LES BLOGUES

Situation délicate : votre guide pour toaster la nouvelle année

31/12/2014 02:45 EST | Actualisé 02/03/2015 05:12 EST

Situation délicate :

D'ici quelques heures, vous direz « Adieu 2014 et bonjour 2015 » en portant un toast à la nouvelle année.

Cette tradition du Nouvel An n'est pas du tout reliée au trinquage suggéré par la Famille Soucy « Amie Julie, amie Julie, lève ton verre, lève ton verre... au front ti-bus, au nez ti-bus, au menton-bus, au toton-bus, au ventr-ibus, au sexi-bus, et glou... et glou...et glou... » , mais plutôt à boire en l'honneur de la nouvelle année qui s'annonce.

Je sais que vous connaissez cette célèbre toune de notre folklore québécois, mais savez-vous comment « toaster » ?

Solution(s) :

Voici votre guide pour le toast du Nouvel An : ses origines, à faire et à éviter.

1. Les origines

Les origines du toast sont attribuées à une pratique romaine du 17e siècle. Avant de servir un vin de moins bonne qualité, un morceau de pain bien grillé était placé au fond des verres. Cette petite rôtie absorbait les arômes indésirables et diminuait l'acidité du vin.

Le tintement des verres qui s'entrechoquent est associé aux rituels d'empoisonnements médiévaux. Les conquérants frappaient délibérément leurs verres l'un contre l'autre, assez fort pour que les vins débordent dans le verre de leur contrepartie. Des regards soupçonneux s'échangeaient pour valider les intentions de l'autre. Si son opposé buvait allègrement, il savait qu'il n'avait pas été empoisonné.

2. Cogner des verres ou pas?

Bien que le son de verres en cristal fin soit mélodieux et que le son de verres cognés l'un contre l'autre pourrait dissiper les mauvais esprits, ce n'est pas de bon augure pour votre hôte. Ce rituel pourrait être dangereux, voire même coûteux, si les verres craquent ou éclatent.

Pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, où vous célébrez avec des amis, et non pas vos ennemis, il n'est pas de mise d'entrechoquer vos verres. Tous présents ont des intentions de paix. N'est-ce pas? Donc, par considération pour votre hôte, ne cognez vos verres.

3. Comment proposer un toast, quand vous êtes l'hôte

L'hôte est toujours celui qui offre le premier toast.

Préparez-vous à l'avance. Votre objectif est de porter un toast qui se concentre sur l'occasion, souligne la présence de vos invités, est simple, bref et vient du cœur.

Avant de débuter, assurez-vous que tous vos invités aient un verre.

Situation délicate: Certains de mes invités ne boivent pas d'alcool. Dois-je quand même leur servir un verre de champagne?

Solution(s): Non. Bien que de nombreux hôtes servent le traditionnel nectar pour le toast, il est parfaitement acceptable d'inaugurer la nouvelle année avec une boisson non alcoolisée tel un jus de fruits, de l'eau pétillante ou même plate. Ce toast cérémonial mise sur la convivialité de la fête et non pas sur la boisson.

Si vous avez décidé de servir du champagne, sabrez votre bouteille avec un verre. Cette divertissante astuce vient de nos amis du Huffington Post France. J'adore cette fine musique et pop!, en douce.

Rassemblez vos invités et obtenez leur attention. Ne sifflez pas et n'utilisez pas d'ustensile pour taper sur votre verre. C'est tout simplement grossier.

Si votre groupe est éparpillé dans la maison, obtenez le soutien de quelques amis. Demandez-leur de rassembler le groupe dans la pièce maîtresse. Demandez ensuite à vos aides de se placer aux coins de la pièce. Lorsque vous irez à l'avant, ils dirigeront vos invités dans votre direction.

Commencez avec « Mesdames et messieurs, votre attention s'il-vous plaît ». Si les conversations persistent, répétez et plus fort.

Lorsque vous avez l'attention de tous, faites votre toast.

4. Comment porter un toast avec son verre

• Tenez votre verre dans votre main droite.

• Tenez-le par la tige. Ne caressez pas le bol du verre. Si vos doigts sont souillés, car vous avez mangé quelques amuse-gueules; il pourrait salir votre verre, influer l'odeur du vin ainsi que sa température.

• Levez votre verre; entre votre épaule et votre sourcil.

• Apportez votre verre vers le centre du groupe; debout dans une salle bondée ou assis autour d'une table lors d'une fête intime.

• Souriez. Établissez un contact visuel avec autant de personnes que possible.

• Répondez avec l'expression de votre hôte: « Santé! », « À 2015! » « À la nouvelle année! ». Ou, quelle est votre expression favorite pour toaster? J'aimerais bien la connaître écrivez-moi.

• Prenez une gorgée et profitez du moment.

Situation délicate: Je suis honoré, toasté, par mon hôte. Dois-je boire?

Solution(s): Non. On ne boit pas à soi tout comme on ne s'applaudit pas.

Il suffit de sourire, d'établir un contact visuel avec les invités et dire « Merci ».

5. Comment proposer un toast de remerciement à votre hôte

Un toast de remerciement est généralement effectué par un invité, vers la fin de la célébration, au moment du dessert.

Pour le réveillon du 31 décembre, quand l'heure de la fin peut être imprévisible, il est acceptable de proposer un toast à son hôte, juste après qu'il ait fait le sien.

Vous voulez en savoir plus sur les traditions du Nouvel An? Lisez ce billet de blogue.

Bonne Année! Je vous offre mes meilleurs souhaits, de la joie dans votre cœur, santé et bonheur. Que 2015 soit la plus belle des plus belles.

2014-12-31-NewYear2015FR.jpg

Vous avec une situation délicate? Écrivez à Julie, aimez sa page Facebook, visitez son site web, ou suivez-la sur Twitter. Évitez de faire gaffe en vous procurant son nouveau livre, Quoi dire, comment faire et quand? publié chez Béliveau éditeur. Vous préparez une conférence ? Elle vous préparera une activité de formation dynamique, qui fera rayonner toute votre équipe.

VOIR AUSSI:

10 bonnes raisons de ne pas prendre de résolutions cette année

Abonnez-vous à la page Facebook du HuffPost Art de vivre
Suivez le HuffPost Art de vivre sur Twitter