LES BLOGUES

Donne-moi un bon salaire, je m’achèterai la reconnaissance après

L'argent ne fait pas le bonheur, mais un bon salaire nous permettrait de concentrer nos efforts, et surtout notre temps, sur ce qui compte vraiment.

31/07/2017 09:00 EDT | Actualisé 31/07/2017 09:00 EDT
alvarez via Getty Images
L'augmentation salariale généralisée est un idéal, mais sur le plancher des vaches, le temps nous glisse entre les doigts et cela est malheureusement bien réel.

Ahhh... moi c'est la reconnaissance, la gratitude, mon environnement de travail funky, mes collègues trop chill, le nouveau papier peint classique, la nouvelle fragrance de Febreeze au bureau. Ce sont mes amis, ce sont mes perspectives d'avenir, c'est tout et n'importe quoi, sauf les bénéfices que je pourrais retirer d'une meilleure augmentation de salaire. Nous sommes allergiques à l'argent et bon nombre de sondages et de pseudo-études tentent de donner raison à ce dénigrement. C'est tabou, l'argent ce n'est pas tout.

Je travaille, non pas pour l'argent et tout ce que je peux me procurer, mais bien parce que j'aime ça. J'aime ça me lever tous les matins, être pressé par le temps, et me dépêcher pour aller contribuer à la congestion. Inutilement stressé, j'aime ça ne pas être avec mes enfants, et plutôt régler des problèmes enfantins qui se présentent sous forme de copier-coller quotidiennement.

J'aime tellement mon emploi, que je refuse toute offre raisonnable plus près de chez moi et m'offrant un meilleur salaire. L'argent ce n'est pas ce qui me mobilise ou me motive. Non! Perdre mon pouvoir d'achat, déjà quasi inexistant, année après année ne me dérange pas le moins du monde, puisque nous sommes tous dans le même bateau. L'argent n'achète pas le bonheur, la preuve, ceux qui en ont ne sont pas plus heureux... selon les sondeurs au salaire de crève-faim. D'un autre côté, je ne me souviens pas d'avoir vu un nouveau millionnaire, suite à un gain au loto, dire qu'il était malheureux avec tout ce bonheur.

C'est vrai que nous sommes allergiques à l'argent; quand je n'en ai pas, ça me démange partout et je dois prendre une médication pour diminuer les effets négatifs dans mon organisme.

L'argent n'achète pas le bonheur, mais l'argent achète le temps, et le temps n'a pas de valeur. Vous pouvez vous acheter n'importe quel bien matériel et le bonheur sera éphémère. Pourquoi ne pas vous achetez du temps dans ce cas?

De 0 à 12 ans; du temps, nous en avons à vendre! Nous en avons tellement, que nous ne comprenons pas et ne saisissons pas à quel point nous en avons. Nous en avons tellement, que nous ne savons pas comment le remplir ou quoi faire avec. Lorsque nous avons 12 ans, et que nous sommes en mesure de vivre et de compter chaque seconde de la journée, il est bien normal qu'avoir 40 ans nous semble loin ou très vieux.

On se lève : quelqu'un fait notre lit, notre déjeuner, notre lavage, ramasse la vaisselle pour nous, la nettoie et la range, quelqu'un nous habille, nous attends, nous déposes, viens nous rechercher, magasine nos vêtements, fait l'épicerie, nous brosses les dents. À 12 ans, nous ouvrons les yeux, vivons pleinement les 16 heures suivantes et ne refermons les yeux que pour les 8 heures restantes.

À mon âge, je fais encore tout ça... mais pour mes enfants, en plus de ma journée à moi.

J'ai beau travailler et avoir un salaire; qu'est-ce que je n'ai pas? Le temps. Vous, comme moi, n'avons pas le temps. Si nous en avons, eh bien nous en avons pas assez. Nous voulons mieux le gérer et en profiter au maximum, mais au final, il nous manquera toujours de temps.

En discutant avec certains parent plus âgé que moi, et voyant mes enfants plus jeunes que les leurs, un constat partagé et généralisé en ressort. Ils ont passé trop de temps à ramasser leurs enfants, à toujours être derrière eux pour nettoyer, à toujours faire du ménage et courir à gauche et à droite, au lieu de passer du temps de qualité avec eux, dans le moment présent. Ils grandissent tellement vite, qu'ils n'ont pas pu et su profiter de ce temps.

Et si vous aviez un homme ou une femme de ménage? Et si votre employeur offrait un service de buanderie, un service de ménage du printemps, une garderie sur place, un parc à chien. Et si vous ne travailliez que 3 jours semaines? Et si vous preniez plus de vacances? Et si vous alliez plus souvent à la gym. Et si vous faisiez davantage de sorties familiales et passiez plus de temps avec votre famille et vos proches.

Et si vous achetiez du temps juste pour vous?

L'argent ne fait pas le bonheur, mais un bon salaire nous permettrait de concentrer nos efforts, et surtout notre temps, sur ce qui compte vraiment. VOUS! Un salaire plus élevé pour se débarrasser des tâches quotidiennes sans valeur ajoutée, qui serait vraiment contre l'idée? L'augmentation salariale généralisée est un idéal, mais sur le plancher des vaches, le temps nous glisse entre les doigts et cela est malheureusement bien réel.

Achetons-nous du temps plutôt que de le tuer juste pour le faire passer plus rapidement lorsque nous effectuons quelque chose qui nous déplaît.

LIRE AUSSI
»
BLOGUE Les questions poussiéreuses n'ont plus leur place en 2017
» BLOGUE Si c'est cheap, c'est peut-être que ça ne vaut pas cher...
» BLOGUE Une chance que les RH sont là pour sauver l'humanité!