Julie Blais Comeau

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Julie Blais Comeau
 

Situation délicate: Le party de bureau

Publication: 28/11/2012 10:21

Heureusement, en matière de party de bureau, les professionnels d'aujourd'hui ont appris de leurs prédécesseurs. Les chances que vous preniez deux collègues, en flagrant délit, à se photocopier le postérieur sont minces.

De nos jours, rares sont aussi les photos d'employés avec l'abat-jour sur la tête.

Mais qu'en sont-ils des textos, tweets ou tags qui défileront pendant et après la célébration? Seront-ils dignes des valeurs de votre employeur?

Pour vous permettre de rayonner positivement pendant et après la célébration, voici quelques lignes directrices et des solutions aux situations délicates du party de bureau des fêtes.

1. Participez... avec une cote G

Votre présence n'est pas une option. Elle est requise. Vous n'êtes pas obligé d'être le premier arrivé ou le dernier à quitter, mais vous devez y aller. Même si c'est une activité sociale vous êtes quand même invité à titre d'employé. Ne pas y aller serait mal perçu -- voire même un manque de respect.

On a organisé des activités? Participez! Chantez et dansez, ou du moins essayez le 'Gangnam style' si on vous y invite. Ne soyez pas celui ou celle qui se tient en retrait et qui fait la moue.

Pour êtes certain de ne pas faire de gaffe, imaginez-vous dans une téléréalité. L'épisode sera visionné à la première heure demain, par Madame P.D.G. Vos paroles et vos gestes devraient convenir à un public 'Pour tous'.

2. Allez-y mollo

La conversation devrait être légère avec l'air de la fête. Ce n'est pas le moment de brasser de grosses affaires avec grand patron. Vous ne savez pas de quoi jaser? Remémorez-vous les bons coups et les objectifs atteints, de l'année. 'Quels sont vos plans pour le temps des fêtes?' ouvrira bien la conversation avec qui que ce soit.

Quand le plaisir rencontre les affaires, gardez votre consommation d'alcool à 0.05 soit un ou deux verres.

Situation délicate : Une collègue a trop bu et elle est en train de faire une gaffe.

Solution : Si c'est une collègue qui est dans votre cercle de proches, invitez-la à vous suivre, loin du groupe. Faites les arrangements afin qu'elle retourne chez elle de façon sécuritaire. Si nécessaire, raccompagnez-la vous-même. Si vous n'êtes pas un proche de la personne, évitez-la. Laissez les employés, responsables ou des ressources humaines, s'en charger.

Ne vous entretenez pas seulement avec ceux qui sont dans votre équipe de travail habituelle. Présentez-vous aux gestionnaires seniors. C'est votre chance d'augmenter votre profil avec les dirigeants. Attention, ici aussi la modération a bien meilleur goût.

Situation délicate : Un petit groupe placote sur la tenue de l'épouse de votre patron.

Solution : En tout temps, pour le commérage, passez votre tour. En anglais commérage est 'gossip'. Il contient le mot 'go' et c'est ce que vous devriez faire. Quitter le groupe poliment et dirigez-vous vers le buffet.

La modération s'applique aussi aux parfums. Peu suffit.

3. Respectez l'invitation

Si l'invitation ne mentionne pas que vous pouvez être accompagné, vous y allez seul. Arriver accompagné pourrait être embarrassant et stressant ; pour vous, votre invité ainsi que les organisateurs.
Si l'invitation a la mention 'accompagné(e)', vous avez le choix.

Accompagné, donnez à votre invité les détails de l'invitation, incluant le code vestimentaire. Pendant le trajet vers la célébration, donnez des informations sur vos collègues, pour l'aider à se familiariser avec ceux et celles qui seront présents. Présentez votre invité à tous ceux avec qui vous jasez. Ne les laissez pas dans le doute à se demander : 'est-ce son épouse ou...?

Situation délicate : Votre conjoint oubli toujours de vous présenter.

Solution: Rappelez-vous le célèbre slogan de Nike: faites-le! Attendez un moment opportun dans la conversation et présentez-vous en ajoutant votre lien relationnel. « Bonjour, je suis Margarita Laframboise, la conjointe de Tom Collins. »

4. Profitez des tête-à-tête et non des fonds de tête (tête penchée vers le bas à regarder son petit écran)

De plus en plus d'employeurs demandent à leurs employés de laisser la techno de côté pour festoyer. Ainsi, moins branchés, les employés ont la chance de vraiment se 'connecter'. Si votre compagnie vous laisse célébrer avec vos gadgets, assurez-vous de toujours demander la permission avant de prendre des photos et d'ensuite les afficher.

Situation délicate : Votre collègue a affiché une photo compromettante de vous sur sa page facebook.

Solution : Fermement mais poliment, demandez-lui d'immédiatement retirer cette photo. Il est toujours approprié de s'informer au preneur de photo de ce qu'il compte en faire. Si vous préférez, c'est aussi correct de poliment refuser d'être photographié.

5. Ne compétitionnez pas avec l'arbre de Noël

Oui, c'est la saison des brillants et des bonshommes de neige. Mais, il vaut mieux laisser vos cardigans de scène hivernale et vos hauts décolletés pour les fêtes en famille et plus intimes. Soyez conscients que vos vêtements guident le regard des gens. Vos choix vestimentaires influencent aussi la perception de votre compétence professionnelle.

Suivez le code vestimentaire indiqué sur l'invitation ou informez-vous. Généralement, pour les activités après les heures de bureau, maintenez votre tenue de jour et ajoutez-y un accessoire festif, tel : un bijou, une cravate ou des chaussures de soirée. Votre oreillette, qui clignote, ne compte pas.

6. Remerciez

Allez voir votre parton ou la personne séniore et remerciez-la. C'est une bonne occasion d'échanger un peu, un à un. Attention de ne pas la monopoliser. Les autres aussi veulent leur tour.
Envoyez une note de remerciements aux organisateurs. Ce geste propagera la gratitude et l'appréciation dans le bureau.

7. Honorez vos paroles

De retour au poste, maintenez tous les engagements que vous avez pris en conversation. Faites le suivi et faites ce que vous avez dit que vous feriez. Vous serez remarqué et valorisé pour votre intégrité.
Même si le party de bureau n'a pas d'ordre du jour, il a quand même un but : votre rayonnement positif. Rappelez-vous, le mot-clé dans party de bureau est : bureau.

Vous vivez une situation délicate ? Écrivez à Julie, elle vous répondra promptement. Retrouvez-la aussi sur Facebook et Twitter.

 

Suivre Julie Blais Comeau sur Twitter: www.twitter.com/EtiquetteJulie

Suivre Le HuffPost Québec