LES BLOGUES

Du vrai changement: un gouvernement juste et ouvert

18/06/2015 11:30 EDT | Actualisé 18/06/2016 05:12 EDT

Après 10 ans avec Stephen Harper au pouvoir, rien ne va plus à Ottawa. Lorsqu'il a été élu la première fois, il nous avait promis l'imputabilité, l'honnêteté et un gouvernement fondé sur des principes. Mais, d'année en année, Stephen Harper nous a donné de la partisanerie et de la politique de bas étage. Il a brisé sa promesse en nommant 57 sénateurs et gaspillé plus de 750 millions de dollars sur des publicités gouvernementales partisanes. Par ailleurs, il est de plus en plus intolérant face aux avis dissidents et déconnecté des Canadiennes et des Canadiens.

C'est inacceptable. Et c'est la raison pour laquelle j'ai dévoilé cette semaine un plan global pour corriger la situation - un plan pour du vrai changement. Notre plan libéral rétablira l'ouverture et la responsabilisation et il modernisera le mode de fonctionnement du gouvernement.

Il s'appuie sur des mesures déjà mises en œuvre - mais il va beaucoup plus loin. Il y a deux ans, les libéraux ont pris les devants en publiant leurs dépenses en ligne. Et depuis ce temps, tous les autres partis ont suivi notre exemple. L'an dernier, j'ai exclu tous les sénateurs du caucus libéral - une mesure concrète pour mettre fin à la partisanerie et au favoritisme qui affligent le Sénat. Ces mesures sont un exemple du type de valeurs que j'apporterai au bureau du premier ministre.

Nous avons mis sur pied un ambitieux programme en faveur du changement qui s'appuie sur une idée simple : un gouvernement transparent est un bon gouvernement.

Premièrement, nous ferons de la transparence un principe fondamental de notre gouvernement. Nous réduirons les frais relatifs aux demandes d'accès à l'information, tout en élargissant la portée de la loi pour qu'elle s'applique aux bureaux des ministres et du premier ministre. Nous veillerons à ce que toutes les informations et les données du gouvernement soient automatiquement accessibles et nous faciliterons l'accès qu'ont les Canadiennes et Canadiens à leurs renseignements personnels.

Deuxièmement, nous donnerons une voix plus forte aux Canadiennes et aux Canadiens à Ottawa. Nous renforcerons le rôle des députés, favoriserons les votes libres et améliorerons la période des questions pour la rendre pertinente. Par ailleurs, nous réformerons le Sénat; au lieu de promettre avec cynisme de faire l'impossible ou chercher à se chicaner avec les provinces à propos de la constitution, nous mettrons fin à la partisanerie au Sénat tout en poursuivant le véritable changement que notre parti a entamé il y a deux ans.

Troisièmement, nous tenons à ce que les élections soient ouvertes et équitables. Nous nous assurerons que l'élection fédérale de 2015 soit la dernière à utiliser le système uninominal majoritaire à un tour.

Nous consulterons les Canadiennes et les Canadiens au sujet des réformes électorales - comme les bulletins de vote hiérarchisés, la représentation proportionnelle, le vote obligatoire et le vote en ligne - et nous déposerons un projet de loi sur la réforme électorale dans les 18 mois suivants notre élection. Nous interdirons également les publicités partisanes qui gaspillent les fonds publics, nous imposerons des peines plus sévères en cas de fraude électorale, et nous comblerons les lacunes relatives au financement politique.

Quatrièmement, nous nous assurerons que la prise de décisions basée sur des faits est un principe directeur de notre gouvernement, en utilisant des données, et non l'idéologie partisane, pour orienter les politiques publiques. Nous rendrons Statistique Canada entièrement indépendante et nous rétablirons le formulaire détaillé du recensement obligatoire. Un gouvernement libéral laissera la science - et les scientifiques - s'exprimer, même lorsque la vérité dérange.

Finalement, nous donnerons de meilleurs services aux Canadiennes et aux Canadiens. Notre plan changera la relation entre les citoyens et leur gouvernement : il garantira l'égalité des sexes dans toutes les nominations gouvernementales, y compris celles au cabinet; il effectuera de profonds changements au sein de l'Agence du revenu du Canada pour la rendre plus accessible; et il ouvrira le gouvernement aux Canadiennes et Canadiens en leur permettant à tous de participer à l'élaboration des politiques publiques en ligne.

Aujourd'hui, si vous êtes un ancien combattant à la recherche de prestations; si vous avez été licencié et avez besoin d'aide; si vous cherchez des renseignements additionnels pour remplir votre déclaration d'impôts; si vous désirez simplement qu'on livre le courrier à votre domicile - ce gouvernement n'a aucune intention de vous venir en aide.

Cela doit changer.

Les mesures que les libéraux ont dévoilées sont des étapes importantes vers une démocratie plus ouverte et transparente. Dans l'ensemble, notre plan pour du vrai changement jettera une lumière nouvelle sur le gouvernement tout en assurant qu'il s'emploie à servir celles et ceux qu'il représente : les Canadiennes et Canadiens.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les controverses du Sénat

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter