LES BLOGUES

10 comportements d'un alcoolo-dépendant

30/08/2015 11:33 EDT | Actualisé 30/08/2016 05:12 EDT

2015-08-27-1440688343-7965886-alcooljeunes.jpg

Mon expérience personnelle et la fréquentation de centaines de personnes en réhabilitation des dépendances ramènent le même questionnement. L'alcoolisme est-il une maladie ? Il existe plusieurs nuances sur ce délicat sujet. Boire un verre de vin entre copains est un geste valorisé socialement. Qu'en est-il de la personne qui provoque inconsciemment les occasions pour boire et qui, les lendemains est bourrée de honte et de remords? L'addictologue Dr Philippe Batel cite dans une entrevue (Alcoolisme : et si l'abstinence n'était pas la seule option?) que le profil de l'alcoolo-dépendant a changé. J'ai observé la même tendance que Batel. En fait, une personne est aussi dépendante en consommant excessivement les fins de semaine que celle qui consultait auparavant et qui buvait chaque jour.

Dans ce petit texte simpliste, j'ai envie de mettre en lumière la différence entre une personne qualifiée comme étant un «grand buveur» et celle qui est devenue «dépendante». Je vous citerai aussi des symptômes comportementaux non répertoriés dans la science, mais qui pourtant, selon mon expérience avec cette problématique, se retrouvent chez presque toutes les personnes s'étant identifiées «dépendante». J'ajouterai aussi que la question à débattre pour quelqu'un qui croit avoir un problème avec l'alcool ou les drogues, ce n'est pas tant de déterminer si c'est une maladie ou non, mais bien de trouver une solution afin de cesser de se faire du mal insidieusement. Souvent, l'abstinence est la clé qui ouvre enfin l'accès à un monde plus heureux et rempli de plus de liberté. Entre vous et moi, personne n'est libre lorsqu'au début de la soirée, il désire boire quelques verres et que cela se termine en queue de poisson dans je ne sais trop quel psychodrame. J'espère aider la personne qui s'est presque tout le temps sentie comme « la pas pareille », peut-être finalement l'alcool et la drogue n'est pas faits pour elle...

Comment savoir si vous êtes un consommateur excessif ou dépendant ?

En général pour aider les gens, les médecins tentent de repérer les situations qui sont problématiques dans différentes sphères de la vie du patient. Par exemple, des difficultés conjugales dans la sphère sociale ou des troubles anxieux dans la sphère psychique. Par contre, il n'y a souvent rien qui est reconnu de problématique au niveau de certaines caractéristiques. Voici 10 comportements communs habituellement reconnus par la majorité des personnes qui se sont identifiées avec une rigoureuse honnêteté comme étant alcoolique ou toxicomane :

1. La présence des obsessions face à la consommation est incontrôlable.

2. L'entourage suggère d'arrêter de boire.

3. Déni face au problème de consommation.

4. Présence du vide intérieur, sentiment de solitude.

5. Difficulté à créer de véritables relations interpersonnelles.

6. Ego démesuré qui se traduit à chercher beaucoup à l'extérieur le bonheur (argent, magasinage, paraître, fuite, sexualité, connaissances, etc.)

7. Tendance générale à vouloir avoir le contrôle sur les choses, les situations et les gens.

8. Impulsivité comportementale.

9. Remords et culpabilité, surtout les lendemains des cuites.

10. Perfectionnisme, dépendance affective.

Cette liste n'est pas exhaustive et il y a les particularités de chacun à considérer. La dépendance est un fléau qui brise les familles, les relations, les rêves. Si vous en avez assez de répéter les mêmes patrons de comportements, peut-être est-il venu le temps de demander de l'aide. Changer fait mal, grandir fait peur, mais il n'y a rien de plus souffrant que de rester à un endroit où nous ne voulons plus être. Je vous partage quelques ressources pouvant aider. Vous pouvez toujours me contacter pour plus d'informations. J'aimerais vous rassurer, oui il est possible de ne plus boire et d'être heureux. Je vous le souhaite de tout cœur. Vous en valez l'amour !

À VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST:

15 trucs pour éviter de trop boire

Références

http://www.maisonjeanlapointe.org/traitement-de-lalcoolisme-et-autres-toxicomanies.html

http://aa-quebec.org/AA_Quebec/index.htm

http://canadiensensante.gc.ca/healthy-living-vie-saine/substance-abuse-toxicomanie/alcohol-alcool/index-fra.php

http://www.toxquebec.com/evaluation/dependance-alcool.html?QUEST_ID=2

http://dependancemontreal.ca

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter