Jill Di Donato

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Jill Di Donato
 

La revanche par le sexe, c'est quoi?

Publication: 02/10/2012 03:09

Comme toute personne devenue addict à la série Revenge sur ABC le sait désormais, la vengeance se situe à la frontière entre désir et violence (physique ou autre). La définition de la "vengeance" est l'opportunité d'obtenir ce qu'on veut à travers la revanche. Et parfois, nous allons chercher cette revanche au lit.

Bien que la revanche par le sexe n'élève pas vraiment votre sens moral, cet acte, à la fois chargé émotionnellement et alimenté par le désir, et ce qui nous pousse à le faire sont très humains. Parfois, vous le faites même sans vous en rendre compte. Ainsi, dans Revenge, est-ce que Emily Thorne a eu une relation sexuelle avec Daniel Grayson parce qu'elle l'aimait ? Ou bien le sexe faisait-il partie de son châtiment général ?)

Comment savoir si vous êtes en train de prendre une revanche par le sexe ?

J'ai fait une étude absolument pas scientifique sur le sujet, en interrogeant quelques professionnels new-yorkais sur ce qui constituait une revanche par le sexe, pourquoi est-ce qu'on se laissait tenter, et la façon de reconnaître si notre dernier rendez-vous galant était occupé partiellement ou entièrement par la recherche d'une vengeance.

Vous essayez de rappeler à l'autre tout ce qu'il rate. Vous vous êtes séparé de votre compagnon/compagne, mais comme souvent, les problèmes non résolus de votre relation continuent de vous empoisonner. Vos amis ne veulent plus en entendre parler ("Allez, quoi ! Vous n'êtes plus ensemble !"), et voir un psy coûte trop cher. Alors vous avez la fabuleuse idée de séduire de nouveau votre ex, et de lui redonner le goût du passé. Votre but est de punir votre ex et de ressortir de l'expérience en position de force. Et nous savons tous quel aphrodisiaque peut être le pouvoir. Mais comme le disent les Black Keys, un cœur brisé est aveugle. Le sexe revanchard ne vous permettra pas de résoudre vos problèmes avec votre ex, vous vous retrouverez seulement empêtré de nouveau dans cette relation. "Quand vous venez de vivre une rupture, il est parfois mieux d'arrêter de se demander pourquoi c'est arrivé. Vous devez juste l'accepter et passer à autre chose", conseille ainsi Amélia, chef de pub. "La distance physique avec la personne est alors cruciale. Le sexe ne va que vous impliquer encore avec cette personne, et il vous sera d'autant plus difficile d'avancer."

Vous faites cela pour ne pas tomber dans la tristesse. Mon ami Brian, un entraîneur sportif, m'a raconté que son ex lui avait envoyé un message pour lui dire à quel point son nouveau copain était formidable, qu'il avait un super boulot, gagnait plein d'argent, qu'ils s'entendaient très bien. "Elle a même eu le culot de dire que le sexe entre eux était génial." Je lui ai dit que non seulement son ex était assez dérangée, mais que ce sms était cruel et immature. "C'est vrai, m'a-t-il répondu. J'ai pleuré pendant une semaine et puis j'ai mis toute mon énergie à donner des orgasmes multiples à la fille que je fréquente." Certes, je suis bien contente pour la copine de Brian (elle est peut-être la fille de transition mais au moins, elle s'éclate), mais je reste plutôt inquiète pour Brian. En ne se confrontant pas à sa tristesse, il s'empêche lui-même de rebondir et de voir son ex pour ce qu'elle est. Et bien qu'il donne à sa nouvelle copine beaucoup (vraiment beaucoup) de plaisir physique, il l'utilise pour exorciser les sentiments d'insécurité réveillés par le sms de son ex. Sa revanche par le sexe est une perte de temps : il devrait plutôt prendre soin de lui et se rappeler quel type formidable il est.

Vous avez du mal à exprimer votre colère. Dans certaines situations, au lieu de dire à quelqu'un que vous n'êtes pas d'accord avec lui, vous êtes tenté de le blesser émotionnellement, en utilisant son attirance sexuelle pour vous. Disons que vous savez que quelqu'un vous aime bien, mais qu'il vous a aussi fait du mal à un moment donné. La vérité est que parfois les gens blessent les gens par lesquels ils sont aussi attirés (vous vous rappelez la cour de récréation ? Sortir avec des gens peut hélas être parfois aussi douloureux). Plutôt que de dire immédiatement à cette personne qu'elle vous a blessé, vous ressentez le besoin de coucher avec elle, lui faisant croire que vous partagez son attirance, puis de la laisser tomber. "Quelle erreur", estime Tara, attachée de presse, qui a un jour usé de cette tactique. "Je me sentais mal en le faisant et j'ai depuis l'impression que j'ai gâché quelque chose qui aurait pu être une relation sérieuse. Durant tout le rapport, je n'arrêtais pas de penser combien je lui en voulais de s'être si mal comporté avec moi. Ca m'a complètement refroidie. Et maintenant, il pense que je suis un mauvais coup."

Quelqu'un vous a trompé et vous lui rendez la pareille. Eddie, qui est un jour rentré chez lui pour trouver sa copine de longue date au lit avec quelqu'un d'autre, a été si dévasté qu'après leur séparation, la seule chose qu'il voulait, c'était coucher avec les copines des autres. "Je savais que ce n'était pas bien mais en cherchant à mon tour à avoir une liaison, je n'étais plus la victime." En réalité, les deux choses n'ont rien à voir et la liaison d'Eddie ne pouvait effacer le fait qu'il avait été trompé. "Bien sûr, la liaison s'est finie très mal. Par dessus tout, je me sentais affreusement mal d'infliger une telle peine à un inconnu parce que je savais exactement ce qu'il pouvait ressentir." Se sentir trompé peut être traumatisant, on ne va pas le nier. Mais on guérit plus vite en acceptant de traverser cette mauvaise passe plutôt qu'en essayant d'inverser les rôles.

Vous vous sentez utilisé, alors vous utilisez quelqu'un. "J'ai subi une rupture brutale où j'ai vraiment eu le sentiment d'avoir été traitée comme de la merde", explique ainsi Geneviève, qui travaille dans la mode. "J'ai eu l'impression d'être piétinée. A un moment, je ne pouvais même plus pleurer. J'étais devenue insensible/hébétée. Arrive alors ce garçon - je dis garçon car il avait dix ans de moins que moi. Il m'a supplié de l'emmener chez moi. J'ai accepté en me disant que coucher avec lui me réveillerait peut-être de mon coma." Coucher pour se venger était la réaction de Geneviève au choc émotionnel qu'elle avait subi lors sa séparation. "J'ai utilisé ce garçon pour me venger de l'homme qui m'avait fait du mal. J'étais vraiment en train de penser à quel point j'utilisais, au sens littéral du terme, ce garçon - j'irais jusqu'à dire que je l'ai dévalorisé. Je ne savais pas exactement ce que je faisais mais deux jours après, j'étais euphorique."

C'est bien là tout le problème du sexe revanchard. Même quand c'est mal, on ne le ressent pas forcément comme ça. Il peut aussi vous donner l'impression de survoler toutes les choses toxiques que vous venez de traverser. Sachez simplement qu'à la fin, on finit toujours par redescendre.

 

Suivre Jill Di Donato sur Twitter: www.twitter.com/jilldido

Suivre Le HuffPost Québec