LES BLOGUES

Patrick Beaudry, la Meute et la liberté d'expression

Vous isolez les musulmans augmentant donc les risques de radicalisation. Vous créez ce que vous redoutez tellement.

03/08/2017 06:00 EDT | Actualisé 03/08/2017 06:18 EDT
Karim-Étienne Bennis
Vous confirmez l’idée de certains membres de la Meute qui se confortent avec d’autres gens qui pensent comme eux, les poussant vers le passage à l’acte et à la radicalisation. Votre groupe est toxique, dangereux et ignorant.

Monsieur Patrick Beaudry, cofondateur du groupe la Meute,

Je viens tout juste de clore mon écoute de la période de questions lors de la conférence dans une patinoire de Rimouski devant une vingtaine de spectateurs le 1er août dernier. Vous me choquez à un point tel que j'en ressens le besoin de vous écrire cette lettre ouverte.

Monsieur Beaudry, vous avez porté plainte à la Commission des Droits de la Personne contre la ville de Rimouski après que le maire a refusé la tenue de votre conférence d'extrême droite dans les locaux d'un centre communautaire. De mon côté, je félicite le maire de Rimouski, Marc Parent, pour cette action de solidarité et d'ouverture envers toutes les communautés de sa ville. Il reflète bien les valeurs du Québec. Un centre communautaire est fait pour des activités incluant la communauté. Votre conférence est faite pour la diviser.

Monsieur Beaudry, vous prônez la liberté d'expression et vous vous faites fervent défenseur de celle-ci alors qu'à vous écouter répondre aux questions d'un citoyen, vous êtes un oppresseur refusant catégoriquement le dialogue. Je vous ai entendu à grand coup de «qu'est-ce que tu ne comprends pas calvaire ! » répondre à un homme qui remettait vos propos en question. Vous avez levé le ton, tenté de l'intimider et de le déstabiliser pour qu'il laisse tomber le morceau. Ce citoyen, je le félicite. Il vous a tenu tête et a tenté de comprendre votre point de vue en affichant des faits et tout ce que vous avez pu lui répondre c'est des choses complètement hors sujets et impertinentes comme l'arrivée de migrants en Italie par bateau lorsqu'on parle ici du Canada.

Vous êtes un leadeur d'extrême droite menant un groupe complètement ignorant vers l'extrémisme et la radicalisation.

Ensuite, vous vous êtes défendu en disant que c'était dans votre nature de hausser le ton. Monsieur Beaudry, est-ce que tout ce qui est naturel est bien et pardonnable ? Regardez-vous en face. Vous êtes un leadeur d'extrême droite menant un groupe complètement ignorant vers l'extrémisme et la radicalisation. Vous êtes ce que vous craignez et vous avez peine à vous contrôler lorsqu'on discute avec vous.

Monsieur Beaudry, du haut de vos articles biaisés de droite et de votre formation militaire, vous vous permettez de juger des politiques internationales que vous ne comprenez sans doute pas. Vous remettez en question tout ce que les gouvernements font depuis des années, vous vous enfermez dans votre ignorance et dans la peur de l'autre et vous vous créez des craintes infondées en fermant d'éventuels dialogues.

Monsieur Beaudry, avez-vous déjà discuté de l'enfer vécu avec un réfugié ? Avez-vous déjà tenté de comprendre le phénomène de l'Islam ?

Mais, Monsieur Beaudry, êtes-vous déjà allé souper avec un musulman ? Monsieur Beaudry, avez-vous déjà discuté de l'enfer vécu avec un réfugié ? Avez-vous déjà tenté de comprendre le phénomène de l'Islam ?

Je vous entends dire de belles paroles comme «lire, s'instruire et partager» et que selon vous, l'éducation est la chose la plus importante. Monsieur Beaudry, sans offense à votre égard, quelle est votre éducation ? En avez-vous vraiment ? Considérez-vous avoir un avis vraiment éclairé ? À vous entendre parler, on dirait un grand écrivain d'extrême droite, un Huntington québécois.

Vous avez même la prétention d'utiliser des termes comme «la définition du terrorisme...» Monsieur Beaudry, saviez-vous qu'il n'existe pas de vraie définition du terrorisme, les chercheurs n'ont jamais pu se mettre d'accord. Un certain Alex P. Schmid en 1984 a rassemblé un nombre de définitions pour trouver la fréquence des termes utilisés et en faire une définition. D'autres utiliseront les définitions institutionnelles, mais sachez monsieur Beaudry que les études du terrorisme souffrent d'un biais méthodologique important tantôt par l'usage de source secondaire, tantôt par le traitement journalistique ou encore par les dangers et la difficulté d'effectuer une recherche sur le terrain.

Monsieur Beaudry, vous avez conclu l'échange avec le citoyen de Rimouski en lui disant « qu'on ne fera pas une dissertation, ce n'est ni la place ni le moment. » Si une conférence que vous donnez n'est pas l'endroit idéal pour vous expliquer et répondre aux questions des citoyens: dites-moi, quand alors? Lorsque vous êtes campé derrière votre ordinateur, que vous avez le temps de remâcher vos mots ? Vous êtes un si mauvais orateur que ça ? Monsieur Beaudry, je vous invite à rédiger cettedite dissertation que je lirai avec grande attention, nous pourrons ensuite discuter des points de divergences, je pourrai sans doute vous expliquer quelques petites choses que vous avez probablement mal comprises dans la lecture de vos nouvelles.

Votre groupe est toxique, dangereux et ignorant.

Pour en finir, Monsieur Beaudry, lorsque la Meute a été créée, officiellement c'était un groupe pour protéger le Québec de l'Islam radical, parce que vous croyiez que le gouvernement était assez faible pour laisser place à cedit Islam. Aujourd'hui, vous vous battez contre l'Islam simplement. L'ingérence du groupe la Meute lors du référendum sur le cimetière ; monsieur Beaudry, expliquez-moi: qu'est-ce que la Meute venue y faire ? Ce n'est pas de l'Islam radical ! Vous isolez les musulmans augmentant donc les risques de radicalisation. Vous créez ce que vous redoutez tellement. De plus, vous confirmez l'idée de certains membres de la Meute qui se confortent avec d'autres gens qui pensent comme eux, les poussant vers le passage à l'acte et à la radicalisation. Votre groupe est toxique, dangereux et ignorant.

Le groupe la Meute a perdu sa vocation. Vous défendez la liberté d'expression, vous avez fait une plainte à la Commission des Droits de la Personne. Sachez, Monsieur Beaudry, que j'ai aussi porté plainte contre le groupe la Meute, après avoir été témoin de certains membres qui déposaient du bacon à côté des produits halals des épiceries et qui se montaient à entrer dans celles-ci avec des battes de baseball pour détruire ces produits. Vous évoquez la liberté d'expression, mais ne comprenez rien à celle-ci. Vous la brimez depuis tellement de temps avec les membres de votre groupe et il faut maintenant vous dénoncer avant que vous empiriez la situation.

Monsieur Beaudry, en fermant cette lettre je reprendrai vos mots de la conférence de Rimouski du 1er août dernier : «instruisez-vous».

LIRE AUSSI
»
L'ex-député fédéral Claude Patry joint La Meute
» Cimetière à Saint-Apollinaire: un rejet «choquant» pour le Centre islamique de Québec
» BLOGUE Le processus actuel de consultation publique à Québec est une farce

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost