LES BLOGUES

«La méthode Tools», par Phil Stutz & Barry Michels (Éditions Robert Laffont)

28/03/2013 10:49 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT
Courtoisie

Rares sont les passionnés de livres qui n'ont pas encore entendu parler de ce titre. Il n'y a pas de doute, ce best-seller international fait couler beaucoup d'encre partout dans le monde.

Les auteurs de ce phénomène éditorial déjà traduit en trente-cinq langues, Phil Stutz et Barry Michels, sont deux psychothérapeutes américains. Afin de répondre aux besoins de leurs patients qui souhaitaient obtenir des solutions agissant sur leurs problèmes rapidement, ils ont créé cinq outils donnant accès à une force supérieure. Ceux-ci reposent sur les solutions et font fi du passé. Il s'agit de l'inversion du désir, de l'amour actif, de l'autorité intérieure, du flux de gratitude et de la mise en danger. Ils sont présentés clairement dans ce livre. Les explications demeurent simples, de manière à ce que le lecteur puisse appliquer la méthode aisément.

Pourquoi mettre cette méthode en application? Messieurs Stutz et Michels ont la réponse. «La plupart des gens ne voient pas l'avenir comme une chose qui leur appartiennent et qu'ils peuvent perdre. Cela change dès que l'on fait un usage régulier des outils.» Effectivement, pour avoir testé le flux de gratitude, il semble qu'il permet de focaliser rapidement nos pensées sur le positif. Par conséquent, la situation qui pose problème devient moins envahissante. On peut ainsi se concentrer sur ce qui compte vraiment.

style="float:

Également, les auteurs parlent de force intérieure: «La force intérieure ne vient qu'à celui qui, face à l'adversité, accomplit un mouvement en avant.» Les outils donnent donc l'élan pour se mettre en marche et faire le pas, selon les explications des deux psychothérapeutes.

Il est clair que les auteurs ont voulu, avec La Méthode Tools, fournir aux lecteurs des solutions leur permettant d'acquérir davantage de joie et de confiance en leur potentiel. Les cas présentés l'illustrent bien, et ce, sans mettre de côté les difficultés rencontrées par les patients et la nécessité d'être assidu et persévérant dans l'utilisation des outils.

Le ton utilisé par les deux psychothérapeutes demeure toujours accessible. Messieurs Stutz et Michels se livrent à de nombreuses occasions à travers ces 336 pages. Monsieur Michels n'hésite pas à démontrer sa difficulté, à un certain moment de sa vie, à croire fondamentalement en ces outils. À cet effet, en ce qui a trait au besoin d'être accepté, les auteurs expliquent: «Nous avons tous tendance à nous laisser inhiber par la soif d'approbation. Les auteurs de ces lignes ne font pas exception. Nous, psychothérapeutes, sommes des êtres comme les autres, et il est humain de vouloir sentir que nos patients nous trouvent brillants.»

Un chapitre entier est consacré à expliquer notre tendance à abandonner, à cesser prématurément d'utiliser un truc qui fonctionne et facilite notre vie. C'est la différence entre être un consommateur et un créateur, selon les auteurs. Ils en parlent abondamment dans le chapitre intitulé «La mise en danger». Ils y proposent même un outil pour nourrir cette volonté vacillante. À mon sens, cet élément constitue une distinction importante et utile pour le lecteur.

Certains seront sceptiques quant à l'idée de mettre en application des trucs qui comptent sur l'aide de forces supérieures, moi la première. Toutefois, les auteurs précisent justement: «Tu obtiens des résultats. Parfois, il n'y a que ça qui compte.» Dans la même veine, on ajoute plus loin qu'«en matière de réalité spirituelle, chacun de nous est sa propre autorité.»

À lire, si vous avez envie de découvrir une nouvelle façon d'accueillir les obstacles qui paralysent votre vie.

Les auteurs:

Phil Stutz: Il possède un doctorat en médecine. Il exerce comme psychiatre depuis 1982.

Barry Michels: Il est diplômé en lettres, en sciences humaines et en droit. Il est titulaire d'un master en travail social. Il travaille comme psychothérapeute depuis 1980.