Kirk Douglas

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Kirk Douglas
 

L'Amérique des cow-boys n'existe plus

Publication: 12/06/2013 09:57

Sous le plancher de mon dressing, il y a un coffre-fort. À l'intérieur se trouvent deux pistolets que j'utilisais pour tirer sur les méchants dans mes films, ainsi qu'un revolver en métal argenté gravé à mon nom, offert par un fan un peu dingue. Les gens prennent très au sérieux leurs héros de films. J'ai souvent joué au gentil cow-boy à l'écran, intervenant pour sauver la situation. Désormais, tout le monde pense être un cow-boy. Cela me fait très peur. Nous sommes devenus un pays de cow-boys, détenant bien trop d'armes.

J'ai rangé mes armes dans ce coffre-fort il y a très longtemps, pour que mes enfants ne tombent pas dessus. Je m'en suis rappelé quand j'ai lu dans les journaux qu'un enfant de 5 ans avait tué sa sœur de deux ans en lui tirant dessus. Où avait-il trouvé cette arme?

Je me souviens d'un jour, il y a des années, quand j'étais petit : j'étais en train de fureter dans la maison lorsque j'ai trouvé un pistolet en haut d'une armoire. J'ai pris l'arme et couru dans la cuisine, en brandissant ma trouvaille. Mon père m'a arraché le pistolet des mains et m'a donné une fessée. Pourtant, c'était vraiment lui le responsable, car j'ai appris plus tard qu'il s'était battu dans un bar avec un type qui avait une arme. À cette époque, mon père était un dur à cuire, il avait battu le type et lui avait pris son pistolet. J'imagine qu'il avait cru l'avoir caché dans un endroit hors de ma portée. Mais il n'existe pas d'endroit entièrement hors d'atteinte des enfants.

Je ne comprends pas les gens qui sont contre toute forme de contrôle des armes. Ils devraient être les premiers à se féliciter des incitations à rendre l'accès aux armes plus difficile. Beaucoup d'entre eux semblent au contraire encourager l'idée que plus de personnes aient accès aux armes. Pourquoi? Ont-ils envie d'aider les fabricants d'armes à faire encore plus de profit? Sont-ils des politiciens qui veulent simplement s'opposer à tout ce que le Président soutient? Je trouve cette attitude vraiment incompréhensible.

J'ai 96 ans. J'ai de nombreux petits-enfants. Je ne supporte pas l'idée de leur laisser en héritage un monde dans lequel l'accès aux armes est facile. Les enfants ne votent pas, les adultes, oui. Il est temps de faire quelque chose pour la sécurité de nos enfants. L'Amérique des cow-boys n'existe plus.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Loading Slideshow...
  • 1981: La tentative d'assassinat de Ronald Reagan

    <blockquote>Le 30 mars 1981, le président Ronald Reagan et trois autres sont victimes d'une tentative d'assassinat perpétré par John Hinckley Jr. à la sortie du Washington Hilton Hotel à Washington. Le responsable presse de Reagan, Jim Brady, est grièvement blessé et restera paralysé. Cet épisode permettra de voter une loi plusieurs années plus tard <em>(voir photo suivante)</em>.</blockquote>

  • 1993: Adoption sous Clinton du "Brady Handgun Violence Act"

    <blockquote>Le "Brady Handgun Violence Act" de 1993, adopté sous la présidence de Bill Clinton, demande une vérification complète des antécédents de toute personne souhaitant acheter une arme à feu chez les revendeurs fédéraux. La loi est baptisée Brady en hommage à James Brady, abattu lors de la tentative d'assassinat du président Reagan.</blockquote>

  • 1994: Adoption sous Clinton du "Violent Crime Control and Law Enforcement Act"

    <blockquote>Signé également par le président Clinton, en 1994, cette loi interdit 19 types de fusils d'assaut, dont les fameux Uzis et AK-47. </blockquote>

  • 2004: Retour sur l'interdiction d'avoir une arme permettant de tirer plus de 10 coups sans reccharger.

    <blockquote>Dix ans après l'adoption de loi, le Congrès autorise à nouveau la détention de chargeurs "à haute capacité". Cette loi interdisait les chargeur permettant de tirer plus de 10 coups sans recharger afin d'obliger les éventuels tireurs à perdre du temps à recharger leur arme. Ce qui laissait le temps à la police d'intervenir, ou aux cibles de fuir.</blockquote>

  • 2007: Le district de Colombia autorise un agent de sécurité à ramener son revolver chez lui

    <blockquote>La Cour d'appel de Colombia autorise Dick Heller, un agent de sécurité, à ramener son arme chez lui. En effet, depuis la loi de 1975, il faut avoir un permis pour détenir une arme à feu dans le district de Colombia, sauf que la ville n’en délivre plus. Seules les personnes ayant obtenu un permis avant cette date sont donc autorisés à avoir une arme à la maison. Le cas de Dick Heller, qui a le droit de détenir une arme dans le cadre de son travail, est donc épineux. Le puissant lobby des armes défend Dick Heller qui finit par obtenir gain de cause. L'affaire sera ensuite portée au niveau de la Cour suprême.</blockquote>

  • 2008: Le "NICS Improvement Amendments Act"

    <blockquote>A la suite de la fusillade mortelle à dans une Université de Virginie, le congrès adopte une législation initiée par Carolyn McCarthy et John Dingel, et signée par George W. Bush, renforçant la loi Brady. En plus du casier judiciaire et autres antécédents concernant des délits, des données médicales individuelles doivent être centralisées afin de ne pas accorder le droit de porter une arme à une personne mentalement instable.</blockquote>

  • 2008: La Cour suprême tranche dans l'affaire Heller

    <blockquote>Dans l'affaire, "Heller contre Colombia", la Cour suprême instaure le droit fondamental à l'autodéfense et confirme que le Deuxième Amendement garantit un droit individuel de posséder une arme à feu non liée au service militaire. Le district de Colombia qui appliquait sa propre législation est donc dans l'illégalité.</blockquote>

  • 2011/2012: Fusillade de Tucson et Trayvon Martin

    <blockquote>Les partisans du contrôle des armes avait bon espoir que les efforts de réforme allaient s'intensifier après les événements tragiques ont récemment secoué le pays. <br>Une fusillade avait eu lieu janvier 2011 à Tucson en Arizona, durant une manifestation de la députée Gabrielle Giffords, tuant 6 personnes et en blessant 13 autres (dont la députée). Une fillette et un juge fédéral faisait partie des victimes. Le tireur a finalement plaidé coupable afin d'échapper à la chaise électrique et a été condamné à perpétuité sans possibilité de libération anticipée.<br> Autre fusillade très médiatisée: l'adolescent Trayvon Martin, un adolescent qui ne portait pas d'arme, a été abattu par George Zimmerman, qui faisait des rondes dans le quartier. En vertu de la loi sur la légitime défense et le droit à l'auto défense, le tueur n'a pas été arrêté ni inculpé. La suspicion d'un crime raciste reste d'actualité et les manifestations pour protester contre ce tueur en liberté se sont multipliées.</blockquote>

  • 2012: Colorado Movie Theater Shooting

    <blockquote>En juillet 2012, un tireur débarque à la séance de minuit du troisième Batman, à Aurora, une petite ville du Colorado. 70 personnes sont blessées et 12 tuées. Le tireur, <a href="http://www.huffingtonpost.fr/2012/07/20/james-holmes-tueur-denver-colorado-portrait_n_1690131.html">James Eagan Holmes</a>, portait sur lui plusieurs revolvers et un AR-15, un fusil d'assaut capable de tirer 100 cartouches sans avoir à recharger.</blockquote>

 
Suivre Le HuffPost Québec