Laura Kumin

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Laura Kumin
 

10 trucs pour faire un budget d'épicerie efficace

Publication: 03/05/2013 10:09

Quand j'avais mes enfants jeunes et un boulot à temps plein, notre souper ne variait que très peu d'une semaine sur l'autre. Être sur le pilotage automatique n'était pas excitant, mais ça prenait beaucoup moins de temps et de réflexion que de planifier de nouveaux repas. Cela avait un autre avantage; ça gardait notre budget nourriture assez stable.

Ces jours sont bien loin; maintenant mes choix de nourriture et de budget peuvent comprendre un peu de tout. Il y a des semaines où nous mangeons des yogourts ou des oeufs pour le souper pendant deux ou trois soirs - et, bien sûr, notre budget nourriture reste alors bas -, et d'autres fois où j'économise presque par accident parce que j'ai une envie de soupes simples ou de ragoûts composés de fèves, légumes et d'un peu de viande. D'un aure côté, si je ne fais pas attention, je peux dépenser un paquet à faire des soupers avec des ingrédients exotiques... et chers.

Ceux qui planifient chaque repas et épicerie comme s'ils étaient en train de jouer aux échecs n'ont pas vraiment besoin de mes conseils. Ces astuces valent pour le reste d'entre nous.


Mes top 10 trucs pour faire un budget nourriture

10. Faites attention aux petits articles: ils s'ajoutent vite. Les repas qui ont besoin de beaucoup d'ingrédients que vous n'avez pas sous la main peuvent devenir chers. D'un autre côté, le fait d'économiser un petit peu sur plusieurs articles peut s'ajouter (de manière positive), même si vous ne vous en étiez pas rendu compte en les regardant chacun séparément.

9. Regardez les ventes: acheter au détail quand vous n'en n'avez pas besoin est un «pêché séculaire». Si vous êtes assez flexibles pour prendre avantage des soldes quand vous planifiez un repas, vous économiserez beaucoup et mangerez toujours bien. Exemple: cette salade de fenouilles.

2012-12-03-fennelsaladclose.jpg


8. N'achetez pas quelque chose (surtout en grande quantité) seulement parce que c'est en vente - Avez-vous des boîtes ou des conserves qui restent inutilisées dans vos placards parce qu'elles étaient en solde... dont vous vous ne souvenez pas pourquoi vous les avez achetées?

2012-12-03-budgetingmatzomeal.jpg


7. Achetez en gros, mais seulement quand cela a du sens: acheter en grande quantité peut faire économiser de l'argent et vous pouvez garder de côté les articles, mais seulement quand l'achat a du sens.

2012-12-03-budgetingciderinbulk.jpg


6. N'achetez pas trop: ceux d'entre vous qui ont tendance à être des acheteurs ambitieux doivent apprendre à réfréner leurs envies quant aux quantités de nourriture... surtout quand ils ne vont pas tout utiliser. Perdre de la nourriture n'est pas seulement mauvais d'un point de vue personnel, c'est aussi une honte quand tant de gens sont affamés dans le monde.

2012-12-03-budgetingbulkspices1.jpg


5. Pensez au prix par portion, et non pas au prix à la livre: des petites portions d'une coupe chère d'une viande ou d'un poisson versus de larges portions d'une autre coupe moins chère.

4. Planifiez raisonnablement vos tailles de portions pour vos repas: gardez votre budget mince tout comme votre taille en consommant de petites portions de nourriture.

3. Planifiez les repas et faites une liste avant d'aller faire l'épicerie: les semaines où je planifie nos repas en faisant une liste des ingrédients requis et en m'y tenant, tout en m'ajustant pour les ventes dont je n'avais pas idée au préalable, je me donne une médaille.

2. Gardez les reçus du mois et repérez les récurrences: la première étape pour comprendre comment économiser de l'argent est de regarder vos dépenses actuelles. Si vous trouvez des erreurs ou des récurrences, tirez-en des conclusions au lieu de continuer à dépenser plus que vous ne voudriez.

2012-12-03-budgetingreceipts.jpg


1. Mangez avant d'aller faire vos courses (à savoir: n'allez pas à l'épicerie en ayant faim): si j'entends mon estomac grogner quand j'entre dans le magasin, j'achète un fruit pour manger avant de pénétrer dans les allées de nourriture toute prête à emporter et je reste loin des articles tentants qui ne sont pas sur ma liste.

Loading Slideshow...
  • Commencez avec des catégories

    Que ce soit avec l'aide d'un classeur, d'un carnet et d'un stylo, d'un document dans votre ordinateur... créez des catégories: entrées, soupes et salades, plats principaux viande/poisson/végétarien, plats mijotés, desserts, etc. Vous pouvez aussi créer des catégories spéciales, comme Temps des Fêtes, Pâques, Halloween, anniversaires... Si vous voyez passer une recette intéressante dans un magazine ou sur un site, ajoutez-la à votre répertoire et n'hésitez pas à la noter une fois testée. Vous gagnerez ainsi du temps pour établir vos menus de la semaine.

  • Trouvez des idées de recettes sur Internet

    Si vous n'avez pas une base de recettes (dans votre tête ou sur papier), sachez que les sites web regorgent d'idées et de conseils pratiques. N'hésitez pas à les utiliser! Essayez <a href="http://www.recettes.qc.ca/" target="_hplink">recettes.qc.ca</a>, <a href="http://www.ricardocuisine.com/recettes" target="_hplink">ricardocuisine.com</a>, <a href="http://www.epicurious.com/recipesmenus/seasonal/recipes" target="_hplink">epicurious.com</a> (en anglais)...

  • Gardez le calendrier Google à portée de main

    Créez un calendrier Google spécifiquement pour la planification des menus et partagez-le avec votre conjoint. Vous pouvez ainsi établir une récurrence pour certaines recettes, vous envoyer des rappels pour ce que vous avez à acheter ou à préparer. Vous pouvez aussi copier la recette au complet dans la case «description».

  • Utilisez un tableau dans votre cuisine

    Que ce soit un tableau noir ou un tableau blanc, dédiez un endroit de la cuisine à un visuel qui se chargera de vous rappeler ce qu'il y a à faire, à acheter, à préparer d'avance, etc. Essayez d'établir un plan d'attaque de façon hebdomadaire, de préférence le même jour (par exemple: faire les courses le samedi matin, cuisiner le dimanche après-midi).

  • Commandez votre épicerie en ligne

    Essayez cette option: vous serez surpris de la facilité de la chose! De plus, il est prouvé que, en achetant en ligne, on a moins tendance à attraper quelque chose de tentant vu sur un rayon... mais pas noté sur la liste de courses. De plus, la plupart des sites permettent d'enregistrer des listes avec les achats récurrents (lait, pain...).

  • Chouchoutez votre congélateur

    C'est votre meilleur ami: vénérez-le comme il se doit. Préparez des repas à l'avance quand vous pouvez, congelez-les, et constituez un inventaire de votre congélateur (à garder au-dessus du congélateur pour éviter d'oublier ce qui s'y trouve). Si vous avez la place, investissez dans un plus gros congélateur pour le sous-sol.

  • Faites travailler votre mijoteuse

    Elle est aussi votre alliée: trouvez des recettes spécifiquement mises au point pour les mijoteuses... Il y en a plein. Vous la branchez le soir et, au réveil, c'est prêt! À vous les poulets mijotés, les boeufs bourguignon et autres délicieux repas!

 

Suivre Laura Kumin sur Twitter: www.twitter.com/MotherWouldKnow

Suivre Le HuffPost Québec