LES BLOGUES

Ne laissons pas cette tragédie nous diviser

05/09/2012 09:52 EDT | Actualisé 05/11/2012 05:12 EST
RDI/CP/QMI

Comme plusieurs d'entre vous je regardais le discours de victoire de Pauline Marois hier soir à Radio-Canada quand tout à coup ... on connaît la suite; un évènement tragique qui nous a tous laissé bouche-bée. Surtout quand on le voit pratiquement se dérouler devant nos yeux, ou du moins on en apprend les détails en même temps que des millions d'autres Québecois, figés eux aussi devant leurs téléviseurs, en même temps que les policiers dans la rue, ainsi que les militants dans la salle. Pour quelques minutes, le Québec au complet a figé.

Nous avons ensuite entendu dire ce que le suspect a dit au sujet des anglophones et plusieurs ont vite sauté aux conclusions et aux hypothèses expliquant ce geste horrible.

C'est le moment où il faut marquer une pause. Ce n'est pas le moment pour pointer quiconque ou quoi que ce soit du doigt. C'est le moment auquel nous devons nous arrêter, s'extirper de la ferveur électorale, oublier notre bagage politique et historique pour pleurer la mort d'un homme innocent qui ne faisait que son travail, qui n'était même pas là pour un rassemblement politique, mais simplement pour gagner sa vie.

Je n'écris pas ceci pour expliquer l'inexplicable, j'écris ceci pour en appeler au discernement et surtout à la compassion de tous les Québecois. Ne laissons pas cet événement nous séparer, ne donnons surtout pas raison à ce psychopathe. Faisons plutôt le contraire, je vous en supplie.

Attentat contre Pauline Marois


Alerte au Métropolis: un homme armé arrêté