LES BLOGUES

Situation délicate : Plus habillé que son patron, bon ou mauvais ?

14/08/2013 12:23 EDT | Actualisé 14/10/2013 05:12 EDT

Situation délicate :

Dans le monde du travail, il y a une règle non-écrite qui veut que l'on ne doit pas être plus habillé que son patron. Par exemple, si j'aime porter une cravate et que mon patron en porte rarement, je ne devrais pas en porter une.

Que pensez-vous de cette règle non-écrite?

Solution(s) :

Vous avez raison. Il existe effectivement une règle non-écrite, qui recommande de ne pas se vêtir à un niveau plus élevé que son supérieur. Simplement dit, se vêtir plus formellement que son boss pourrait être perçu comme ayant la prétention de dire : "Je suis meilleur que vous".

La seule exception, où être plus habillé que son patron est acceptable est, lorsque son supérieur s'habille à l'encontre de ce qui est respectable ou attendu dans son poste ou selon son secteur d'activités.

En général, l'étiquette valorise l'uniformité. Ainsi, dans le milieu de travail, on adhère au code vestimentaire de la société pour laquelle on travaille. Cette égalité vestimentaire permet d'évaluer chaque employé pour ce qu'il a à contribuer; ce qu'il dit et fait et non pour ce qu'il porte.

Lorsqu'on suit les lignes de conduite, incluant celles d'un code vestimentaire non officiel, on démontre notre volonté de faire partie de l'équipe.

Que cela nous plaise on pas, on nous juge par ce que l'on porte. Choisir de s'habiller différemment du reste de l'équipe, à un cran au-dessus de son patron, apportera plus d'attention vers vous; positive, négative et/ou de l'inconfort. Chose certaine, vous ne passerez pas inaperçu. Cette allure différente pourrait aussi faire jaser dans votre dos.

Premièrement et avant tout on s'habille pour son client.

Voilà le message principal que je véhicule lors de mes conférences et coaching Habiller pour réussir.

On doit s'habiller pour faire rayonner les produits et services que l'on représente. Ainsi, le choix de porter une cravate ou pas dépend de ce que vous faites comme travail et de qui sont vos clients.

Si vos clients sont veston/cravate, et que votre patron est du type chemise à manches roulées quand il est dans le bureau, je vous recommande de laisser vos cravates de côté pour vos journées à l'interne. Gardez-en une dans un tiroir ou dans votre voiture. Le moment venu d'aller rencontrer un client, enfilez-la pour compléter votre tenue visite client.

Il ne s'agit pas ici de vous recommander de ne pas porter ce que vous aimez mais bien d'éviter d'être marginalisé et remarqué pour votre style vestimentaire au lieu de vos habiletés et compétences professionnelles. Il ne s'agit pas non plus de cloner la tenue de votre patron mais bien de démontrer que vous faites partie de l'équipe et que vous respectez la hiérarchie organisationnelle.

Bon succès dans votre carrière et n'hésitez pas à me réécrire si vous avez d'autres questions.

Vous vivez une situation délicate? Écrivez-moi, je vous répondrai promptement. Vous aimeriez d'autres solutions? Aimez ma page Facebook, visitez mon site web, ou suivez-moi sur Twitter. Vous préparez une conférence? Il me fera plaisir d'éclairer votre groupe sur l'étiquette professionnelle ou sociale. À votre service.

Les «oups vestimentaires» des stars