LES BLOGUES

Voici ma lettre de…

«Certains d'entre eux vous ont-ils déjà dit cette petite formule toute simple au travail?»

04/12/2017 11:32 EST | Actualisé 04/12/2017 11:34 EST
Getty Images

Vous êtes parents, quelle est l'une des premières choses que vous vous efforcez d'apprendre à vos enfants? Lorsque vous étiez plus jeunes, quel est le fameux mot magique que l'on nous demandait toujours de dire?

Merci.

*****

Vous avez été en arrêt de travail pendant près de dix mois et vous être heureux de retrouver votre poste dans l'état dans lequel vous l'avez laissé. Aucune illusion, durant votre absence, vous avez craint pour votre poste, pour votre sécurité d'emploi, vous avez craint d'être mis sur la touche, et avez craint que votre poste ne soit plus le vôtre, s'il existait toujours bien évidemment. Un de vos collègues vous a remplacé et a gardé le fort pendant votre absence.

Vous avez travaillé d'arrache-pied ces quatre derniers mois sur un projet ultra demandant, à un point tel que vous ne voyez plus clairement vos documents. Carotte ou non, au bout du bâton, vous avez donné tout ce que vous aviez, mais voilà qu' au final, un de vos collègues soulève un point, une interrogation pour laquelle vous n'avez pas de réponse. Et ce manque pourrait être fatal pour l'avenir de votre projet, pour ne pas dire votre avenir dans la compagnie. C'est à toute vitesse que vous vous empressez d'apporter les correctifs nécessaires tout en allant chercher les réponses aux questionnements. La présentation se déroule à merveille, vous respirez, avant de repartir de plus belle sur un autre projet.

Puisque tout n'est pas toujours rose et beau dans le merveilleux monde du travail, disons les choses comme elles le sont parfois. Ainsi, ce matin s'adonne être un lendemain de veille douloureux et vous savez que vous arriverez en retard au travail. Votre ami et collègue de travail, qui se trouvait avec vous hier soir, a étéun peu plus raisonnable que vous en matière de consommation. Ainsi, il se présente à l'heure pour le travail. Puisqu'il vous connaît bien, au point de connaître votre numéro d'employé, poinçonne pour vous ce matin. À votre arrivée, vous anticipez une réprimande touchant votre retard, pourtant celle-ci ne viendra jamais et vous ne saurez jamais pourquoi.

Vous êtes arrivé en retard à la réunion ou bien vous n'y comprenez rien, ou bien vous n'êtes plus capable de relire vos notes que vous n'avez heureusement pas perdu. Votre collègue y était, et vous fait un petit résumé presque aussi intéressant que le discours du boss.

Lundi matin, deux personnes seront absentes du bureau pour la semaine pour cause de maladie; mardi un employé démissionne sur-le-champ; mercredi une employée sera absente pour une raison obscure et, comble du malheur, l'employé temporaire d'agence semble s'être battue avec son réveille-matin. Tout cela s'ajoute au fait que deux employés, heureusement à leur poste cette semaine, occupent leurs chaises depuis moins d'un mois, et que le superviseur de cette équipe amochée est en vacances cette semaine-là. Sous la pression, le conseiller RH trouve une ressource temporaire pouvant entrer immédiatement en fonctions pour soutenir l'employée cumulant le plus d'ancienneté dans le bureau.

Quoi que ce ne soit pas un réflexe naturel chez bien des dirigeants et bien des gestionnaires, nombreux sont les employés qui s'attendent, voire recherchent, une certaine forme de gratitude lorsqu'ils accomplissent quelques choses qui ne figurent habituellement pas sur leur liste de tâches. À l'autre bout du spectre, bon nombre d'employés sentent l'obligation de remercier leur supérieur lorsque celui-ci leur accorde un droit ou bien confirme un privilège.

Au-delà de la chaîne de commandement de la hiérarchie organisationnelle, des canaux de communication Bottom-Up/Top-Down, se trouvent vos collègues de travail.

Leur avez-vous déjà dit merci? Merci collègues.

Certains d'entre eux vous ont-ils déjà dit cette petite formule toute simple au travail?

Même pas une fois en dix ans et ceci même en cherchant loin dans vos souvenirs?

Ainsi, voici ma lettre de remerciement.

Voir aussi:

10 habitudes de travail néfastes pour la santé