LES BLOGUES

Une année au son de notre mobilisation

21/12/2014 08:31 EST | Actualisé 20/02/2015 05:12 EST

2014 s'achève et nous invite à dresser un bilan de nos actions. Durant l'année qui se termine, la FSSS-CSN a été active à plusieurs niveaux. Plusieurs de nos syndicats ont poursuivi des négociations et nous sommes intervenus dans plusieurs dossiers de l'actualité pour mettre de l'avant nos préoccupations pour les travailleuses et travailleurs et pour les services à la population.

Contrer les attaques à notre réseau public de santé et de services sociaux

En 2014, c'est l'ensemble des secteurs de la Fédération qui a été visible. Les syndicats du secteur public ont dénoncé les impacts des compressions budgétaires, en démontrant plus que jamais les effets qu'elles ont sur les services à la population. De nombreuses manifestations ont eu lieu partout au Québec pour alerter les citoyennes et citoyens et dénoncer la vision à court terme du gouvernement. Nous avons aussi occupé une place de choix dans la couverture médiatique, où notre message devient de plus en plus porteur. En effet, de moins en moins de Québécoises et Québécois croient le gouvernement quand il leur dit que les compressions n'ont pas d'impact sur les services.

L'année 2014 a aussi été marquée par un été haut en couleur. La période de maraudage du secteur public a permis à des milliers de professionnel-les en soins de réaffirmer leur attachement à la FSSS et à la CSN. Cette période a été une bonne occasion pour l'ensemble des militant-es de la Fédération d'aller à la rencontre des travailleuses et travailleurs du réseau. Cela a aussi rappelé l'importance de travailler à construire une plus grande solidarité syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux. Face à la tempête causée par la méthode Barrette, cet appel est plus pertinent que jamais.

L'automne a aussi été particulièrement occupé, notamment avec le projet de loi 10 du ministre Barrette. La FSSS a joué un rôle d'avant-plan pour démontrer que ce projet de loi n'apporte aucune solution pour régler les problèmes du réseau de santé et de services sociaux. Plutôt que de s'attaquer à l'accès aux services, le ministre Barrette nous revient avec une autre réforme de structure qui complexifiera davantage le réseau. La population n'en sortira pas gagnante, et elle en prend de plus en plus conscience. La mobilisation de l'ensemble des partenaires, aussi bien syndicaux que communautaires et de plusieurs composantes du réseau, a été exemplaire. Nous avons d'ailleurs fait des gains concrets. Notre mobilisation a sûrement contribué à obliger le gouvernement à repousser l'adoption de ce projet de loi après les Fêtes. C'est pourquoi on ne doit rien lâcher et continuer à mener des actions pour préserver notre réseau public.

C'est dans ce sens que s'est tenu le deuxième rendez-vous national sur l'avenir du système public de santé et de services sociaux. Quelle fierté de voir que cette initiative de la FSSS a permis de rassembler les composantes du réseau autour de solutions communes pour l'avenir! Il n'a jamais été aussi pertinent que l'ensemble des composantes responsable de livrer les services s'allie pour mettre des solutions de l'avant. Il apparaît clair que les solutions qui permettront d'améliorer notre réseau proviennent de celles et ceux qui y œuvrent au quotidien. En 2015, nous poursuivrons les travaux pour faire entendre raison à ce gouvernement.

L'ensemble de la Fédération est dans l'action

L'année 2014 a aussi été marquée par plusieurs interventions des syndicats des secteurs privés de la FSSS. Pensons par exemple aux responsables des services de garde en milieu familial qui poursuivent actuellement leur négociation. Leurs demandes sont légitimes et appuyées par une mobilisation qui démontre la force de notre organisation.

Le gouvernement Couillard s'est attaqué à la politique familiale en se mettant à dos les familles québécoises. Les hausses des tarifs qu'il propose démontrent une fois de plus qu'il est obnubilé par l'idée de l'utilisateur-payeur. Nous n'avons pas hésité à nous allier à l'ensemble des partenaires qui veulent défendre la politique familiale.

Plusieurs de nos secteurs sont aussi à planifier leur prochaine négociation. C'est le cas pour les paramédics, qui sont actuellement à travailler sur leur projet de négociation. Il en va de même pour les RSG, pour les RI-RTF et pour plusieurs centres d'hébergement privés.

On ne peut non plus passer sous silence l'extraordinaire campagne d'action du milieu communautaire. Ces groupes ont démontré qu'ils ont des besoins pressants et que le gouvernement doit mettre l'épaule à la roue pour les appuyer. L'ensemble de la communauté profite des actions des groupes communautaires autonomes.

C'est donc l'ensemble des forces de la FSSS qui met ses énergies à défendre une meilleure répartition de notre richesse et à dénoncer les attaques à nos services publics.

Quant aux perspectives pour l'année qui s'en vient, je n'ai aucun doute sur notre capacité de monter toute une mobilisation dès la rentrée, en priorité sur le PL10 et le PL28 (rehaussement des tarifs pour les services de garde), mais aussi pour appuyer la négociation et contrer l'ensemble des projets d'austérité. Le défi est de taille! Nous devons monter une mobilisation durable face à ce gouvernement et non un feu de paille. Le terrain commence à être bien préparé pour cela.

Je profite de cette période des Fêtes pour vous souhaiter du repos et du recueillement avec vos proches. Nous n'avons pas à rougir du travail accompli en 2014. Nous avons encore plusieurs défis qui nous attendent en 2015, mais je suis persuadé qu'ensemble nous parviendrons à les remplir.

Le blogue de la FSSS-CSN prendra une courte relâche et sera de retour en janvier, pour vous accompagner dans vos luttes.

Joyeuses Fêtes!

VOIR AUSSI:

Les compressions du gouvernement Couillard

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter