LES BLOGUES

C'est par nos luttes que nous avons fait des gains pour l'autonomie professionnelle

10/05/2017 09:25 EDT | Actualisé 10/05/2017 09:25 EDT

Trop souvent, nous avons tendance à oublier le chemin parcouru. Le temps passe et on oublie que c'est par les luttes de ceux qui nous ont précédés que nous avons réussi à faire des gains pour l'autonomie professionnelle. C'est le cas des professionnels en soins comme de l'ensemble du personnel du réseau de la santé et des services sociaux. C'est pour nous rappeler qu'il ne faut rien attendre et que c'est en luttant que nous améliorons nos conditions de travail, que nous soulignons chaque année le mois des professionnels en soins au courant du mois de mai.

Chaque lutte améliore notre autonomie professionnelle

C'est depuis les années 1950 que nous nous battons pour faire reconnaître notre travail en tant que professionnelle en soins au Québec. En pleine Révolution tranquille, les infirmières de l'Hôpital Sainte-Justine (CSN) se démarquaient en menant une grève illégale pour défendre la qualité des soins et pour faire reconnaître leur profession. Leur ténacité leur a permis de gagner. Nous devons leur être reconnaissant qu'elles aient fait face à l'adversité et de s'être tenue debout.

Nous apprenions d'ailleurs cette semaine le décès de la grande militante Madeleine Soucisse-Morgan. Cette femme a marqué l'histoire de la CSN de façon permanente. Il va sans dire que Madeleine Soucisse-Morgan a sa place au panthéon des grands militants du syndicalisme québécois.

En 1963, Madeleine est passée à l'histoire en jouant un rôle déterminant dans la grève des infirmières de Sainte-Justine à titre de présidente du syndicat. Cette grève a permis d'obtenir les jalons qui sont encore aujourd'hui au cœur des conditions de travail des infirmières et des infirmiers partout au Québec. La détermination de cette militante et la Colère des douces ont permis de faire reculer l'employeur et d'améliorer considérablement le quotidien des infirmières. La grève de 1963 demeure inscrite dans l'histoire syndicale comme le moment des premiers gains majeurs pour les infirmières et les infirmiers.

Il est important de garder en tête ces moments marquants de notre histoire syndicale lorsqu'on souligne chaque année le travail incontournable des professionnels en soins.

Il est important de garder en tête ces moments marquants de notre histoire syndicale lorsqu'on souligne chaque année le travail incontournable des professionnels en soins.

Ce combat se poursuit au 21e siècle et la CSN entend continuer de porter les revendications des professionnels en soins. Que nous soyons infirmières auxiliaires, infirmières, infirmières praticiennes ou inhalothérapeutes, nous devons continuer de nous tenir debout pour protéger les soins à la population et notre autonomie professionnelle. Notre place dans le réseau, nous devons la prendre, personne ne nous la donnera sur un plateau d'argent.

Remercier les professionnelles en soins

Les professionnelles en soins jouent un rôle central dans le réseau de la santé et des services sociaux. Elles sont au chevet des patients au quotidien et sont souvent le visage du réseau pour la population. En ce mois des professionnelles en soins, c'est une occasion de les remercier pour leur contribution.

Je remercie toutes les infirmières auxiliaires qui revendiquent leurs actes délégués partout au Québec. Je remercie les IPS qui réclament une autonomie égale à celle de leurs consœurs du Canada. Je remercie les infirmières et les infirmières cliniciennes qui usent d'un jugement clinique hors pair chaque jour pour le bien-être de la population du Québec. Je remercie les inhalothérapeutes qui sont l'oxygène de nos équipes de soins.

Alors que le réseau subit la réforme du ministre Barrette, il est important de prendre un moment au courant du prochain mois pour remercier le travail des professionnelles en soins. Je vous invite à le faire le plus possible.

LIRE AUSSI:

» Monsieur le ministre, le personnel de bureau et de l'administration mérite mieux !

» Il y a quelque chose qui cloche, docteur

» Se donner les moyens de soigner notre monde


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter