LES BLOGUES

10 conseils de communications parents/école pour la rentrée scolaire

C'est la rentrée scolaire pour près d'un million d'élèves au Québec.

30/08/2017 15:15 EDT | Actualisé 30/08/2017 15:15 EDT
BraunS

C'est la rentrée scolaire pour près d'un million d'élèves au Québec. Au minimum, un million de parents seront en communication avec les 60 000 enseignants qui inspireront leurs enfants.

Imaginez toutes les situations dans la vie d'un enfant de l'ère de l'éclatement des familles, de la diversité culturelle et des communications digitales?

Aye, yay, yay!

Un petit coucou pour annoncer les détails de la garde partagée avec son ex. Une demande d'amitiés pour savoir « c'est qui » l'enseignant de mon enfant. Une rencontre en personne pour s'assurer que l'enseignante maitrise bien l'EpiPen, car la petite vient d'être diagnostiquée avec une allergie sévère, voire fatale. Un appel parce que Pitou est décédé subitement... Un texto tapé à la hâte car il a oublié son lunch, encore! Multipliez cela par au moins 25 élèves...

Ouf! L'année commence et déjà on peut anticiper un surplus de communications, sans compter toutes celles qui sont superflues.

Sans être un parent « hélicoptère », celui qui « plane » au-dessus de son enfant pour le « diriger » ou « vole » à son secours, un parent engagé dans la vie scolaire de son enfant se doit de respecter les règles de la communication pour assurer l'harmonie dans le triangle de l'éducation: enfant, école et parent(s).

1. Respectez les directives de communication de l'école.

Si les téléphones intelligents ne sont pas bienvenus, ne demandez pas à votre enfant de vous téléphoner ou de vous texter, en sourdine ;-), à l'heure du lunch pour savoir comment il va. Évidemment, il y a toujours des exceptions et dans ce cas, parlez avec la direction de l'école.

2. Suivez les préférences de modes de communication de l'enseignant.

S'il est plutôt « old school » et préfère l'agenda, écrivez dans l'agenda. S'il est techno et a créé un page Facebook et vous demande d'être son « ami » pour rester dans la boucle de la communication de la classe, devenez son « ami ». Le courriel ou un texto n'est pas toujours le meilleur mode. Utilisez votre jugement selon les circonstances.

3. Répondez aux communications dans les délais requis.

Sinon, c'est votre enfant qui en souffre les conséquences. C'est lui qui est mal à l'aise de ce retard.

4. Rappelez-vous que le professeur de votre enfant est un professionnel, une personne et que son temps, comme le vôtre, est précieux.

  • Soyez respectueux. Le vouvoiement est toujours de mise. S'il vous demande de le tutoyer, acquiescez.
  • Utiliser leur nom.
  • Soyez clair et concis.
  • Donnez les coordonnées pour vous rejoindre à la fin de chaque communication.
  • Remerciez-les et ayez des gestes de gratitude. Un "merci" écrit à la main réchauffe toujours le coeur d'un enseignant et le valorise dans sa mission.

5. Enseignez à votre enfant à respecter les limites personnelles de son enseignant et à utiliser son réseau pour trouver des réponses à ses questions.

Quand il a oublié ses devoirs, il peut premièrement s'informer à ses collègues de classe.

6. Comme les parents d'enfants inscrits au hockey, attendez 24 heures si vous êtes en colère.

Attention à votre ton. Soyez patient. Attendez-vous au meilleur de l'enseignant de votre enfant.

7. Ne mettez pas la Direction en c.c. dans tous vos courriels.

Bien sûr, il y a des exceptions et souvent dans ce cas, un appel est probablement préférable.

8. Si vous êtes techno, proposez votre aide pour les communications de la classe; une page Facebook, une infolettre, etc.

Le don de votre temps et de vos talents est une belle façon de collaborer au mieux-être de votre enfant.

9. Participez aux rencontres prévues par l'enseignant et l'école.

C'est pour vous et votre enfant qu'elles sont organisées.

10. Communiquez à vos enfants que l'école c'est important.

Ne programmez pas les rendez-vous de vos enfants pendant les jours et heures de classe. Profitez plutôt des journées pédagogiques pour ces visites. Ne partez pas en vacances et ne revenez pas de vacances avant et après les vacances ou les congés.

Ce billet a été approuvé par une enseignante avec plus de 25 ans d'expérience qui adore la techno. Mon amie depuis 50 ans. Nous nous sommes rencontrées à la maternelle. Bonne rentrée belle amie! Tes élèves et leurs parents sont choyés de t'avoir comme enseignante cette année. xox

Vous vivez une situation délicate? Écrivez à Julie julie@etiquettejulie.com, sur sa page Facebook ou sur Twitter. Procurez-vous ses livres, incluant son dernier Communiquer correctement en affaires à l'ère numérique.