LES BLOGUES

Mon 2ème CV (pas RH du tout)

26/06/2017 05:27 EDT | Actualisé 26/06/2017 05:28 EDT

Avez-vous vu le jour après plus ou moins neuf mois de gestation, ou bien êtes-vous seulement né après votre premier emploi?

Mais quelle drôle de question triviale nous poses-tu là Kévyn? Après neuf mois évidemment!

Personnellement parlant, j'en conviens, mais professionnellement parlant, la chose est beaucoup moins évidente qu'elle ne le laisse paraître à première vue. Du moins, c'est ce qui se dégage d'une très grande majorité de candidats.

Ski, patin, lecture, karaté, bénévolat, voyage, c'est bien, c'est beau, c'est le fun!

Mais dans les faits, on s'en fout royalement!

Ce ne sont que des mots nommant une activité qu'une très grande majorité d'entre nous avons faite lorsque nous étions plus jeunes, soit par obligation parentale ou bien par exigence scolaire. 20 ans plus tard, suis-je impressionné par cela, vraiment? Sur ton CV, pour un emploi sérieux? Vous êtes du type à vivre dans le passé... Un os sans chair n'est qu'un os, donc si vous pratiquez encore l'activité X ou Y, et que vous sentez le besoin d'en parler, ne faites pas que la nommer. Agrémentez l'activité avec un élément pertinent, surtout pertinent pour l'emploi postulé.

Or, entre vous et moi, le cœur me lève lorsque je vois encore ces trivialités sans objectifs sur un CV. Je ne vous encourage donc pas à en inscrire et je prêche par l'exemple sur ce point.

Dans le cas présent, et seulement pour faciliter la compréhension, je me prendrai en exemple. Mon cv professionnel débute en 2007, suis-je donc né en 2007 ou bien avant?

Bien avant me direz-vous, ne serait-ce que parce que mes études universitaires ont débuté en 2002 et logiquement (du moins au Québec) avant l'université, nous retrouvons les Cégeps, les polyvalentes et les écoles primaires. Juste-là, on recule dans le temps, donc je n'ai évidemment pas pris ma première respiration en 2007.

Pourtant mon CV professionnel RH débute en 2007.

Avais-je les doigts dans le nez avant cette année pivot? Étais-je un Tanguy n'étant jamais sorti de mon cocon? Vivais-je librement d'eau et d'amour sans avoir un dollar en poche (je mets de côté les tumultueux aspects des prêts et bourses)?

Bien sûr que non! Je suis sur le marché du travail depuis l'âge de 12 ans! Même si mes parents contrevenaient à la loi touchant l'âge minimal pour travailler, ils voulaient que je travaille, que je sois autonome, et que je sois en mesure de me payer mes paquets de gomme tout seul comme un grand garçon. Je ne juge pas mes parents, je vous demanderais d'en faire autant sur ce point.

Donc, j'ai occupé plusieurs emplois entre mes 12 et 26 ans, mais où sont ces 14 années sur mon CV professionnel RH? Vous, peu importe l'âge de votre premier emploi, est-ce que votre cv actuel en fait état ou du moins est-ce que quelque chose s'en dégage?

Oui, non, euh... je n'ai jamais travaillé?

Je sais, je sais, je sais, nous devons tous adapter nos CV en lien avec les emplois postulés. Je le comprends et c'est normal. Mais vous souvenez vous toutes ces journées passées derrière les fourneaux à 51° Celsius, suant à grosses goûtes et souhaitant que cet interminable et infernal emploi se termine au plus sacrant? Vous souvenez-vous toutes ces soirées, toutes ces fêtes, toutes ces St-Jean Baptiste, auxquelles vous n'avez pas participé parce que vous travailliez? Toutes ces misères, tous ces sacrifices, tout ce stress financier, et rien ne transpirent sur votre cv. Vous voulez délibérément ignorer votre passé ou bien peut-être vous voulez le renier?

À titre de professionnel RH, peut-être n'avez-vous jamais travaillé au service à la clientèle ou dans le domaine de la vente et du commerce de détail. Mais peut-être, avez-vous été Barman pendant 5 ans lors de vos études universitaires. Ou encore, peut-être avez-vous été serveur?

Ces expériences ne figurent pas sur votre CV, mais les acquis sont bien ancrés en vous.

Ces expériences ne figurent pas sur votre CV, mais les acquis sont bien ancrés en vous. Il vous suffit peut-être de les dépoussiérer un peu. Mais peu importe, tout ce que vous avez fait comme travail et tous les emplois que vous avez occupés avant de devenir un professionnel peuvent et doivent encore vous servir.

Comme je le mentionnais précédemment, peut-être n'avez-vous jamais été recruteur, technicien RH ou conseiller RH pour une grande bannière de vente au détail, mais avez néanmoins travaillé comme vendeur ou autre pendant vos années collégiales et universitaires. Si c'est le cas, SVP, ne vous empêchez pas d'appliquer sur ce type de poste, puisqu'en plus d'être devenu un professionnel RH (par exemple), vous avez déjà été dans les souliers de certains de vos futurs clients. Cette double expérience, cette double perspective à une valeur indéniable et est un avantage que beaucoup d'autres candidats en lutte pour le poste, n'ont pas!

Assurez-vous que le recruteur le sache! Assurez-vous de le mentionner durant l'entrevue!

Fier ou non, je ne vous demande pas de le crier haut et fort sur les toits si vous ne le voulez pas, mais ne reniez pas les jobs de merde que vous avez faite dans le passé. Car, un jour ou l'autre, vos épreuves passées pourraient vous aider à surmonter quelques obstacles merdiques se pointant à l'horizon.

LIRE AUSSI:

» Je n'ai pas le temps

» Congédier par la bande!

» Le petit criminel au travail


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter