LES BLOGUES

Le collier de perles de Pauline

11/04/2014 11:30 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

Quand elle est enfin apparue sur scène après le spectacle navrant de ses trois ténors déclamant sans grâce leur discours de futur chef de parti, je n'ai vu que son collier de perles nacrées. N'avais-je pas lu que son entourage lui avait conseillé de laisser de côté les foulards et les colliers de perles? Ça faisait trop matante et ne passait, soi-disant, pas bien auprès des électeurs.

Je me plais à m'imaginer l'histoire que pour sa dernière entrée en scène, Pauline choisirait seule sa tenue et ses accessoires et on le sait, elle a toujours aimé les perles et les foulards.

De l'autre côté de l'écran de ma télé, j'attendais comme beaucoup d'autres de voir comment elle tirerait sa révérence. Avec ce collier de perles, comme une Mala bouddhique autour du cou, j'ai retrouvé en elle le sursaut de vérité et d'affirmation de soi qui lui fit cruellement défaut pendant son mandat de première ministre.

Le collier de perles de Pauline m'a permis de lire une histoire en filigrane : la politique est un spectacle qui se joue sous nos yeux et la chute peut être brutale. Pauline n'avait-elle d'ailleurs pas engagé personnellement le metteur en scène Yves Desgagnés pour la coacher ainsi que son équipe? Dans le show de la saison du Printemps 2014, j'y ai vu l'histoire d'une politicienne aguerrie dont les convictions profondes ont commencé à dériver jusqu'à ce que la travailleuse sociale en elle en devienne méconnaissable. Loraine Pintal aurait pu la prévenir : faire évoluer son rôle, c'est une chose; trahir ses valeurs ( et je ne parle pas de la Charte) - ça ne passe pas la rampe.

Cette simple parure de Pauline en dit long sur les sacrifices que la politique impose à ses aspirants. En 1884, Guy de Maupassant a écrit une nouvelle, La Parure, où l'héroïne emprunte une rivière de diamants à une amie mieux nantie qu'elle. Elle perd le précieux bijou. Pendant dix ans, elle se tuera à rembourser le collier. À la fin, elle apprend la vérité : les diamants étaient faux.

J'espère que le collier de perles de Pauline n'est pas un miroir aux alouettes et qu'il est plutôt le premier le signe d'un début de réflexion au sein de son parti.

>Élections 2014: les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

La soirée électorale de Pauline Marois (7 avril 2014)


Les réactions à la démission de Pauline Marois

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



>Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?