LES BLOGUES

Situation délicate: cinq règles pour bien vivre avec son chien et son chat

08/10/2014 03:38 EDT | Actualisé 08/12/2014 05:12 EST

Situation délicate :

Bien que Statistiques Canada ne recueille pas de donnée sur le nombre d'animaux de compagnie dans notre pays, nous pouvons tous constater que nous co-existons avec de plus en plus de chiens et de chats. On les voit partout; au centre d'achats, dans les autos et même dans certains restos.

Les conséquences? Nous avons de plus de situations délicates autour de l'intégration de la compagnie canine et féline, dans nos quotidiens.

Voici donc cinq lignes directrices de la « toutoutiquette », traduction libre de l'anglais « petiquette ».

Solution(s) :

1. Vous êtes le responsable de votre animal.

Comme avec vos enfants, vous êtes pleinement, à cent pour cent garant du comportement de votre animal, à tout moment : à la maison, en visite ou en promenade, peu importe ce que les autres, humains ou animaux, font.

Même si votre chien mange vos devoirs, vous êtes le responsable. Quoique de nos jours, il aurait toute une indigestion s'il ingérait votre tablette...

Renseignez-vous et adoptez les exigences de votre municipalité pour la garde, le contrôle et le soin de votre animal.

Disposez des excréments de votre animal dans les endroits appropriés, les toilettes ou à la poubelle.

Assurez-vous que votre compagnon à quatre pattes est à jour avec ses vaccins et est sans puces.

Pour bien intégrer votre animal dans la société, inscrivez-vous, avec votre animal, à des séances de dressage.

Avant de quitter la maison et d'interagir avec les autres, en dehors de votre famille, votre chien doit obéir aux commandements de base: « Stop », « Assis », « Debout » « Ici », et « Reste ».

Situation délicate : le chien de votre voisin aboie toute la journée, tard le soir ou tôt le matin, fait pipi sur votre pelouse, dans vos fleurs ou détruit votre propriété.

Solution: Utilisez un processus graduel.

• Informez votre voisin. Idéalement, vous le faites face-à-face. Cette première conversation a un ton amiable et non menaçant.

« Bonjour Paul. Je ne sais pas si tu es au courant, mais Fido semble tout à fait désemparé quand vous êtes au travail. Il aboie pour la majorité de la journée. Ce serait bien si tu pouvais y voir. »

Si vous ne jasez pas régulièrement avec ce voisin ou que vous avez des horaires qui ne vous permettent pas de vous croiser, placez une note, avec vos coordonnés, dans sa boîte aux lettres.

• Si la situation n'est pas résolue, impliquez vos autres voisins.Chacun de votre côté, documentez les jours et les heures d'aboiement ou de perturbations. Présentez ensuite le résumé des faites à votre voisin.

• En dernier recours, sollicitez l'appui des responsables de la ville pour faire respecter le règlement pour les animaux domestiques.

2. Informez vos visiteurs de la présence de votre animal de compagnie.

Quand vous recevez, avisez vos invités, avant leur arrivée, que vous partagez votre chez vous avec un chat ou un chien.

Certains seront ravis. D'autres seront peut-être mal à l'aise pour cause d'un traumatisme à l'enfance. Quelques-uns seront allergiques tandis que certains ne sont tout simplement bien en présence de ces bêtes à quatre pattes.

Situation délicate : Votre chien aime lécher, mordiller ou sauter sur les invités pour les accueillir.

Solution : Inscrivez-le dans un cours d'obéissance. Occupez-le à l'extérieur ou dans une autre pièce, avec une friandise ou un jouet.

Ne laissez pas votre chien mendier lorsque vous êtes à table.

3. Si vous faites du télétravail, n'annoncez que vous avez de la compagnie à quatre pattes.

Lorsque vous participez à un appel d'affaires de la maison, vos collègues ou clients ne devraient pas se douter de la présence de piton ou de minou à vos côtés, à moins que ce ne soit la journée « Emmenez votre animal de compagnie au boulot ». « Quoi? » vous dites. Oui, ça existe.

Situation délicate : Votre chien, qui est déjà dans une pièce séparée, aboie pendant que vous êtes en conférence de groupe.

Solution : Ne l'intégrez surtout pas dans la conférence. Ne le présentez pas au groupe. Si ce n'est déjà fait, placez votre téléphone ou vidéo en sourdine. Excusez-vous en message privé auprès de l'hôte de la réunion. Apaisez votre animal. Retournez à l'appel tout en informant l'hôte.

4. Ne présumez pas que votre animal de compagnie est le bienvenu.

Lorsque vous êtes invité, pour quelques heures ou pour un week-end, même si celui qui vous reçoit a un animal, ne supposez pas que votre petit toutou ou gros matou peut vous accompagner.

La règle est simple : animal et même enfant ainsi que conjoint, s'ils ne sont pas nommés dans l'invitation, ils ne sont pas bienvenus. Vous êtes dans le doute? Informez-vous.

Avant de décider d'emmener votre fidèle compagnon à quatre pattes, assurez-vous que votre animal passe le test de politesse. Il est :

• propre.

• soigné.

• sent bon.

• à l'aise dans un nouvel environnement.

• aime faire connaissance avec de nouvelles personnes et d'autres animaux.

Et vous, arrivez avec votre trousse toutou; sa laisse, des lingettes désinfectantes pour les dégâts, votre serviette pour essuyer les pattes et le poil humides, un bol pour l'eau, un jouet, une friandise ainsi que votre nécessaire pour ramasser les crottes.

Situation délicate : En visite, votre animal de compagnie a un accident en visite.

Solution : Excusez-vous. Nettoyez son dégât. Jetez le « tas » dans l'endroit désigné. Prenez les dispositions nécessaires pour payer le nettoyage professionnel. Rassurez votre animal de compagnie. Réfléchissez; peut-être que c'est le moment de quitter.

Généralement, les chats préfèrent rester chez eux. Ils n'aiment pas trop les nouveaux endroits. Si vous décidez qu'il vous accompagnera, transportez-le dans une cage et laissez-y pendant votre visite. Il sera sécurisé dans cet environnement compact. Sinon, il pourrait être nerveux et uriner dans la maison de votre ami.

5. Lorsque vous allez prendre votre marche, soyez un proprio canin courtois.

Partez toujours avec sa laisse, quelques sacs et peut-être même des gants.

Une bonne longueur de laisse est l'équivalent de votre taille. La laisse veillera également à ce que votre chien soit à l'abri des voitures ou des objets dangereux comme une bouteille de vitre cassée.

Quand la nature se manifeste, respectez tous les règlements. Il fait ses besoins, vous ramassez dans un sac, vous faites un noeud et jetez le tout dans le récipient approprié.

Ne laissez pas votre chien uriner sur un terrain privé ou même sur les pelouses publiques. Les structures verticales solides, comme des lampadaires ou la traditionnelle borne-fontaine, sont mieux que les buissons et les arbres.

Même si vous êtes sûr que votre chien sera civil, demandez toujours la permission à l'autre propriétaire avant que vos chiens se saluent. Demandez également à un parent quand votre tout-poilu veut rencontrer un tout-petit.

« Bonjour! Est-ce qu'ils peuvent se saluer? » Respectez même un non subtil. N'insistez pas.

Ne donnez jamais de friandise à un autre chien sans d'abord demander la permission à son maitre.

Ne disciplinez jamais les animaux des autres. Parlez au propriétaire; vous n'êtes pas la « police pitou ».

Situation délicate : Un autre chien ne cesse de flairer et renifler le derrière de votre chien.

Solution : Bien que ce scénario vous fasse rougir ainsi que l'autre propriétaire, laissez-les. C'est correct; tout simplement de la communication canine. Vraiment? Regardez et apprenez.

Et si les rôles sont inversés, ne disciplinez pas votre chien en tirant sur sa laisse. Cette technique pourrait contrarier les nouveaux copains qui passeraient rapidement d'amis à ennemis.

Que vous préfériez les pitous poilus, les minous aux jolis minois ou les êtres humains, restez calme et contribuez à notre harmonie collective.

Évitez de faire gaffe en vous procurant le nouveau livre de Julie, Quoi dire, comment faire et quand? publié chez Béliveau éditeur. Écrivez à Julie, aimez sa page Facebook, visitez son site web, ou suivez-la sur Twitter. Vous préparez une conférence ? Téléphonez-lui au 613.292.9526. Elle vous préparera une activité de formation dynamique, qui fera rayonner toute votre équipe

9 animaux qui se prennent pour des humains