LES BLOGUES

Qui a peur de la Corée du Nord?

«Si les prétentions de la Corée du Nord sont véritables, elle n'est même pas encore une véritable menace.»

06/12/2017 07:40 EST | Actualisé 06/12/2017 07:45 EST
JUNG YEON-JE via Getty Images

"Cette nuit-là, j'ai su que le monde se dirigeait vers des troubles"

-Leó Szilárd, se rappelant la journée de la première réaction nucléaire en chaîne contrôlée, à l'université de Chicago le 2 décembre 1942, en présence de Enrico Fermi

"Je suis devenu la Mort, le destructeur des mondes"

-J. Robert Oppenheimer, se remémorant sa réaction à la suite du test réussi du 16 juillet 1945 de la première explosion nucléaire créée par l'homme

Sur notre petite planète, il y a présentement des enjeux plus grands que d'interdire aux femmes de monter dans les autobus ou de changer les mots de la langue française en boudant une Académie patriarcale. Les tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord pourrait décider de la vie ou de la mort de plusieurs soldats des deux camps et certainement aussi de civils de cette région.

Il y a quelques jours, la Corée du Nord dévoilait son tout nouveau missile, très certainement capable d'atteindre l'Amérique du Nord sans charge nucléaire. Les experts s'interrogent sur la portée réelle de celui-ci muni de son ogive. Ce n'est pas rassurant et cela nous rappelle la guerre froide, pour ceux qui l'ont vécue, et la peur de recevoir une bombe nucléaire sur la tête durant son sommeil.

De qui ou de quoi doit-on se méfier? Des missiles nord-coréens qui sont soit véritablement menaçants ou soit un bluff? D'un président à la perruque jaune qui considère que les armes nucléaires ont été fabriquées pour qu'on s'en serve? Ou d'un incident anodin qui allumerait les feux de la Troisième Guerre mondiale comme cela s'est produit en 1914 pour la Première Guerre mondiale?

Une fable moderne afin de vulgariser les enjeux de la région

Imaginez que vous avez un voisin Hells Angels qui s'appelle Sam, qui se vante de posséder des armes impressionnantes et qui s'accapare d'une partie de VOTRE piscine sans votre consentement. Puisqu'il est si fortement armé, vous le laissez patauger dans votre piscine avec ses nièces asiatiques Séoung, Tawan et Toko, car vous n'avez malheureusement pas (encore) autant d'armes pour vous défendre.

Oncle Sam a une faiblesse, par contre. Il a peur de votre petit cousin Ping-Pong. Ping-Pong fabrique des bombes et même un Hells ne lui fait pas peur car il est un peu casse-cou. Il a remarqué ce que Sam a fait à Gaffi. Quand Gaffi sur la rue Libi a promis de ne plus fabriquer de bombes: Sam a tout simplement tué Gaffi, sans défense.

Maintenant, Sam vous demande de contrôler Ping-Pong, car il agit de façon erratique en lançant des pétards dans la partie de votre piscine qu'il utilise, on se rappelle, contre votre gré. Vous ne voulez pas déplaire à Sam car vous avez peur qu'il vous menace avec ses armes de Hells mais d'un autre côté, vous êtes bien content que Ping-Pong tienne tête à Sam.

Si la témérité de Ping-Pong pouvait faire fuir Sam de votre piscine, vous n'en seriez que trop reconnaissant et peut-être même vous adopteriez enfin Séoung, Tawan et Toko car ils sont asiatiques tout comme vous. Mais si jamais Sam se décidait à agresser Ping-Pong vous seriez furieux et qui sait ce qui arriverait dans le voisinage car votre autre voisin Igor, un mafieux, en a soupé lui aussi de Sam. Et Igor est très bien armé depuis des décennies, c'est encore la plus grande menace pour Sam.

Dans cette fable, vous aurez compris que vous êtes la Chine et que les États-Unis sont un peu trop près de vos revendications territoriales légitimes. Dieu (Bouddha) merci, la Corée du Nord est votre tampon entre vous et l'Occident, vous ne voulez surtout pas la perdre mais, bon Bouddha, qu'elle est tempétueuse.

Déterrence 101

Pourquoi depuis la Deuxième Guerre mondiale, n'y a-t-il pas eu de conflits majeurs et que la guerre froide s'est déroulée sans grandes pertes en vies humaines? C'est très probablement dû à la stratégie de la déterrence nucléaire appliquée par les deux superpuissances, les États-Unis et la Russie. Qu'est-ce que la déterrence? C'est une théorie militaire qui préconise de maintenir un stock d'armement suffisamment grand prêt à anéantir l'ennemi en cas d'attaque surprise.

Dans le cas de la déterrence nucléaire, cela devient une doctrine appelée MAD (Mutual Assured Destruction) où les deux pays ont assez d'armes nucléaires pour s'anéantir tous les deux complètement, ce qui est suffisant pour empêcher un gouvernement sain d'esprit de déclencher une attaque surprise sur son ennemi, puisque cela résulterait dans la destruction du pays agresseur par riposte.

Présentement, la déterrence nucléaire est maintenue avec les sous-marins porteurs d'engins ballistiques nucléaires, qui tapis dans le fond des océans n'attendent que l'ordre du Président pour effectuer la riposte MAD. Un code d'alerte appelé DEFCON est utilisé par l'armée américaine afin de se préparer à une éventuelle guerre nucléaire. De DEFCON 5 (état normal) à DEFCON 1 (guerre nucléaire imminente), l'échelle n'est allé qu'à DEFCON 2 durant la crise des missiles de Cuba en 1962.

Il ne le fera jamais, mais c'est suffisant pour mettre les Américains en garde.

Une Corée nucléaire

Si les prétentions de la Corée du Nord sont véritables, elle n'est même pas encore une véritable menace nucléaire pour les États-Unis (qui ont maintenant un système embryonnaire d'anti-missiles). La dissuasion se fait à un autre niveau. Kim Jong-un désire que les États-Unis le laisse tranquille sinon il enverra ses quelques missiles et peut-être aucun ou un seul réussira à exploser en territoire américain tuant trop de civils, mais à ce moment, les États-Unis pulvériseront la Corée du Nord.

Par conséquent, il ne le fera jamais, mais c'est suffisant pour mettre les Américains en garde. Kim Jong-un veut seulement continuer son régime de terreur dans son pays. C'est pourquoi il ne faut pas avoir peur de la Corée mais plutôt de la réaction du président Trump.

J'ai vérifié le niveau d'alerte DEFCON actuel, une information semi-secrète, mais rien n'indique selon les experts qu'il est plus bas que DEFCON 5. Donc, Québécoises et Québécois, dormez sur vos deux oreilles et concentrez-vous plutôt sur l'élection provinciale de 2018, ça c'est autrement plus apeurant.