LES BLOGUES

Des idées cadeaux pour cinéphiles (suite)

18/12/2013 12:53 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

La semaine dernière, je proposais quelques idées cadeaux pour les amateurs de cinéma de genre. Cette semaine, je vais m'adresser à un public un peu plus large en conservant toutefois la même règle: ne pas parler des films déjà distribués en salle pour me consacrer aux films récents directement distribués en DVD.

J'ajouterai également quelques livres pour conclure cette petite liste.

Lore

Puisqu'il faut une exception pour confirmer la règle, j'y ai recours dès maintenant avec un film dont la distribution en salle a été très limitée. Le DVD semble être le moyen idéal pour redonner une chance à ce très beau Lore (réalisé par Cate Shortland). Après la chute d'Hitler, la fille d'un haut dignitaire nazi s'aperçoit que les notions de bien et de mal n'étaient peut-être pas celles qu'elle imaginait. Si l'esthétique du film peut déstabiliser au premier abord, elle est pourtant toujours au service du sens et nous aide à percevoir, au côté de l'héroïne, l'écroulement d'un monde et l'émergence d'un autre. (DVD distribué au Québec par Cinéma du Parc).

Possessions

En s'appuyant sur un fait divers sordide ayant bouleversé la France en 2003, le réalisateur Éric Guirado nous livre avec Possessions un film qui aurait mérité bien plus qu'une sortie directe en DVD (et une présentation dans le cadre de Cinemania 2012). Il évite les pièges inhérents aux films adaptés d'une histoire vraie, porte un regard implacable, mais sans jugement, sur tous ses personnages et finit par nous faire froid dans le dos en constatant jusqu'où peuvent conduire les inégalités de la société. (DVD disponible chez TVA Films)

Shadow Dancer

Sur fond de conflits irlandais opposant des protagonistes de l'IRA et du MI5, James Marsh s'appuie sur une mise en scène sans fioritures et un scénario exemplaire pour nous offrir Shadow Dancer. Le film, captivant d'un bout à l'autre, parvient sans le moindre didactisme à nous montrer à quel point, lorsque l'affrontement armé prend le pas sur la politique, le problème qu'il est censé régler peut être à la fois sans vainqueur et sans espoir. (DVD disponible chez Métropole)

This Must Be the Place

En attendant la sortie prochaine de l'excellent La Grande Bellezza, les amateurs de Paolo Sorrentino pourront voir This Must Be The Place, son précédent film sorti directement en DVD. Les effets de mise en scène et l'interprétation de Sean Penn en agaceront probablement plus d'un, mais les deux univers sont tellement en phase que le résultat finit par convaincre. (DVD disponible chez Alliance Vivafilm)

Pour conclure cette petite liste d'idées cadeaux, j'ai également retenu trois livres :

Michael Cimino: Les voix perdues de l'Amérique

(Jean-Baptiste Thoret; Flammarion; 300 pages)

Les amateurs de Michael Cimino (ou tout simplement de cinéma américain) devraient être comblés par Michael Cimino: Les voix perdues de l'Amérique. Dans ce livre, Jean-Baptiste Thoret part à travers l'Amérique en compagnie du réalisateur de The Deer Hunter. Le résultat est cependant bien plus que le livre d'entretien annoncé, les analyses toujours pertinentes de l'auteur venant régulièrement ponctuer les interventions du cinéaste.

Les secrets d'Hollywood

(Patrick Brion; La librairie Vuibert; 284 pages)

Plus mineur que le précédent, Les secrets d'Hollywood est un livre idéal pour les cinéphiles néophytes (il pourra cependant également être lu avec plaisir par les cinéphiles plus confirmés!). À travers 18 épisodes de l'histoire d'Hollywood, Patrice Brion revient sur plusieurs films majeurs (de Greed à Apocalypse Now) avec la passion communicative qui le caractérise. Souhaitons qu'il parvienne, avec cet ouvrage, à faire naître de nouvelles vocations cinéphiles!

Histoire du cinéma français des origines à nos jours

(René Prédal; Nouveau Monde éditions; 460 pages)

Je dois admettre avoir commencé très récemment la lecture de cette Histoire du cinéma français, que je n'ai pas eu le temps de lire intégralement. Cependant, après en avoir lu environ un tiers, je pense pouvoir le conseiller sans crainte. Son auteur, René Prédal, nous guide en effet avec érudition à travers les œuvres et les metteurs en scène majeurs du cinéma français, sans oublier pour autant d'aborder, tout au long de l'ouvrage, les évolutions techniques et artistiques ou les contextes historiques ou sociopolitiques.

LIRE AUSSI:Des idées cadeaux pour amateurs de cinéma de genre - Jean-Marie Lanlo

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Cinéma: les incontournables du temps des fêtes

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.