Julie Niquette

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Julie Niquette
 

Les arbres bleus de Charlevoix, de Maryse Rouy

Publication: 06/12/2012 15:06

Un jour, marchant sur le bord du fleuve, Maryse Rouy, l'auteure, a eu l'idée d'écrire une histoire sur une femme recluse dans une maison isolée pour créer une œuvre.

Cette femme, c'est Claire. Jeune trentenaire ayant fait sa marque à titre de réalisatrice adjointe, elle obtient une subvention pour créer seule un documentaire sur Isidore Beaulieu, un peintre québécois. Il est l'artiste derrière les toiles mettant en scène une femme belle, mais triste, entourée d'arbres bleus. Habitant Montréal, Claire quitte ses amis Florence et Marc, qui partiront incessamment mettre sur pied un dispensaire au Mali, et son amoureux Jean-Louis qui la visitera prochainement. Elle compte vivre seule dans la maison voisine du peintre décédé, dans Charlevoix, pour s'imprégner de cet univers et mener à bien son projet. Cette maison, louée pour quelques semaines, est située devant le fleuve et offre une vue imprenable. Elfie, la chienne de Claire, vivra cette aventure avec elle et sera sa seule compagne.

style="float:


Rapidement, malgré la passion que l'histoire et les peintures de l'artiste évoquent chez la jeune femme, la solitude devient lourde et insoutenable. Elle prend la décision de quitter Charlevoix et de retourner à Montréal, chez elle, aux côtés de son amoureux Jean-Louis. Un matin, avant son départ, elle reçoit une lettre qu'elle n'attendait pas, une lettre brève et incompréhensible. Ces quelques mots, bien que peu nombreux, changeront tout. Ils viendront bouleverser les bases de sa vie.

Contre toute attente, cette maison isolée de Charlevoix deviendra un refuge pour Claire et Elfie. Introspection, réflexions, questionnements, douleur, trahison et non-dits seront au cœur des pensées et des préoccupations de la trentenaire. Un chagrin indicible sera l'occasion pour elle de se redéfinir, de revenir à ses désirs propres. La distance deviendra salutaire pour la reconstruction.

Les arbres bleus de Charlevoix, c'est une histoire contemporaine intéressante. Certaines longueurs et répétitions composant le roman permettent aux lecteurs et aux lectrices de ressentir ce à quoi pourrait ressembler un quotidien vécu en solitaire, quand cela est loin d'être notre nature. Toutefois, à l'occasion, des chapitres plus courts auraient été souhaités. Par moment, les nuances mises ça et là par l'auteure sont l'opportunité d'éprouver à notre tour la lourdeur des émotions et de la peine vécues par Claire. Et que dire de la première de couverture du livre : elle est d'une grande beauté!

Heureusement pour Claire, « le temps viendra où le noir des arbres s'éclaircira jusqu'à reprendre une teinte d'un bleu léger et lumineux. » Comme quoi, même lorsque la vie nous offre un cadeau mal emballé, l'espoir renaît...

L'auteure :
Maryse Rouy est l'auteure de plus de vingt-cinq livres, dont la populaire série Une jeune femme en guerre.

 
Suivre Le HuffPost Québec