LES BLOGUES

Le New York Times et les extraterrestres

Le New York Times et CNN ont manqué une belle occasion de faire preuve de plus de circonspections.

02/02/2018 09:00 EST | Actualisé 02/02/2018 09:00 EST
homeworks255
Quand vous croyez aux OVNIs et que vous voyez quelque chose que vous n'avez jamais vu, vous allez dire que c'est un OVNI.

Dans mon dernier billet, je cachais mal mon scepticisme face aux affirmations de trois articles du New York Times en décembre à propos d'un programme du Pentagone pour enquêter sur les OVNIS et un incident en 2004 sur une rencontre avec un OVNI au large de San Diego. Ces articles, sous un couvert neutre, ont fait sensation la semaine de leur parution, une des auteurs Leslie Kean donnant une entrevue à CNN en soulignant à gros trait que l'explication extraterrestre était très valide dans ce cas.

Comme j'indiquais dans mon récent article, cette campagne médiatique suit une campagne de financement du site pro-OVNI To The Stars dont certains des membres sont ceux qui participaient au programme du Pentagone comme mentionné dans les articles du NYT. Autrement dit, il y a comme une orchestration logique de toutes ces récentes déclarations publiques.

Les preuves d'OVNIS

Les affirmations des ufologues sur le cas mentionné par le New York Times et leur preuve "irréfutable" d'engins extraterrestres dans notre ciel reposent sur trois éléments:

-la déclaration de l'ex-pilote David Fravor sur l'évènement de 2004 du USS Nimitz

-une vidéo montrant un objet en forme de pilule accélérant soudainement très rapidement

-une vidéo montrant un objet de forme étrange effectuant une rotation hors du commun

Les ufologues prétendent que si un pilote dit qu'il a vu un OVNI, alors cela veut dire qu'il y avait bien un OVNI: un argument d'autorité. Que si une vidéo montre un objet accélérant à une vitesse incroyable, ce ne peut être qu'un OVNI d'une autre planète. Que si une vidéo montre un objet tournant comme aucun avion ne pourrait tourner, alors c'est un OVNI d'une autre planète.

J'ai attendu quelques semaines avant d'écrire la suite de mon premier article, car les experts continuaient à analyser les vidéos afin de rétablir les faits. Nous pouvons maintenant dévoiler le détail de ces analyses.

David Fravor

David Fravor était pilote de F/A-18 Super Hornet à bord du USS Nimitz lors de l'incident du 14 novembre 2004. Juste avant sa retraite, il a participé à la série Carrier de 10 épisodes diffusés à PBS, un documentaire sur la vie à bord du porte-avions USS Nimitz. Il n'est donc pas étranger à se présenter dans les médias.

Fravor est celui qui a descendu son avion le plus proche de l'OVNI Tic-Tac qu'il a décrit comme ayant la taille d'un chasseur, blanc, solide avec des contours définis, sans fenêtre ni moteur apparent, se déplaçant rapidement et pouvant freiner et s'orienter à volonté, capable de tourner plus vite que son avion pour finalement disparaître au loin. Son témoignage est corroboré par son WSO (Weapon System Officer) ainsi que par le 2e pilote qui était plus haut et a assisté à l'engagement.

Quand vous croyez aux OVNIs et que vous voyez quelque chose que vous n'avez jamais vu, vous allez dire que c'est un OVNI.

Mais, alors que David voit un OVNI, le 2e pilote voit plutôt un essai d'une nouvelle arme prototype. Pourtant c'est David qu'on voit dans les médias et qui prétend que c'est un OVNI d'origine extra-terrestre. Quand vous croyez aux OVNIs et que vous voyez quelque chose que vous n'avez jamais vu, vous allez dire que c'est un OVNI. Mais si vous ne croyez pas vraiment aux OVNIs et vous voyez un objet que vous n'avez jamais vu, vous direz peut-être qu'il s'agit d'un nouvel équipement en test comme le 2e pilote le prétend.

La vidéo de l'évènement du USS Nimitz

David Fravor, ébranlé par ce qu'il a vécu, en parle à la 2e équipe de pilotes prêts à décoller pour un exercice régulier. Ceux-ci possèdent un ATFLIR dans leur avion, une caméra infrarouge capable de suivre une cible aérienne.

Après avoir participé à leur exercice d'entraînement, un des avions se rend au point où le Tic-Tac avait été aperçu par Fravor et essaie de trouver l'objet sur leur caméra. Ils détectent un objet en forme de pilule à une distance inconnue (puisque le ATFLIR ne donne pas la distance comme l'énonce RAYTHEON le fabricant) et copie le vidéo, une fois retourné au porte-avions. C'est le vidéo qui se promène partout sur le web depuis 2007 et dont Fravor affirme qu'il est SIMILAIRE à ce qu'il a rencontré. Ce n'est pas nécessairement le même objet.

Ce qu'on voit sur le vidéo, même noir, peut être de couleur blanche sur un fond plus clair encore, mais n'importe quel avion très loin peut apparaître comme une pilule surtout si le vidéo est de piètre qualité et flou. Le mouvement très rapide à la fin n'est qu'un mouvement normal d'un avion très loin qui tourne, de la caméra qui change son zoom et qui perd le contact sur l'objet comme l'analyse ici le démontre.

Le vidéo GIMBAL

Ce vidéo absolument pas relié à l'évènement de 2004 (il proviendrait d'un exercice sur la côte est en 2015) montre un étrange objet noir qui semble faire une rotation tout à fait extraordinaire hors de cet univers.

En fait, une caméra infrarouge dans ce mode, montre la chaleur provenant d'un réacteur en noir, l'aura autour plus clair n'est qu'un problème de la caméra et de la compression digitale et la rotation vient d'un réajustement des lentilles à l'intérieur des caméras, un problème relié au gimbal, le nom du vidéo comme par hasard. Gimbal est un système d'axes qui permet d'orienter une caméra dans n'importe quelle direction.

Pour un oeil non averti, cela apparaît comme un OVNI alors que pour un pilote, il ne s'agit que d'un objet aérien bien commun (probablement un drone) en poursuite.

Il ne faut pas toujours croire ce qu'on lit

Le New York Times et CNN ont manqué une belle occasion de faire preuve de plus de circonspections. Avant d'ameuter la population que l'existence des extraterrestres était maintenant prouvée selon toute probabilité, ils auraient pu demander l'avis de plusieurs experts et même amateurs sur leurs faibles preuves facilement démenties par de simples explications rationnelles.

Donc, il n'y a toujours pas de preuves de l'existence d'extraterrestres sur Terre et c'est aussi bien ainsi.

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost