LES BLOGUES

À la recherche de la cure de jouvence

Dans notre recherche de la cure de jouvence, mon chéri et moi avons fait plusieurs changements depuis trois mois, principalement alimentaires.

25/07/2017 09:00 EDT | Actualisé 25/07/2017 10:31 EDT
Hero Images
L'achat d'un forfait, nous permettant un nombre illimité de visites pendant un mois à un centre de yoga chaud.

Dans notre recherche de la cure de jouvence, mon chéri et moi avons fait plusieurs changements depuis trois mois, principalement alimentaires. Nous avons coupé dans le gras, et il faut bien l'avouer, nous en avions en surplus.

Aujourd'hui allégé d'une bonne dizaine de kilos et ayant franchi le cap des 90 jours pour changer nos habitudes, nous avons convenu qu'il était temps de s'attaquer à un autre défi, soit notre innommable immobilisme. Nous sommes tous les deux beaucoup plus à l'aise dans l'exercice du cerveau que dans celui des biceps. Pour illustrer encore mieux la chose, nous sommes ce que l'on pourrait qualifier des patates de sofa.

La première visite a été catastrophique, après trente minutes dans une salle chauffée à plus de 37 degrés nous étions sur le bord de l'évanouissement.

Depuis le début de l'année, nous avons fait quelques tentatives. L'achat d'un forfait, nous permettant un nombre illimité de visites pendant un mois à un centre de yoga chaud. La première visite a été catastrophique, après trente minutes dans une salle chauffée à plus de 37 degrés nous étions sur le bord de l'évanouissement. Et que dire de la honte, puisque ni l'un ni l'autre n'étions dotés de souplesse. Nous regardions avec envie l'élégance d'une femme qui malgré une grossesse avancée, vainquait la loi de la gravité dans des poses nécessitant des gènes de flamant rose. Comble de malheur, une grippe d'homme s'est jetée sur nous. Alors nous nous sommes dit que le yoga chaud n'était pas pour nous et qu'une semaine à 37 degrés près de la mer serait meilleure pour la santé.

Juin est arrivé et j'ai reçu une belle FitBit bleue pour mon anniversaire (voir le billet du 15 juin 2017). J'ai eu la motivation débordante pendant quelques semaines, mais encore une fois le gadget miracle a atteint ses limites et après quelques semaines, mes 10 000 pas par jour ressemblent de plus en plus à des 6000 pas. Il y avait de l'eau dans le gaz.

Cette semaine reprenant les choses en main, j'identifie tout ce qu'il y a de gym à l'ombre du pont Champlain. Je ne suis pas une fervente des appareils de musculations où l'on souffre en solitude. Je préfère les activités de groupe et je souhaitais embrigader mon chéri puisque la motivation à deux est décuplée, alors adieu les entraînements basés sur la danse où les filles étaient majoritaires.

Alors ce dimanche matin, nous sommes parties pour notre première séance de HamFit. J'ai adoré et même si mon corps criait « ARRÊTE! » après 40 minutes, j'ai ralenti et continué.

C'est quoi le HamFit ? Un entraînement de groupe constitué d'un circuit d'une dizaine de stations.

C'est quoi le HamFit ? Un entraînement de groupe constitué d'un circuit d'une dizaine de stations. À chaque station pendant 90 secondes nous travaillons certains muscles et après une pause de 20 secondes nous changeons de station. C'est varié : on flip un gros pneu de camion ou on tire un traîneau sur lequel trône quelques poids ou on court avec un élastique à la taille et notre partenaire tire dans le sens inverse pour ajouter de la résistance. On m'a dit qu'il y a avait des ressemblances avec le CrossFit mais que c'était plus axé sur la puissance et le cardio et moins sur la force.

À la toute fin, nous avons eu droit à la haie d'honneur comme au hockey et nous avons tapé dans la main de chacun des participants en proclamant des Bravo! Good Job!

LIRE AUSSI
»
BLOGUE Quand les souvenirs s'enfuient
» Remonter le fleuve jusqu'à sa bouche ouverte
» La Fitbit, le nouveau Tamagotchis pour adulte