur la commande de tableaux faite à Mark Rothko à la fin des années 50 pour décorer le restaurant Four seasons du Seagram Building. La pièce de John Logan,...

Lire le billet

As is (Tel quel): un magnifique fouillis

(0) Commentaires | Publication 14 mars 2014 | 13:00

La métaphore du compacteur est puissante dans As is (Tel quel) de Simon Boudreault, la mécanique sans appel qui broie les objets et qui s'établit en parallèle avec le lieu de travail de ces êtres poqués dont on suit avec ferveur les destins contrariés.

C'est un très bon texte que...

Lire le billet

Comment s'occuper de bébé, ou pas

(0) Commentaires | Publication 7 mars 2014 | 11:55

Il y a autant d'émotion que de suspense dans le captivant Comment s'occuper de bébé présenté à la Licorne. Ma complice de ce soir-là et moi avons été rivées à notre siège pendant toute la représentation et sommes sorties avec un seul désir: parler de ce que nous venions de...

Lire le billet

L'architecture de la paix: une construction chambranlante

(0) Commentaires | Publication 5 mars 2014 | 11:55

Le décor de L'architecture de la paix présentée à L'Espace Go est magnifique: de grands panneaux d'osier souple qui s'ouvrent, se roulent ou se déroulent, se transforment et confèrent une luminosité dorée et une intimité d'une trompeuse douceur à ce qui va se passer sur la scène. Hélas, c'est à...

Lire le billet

La Bayadère: la sublime tradition

(2) Commentaires | Publication 21 février 2014 | 14:10

Le Ballet national d'Ukraine a visité Montréal il y a deux ans et nous avait proposé une magnifique interprétation du Lac des Cygnes de Tchaïkovski. Cette fois-ci c'est La Bayadère, un ballet mythique qui, dans mon esprit est indéfectiblement lié à Rudolph Noureev qui l'a dansé et dont ce fut,...

Lire le billet

L'homme atlantique : l'abstraction sensible

(0) Commentaires | Publication 13 février 2014 | 13:21

J'entretien une relation haine-amour avec Marguerite Duras: parfois je l'aime, parfois elle m'exaspère. Jadis, lors d'un cours sur L'écriture au féminin, je m'étais tapée en 15 jours la plus grande partie de son œuvre ce qui m'avait menée à une overdose de Duras et à un rejet de tout ce...

Lire le billet

Ligne de bus: qui trop embrasse mal étreint

(0) Commentaires | Publication 10 février 2014 | 11:30

Ligne de bus, qui est présenté aux Écuries, une production du théâtre I.N.K., est l'exemple parfait de la pièce qui embrasse trop et étreint mal. Il n'y a rien d'abouti dans ce texte confus au sujet duquel je me suis questionnée à plusieurs reprises: quel est au juste le propos,...

Lire le billet

L'inquiétante étrangeté de La Ville

(0) Commentaires | Publication 3 février 2014 | 12:27

Je suis sûre que pendant une partie de la première de La ville à l'Espace Go, la majorité du public se posait des questions. Des questions comme : Quel est le propos de cette pièce? Où est-ce qu'ils veulent en venir? Quelle est la signification de tout cela? Mais tout...

Lire le billet

Ô Lit!: ô combien évocateur!

(0) Commentaires | Publication 29 janvier 2014 | 16:19

Ô Lit! est un spectacle de danse pour les petits, mais qui est aussi parfait pour les plus grands et pour les très, très grands. Lors de la représentation que j'ai vue, une cinquantaine d'enfants de la maternelle étaient fascinés par ce qui se passait sur scène. Et même si...

Lire le billet

Le cellulaire d'un homme mort: la technologie existentielle

(0) Commentaires | Publication 28 janvier 2014 | 10:25

Si vous y réfléchissez deux minutes, vous vous rendrez compte que l'avènement du téléphone cellulaire n'a pas seulement constitué une révolution technologique, mais également une révolution culturelle. Ce petit engin a complètement modifié l'interaction entre l'humain et la machine. Nous utilisons maintenant nos doigts plutôt qu'une souris, le téléphone intelligent...

Lire le billet

Tu te souviendras de moi : une pièce dont on va se rappeler

(0) Commentaires | Publication 23 janvier 2014 | 23:54

Je vous préviens tout de suite: vous allez assister à un morceau de bravoure en allant voir Tu te souviendras de moi : un très bon texte desservi par d'excellents comédiens au-dessus desquels plane Guy Nadon. Un Guy Nadon en grande forme qui insuffle à cette pièce une dimension profondément...

Lire le billet

La ménagerie de verre: toute la fragilité du monde

(0) Commentaires | Publication 20 janvier 2014 | 10:58

J'ai vu, jadis, La ménagerie de verre, le film qui date de 1950 avec Kirk Douglas dans le rôle de Jim O'Connor. Le souvenir le plus frappant que j'en ai retenu est cette ménagerie, cette collection de petits animaux en verre que Laura garde précieusement et qui m'avait fait rêver....

Lire le billet

Pique de Robert Lepage: une planète sans atmosphère

(0) Commentaires | Publication 16 janvier 2014 | 10:58

J'emprunte cette métaphore de la planète sans atmosphère à Donna Tartt dont je viens de terminer The Goldfinch . Elle s'applique très bien à cette création de Robert Lepage qui a voulu mettre en scène un univers à qui il manque le principal: une respiration.

Pique se...

Lire le billet

Un affligeant Esprit de famille

(0) Commentaires | Publication 23 décembre 2013 | 09:25

Je veux bien croire, comme disent certains, que certaines pièces peuvent être qualifiées de théâtre d'été en hiver, mais il y a toujours bien des limites. On est d'accord que du théâtre, c'est d'abord un texte, une mise en scène et des comédiens. Lorsqu'il manque un de ces éléments, ça...

Lire le billet

Traces, des 7 doigts de la main: de l'humanité à revendre

(0) Commentaires | Publication 18 décembre 2013 | 23:35

J'aime réaliser que mon regard est toujours capable d'étonnement. Et devant Traces que présentent Les 7 doigts de la main à La Tohu, cette capacité se révèle exacerbée alors que le spectateur se retrouve avec ravissement captif de géographies des corps que l'on croirait au premier abord impossibles....

Lire le billet